Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Genêts jaunes sur fond de schiste noir & vert éclat, St-Nicolas-Angers

22 Avril 2015, 11:12am

Publié par Elisabeth Poulain

Genets, Etang St-Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Genets, Etang St-Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Le titre. Il est clair à comprendre –pour une fois- même s’il manque encore un mot essentiel. Il s’agit de photos, mais ça, vous le saviez déjà, la couleur appelle la photo, surtout en ce début du mois de mars 2015 qui connait parfois déjà de véritables chaleurs d’été.  

C’est le moment de la fin de l’après-midi où le soleil commence à se cacher, tout en continuant à diffuser une lumière plus douce et qui révèle mieux les coloris des fleurs dans leur environnement végétal et minéral.

La situation est très exceptionnelle. Le parc Saint-Nicolas est rattaché en réalité à trois communes membres de l’agglomération d’Angers, qui sont outre cette dernière Avrillé et Beaucouzé pour une toute petite portion en fond de ce lac comme on ne l’appelle pourtant pas ici.

Genets, Etang St-Nicolas et carrière remplie d'eau, Angers, Cl. Elisabeth Poulain Genets, Etang St-Nicolas et carrière remplie d'eau, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Genets, Etang St-Nicolas et carrière remplie d'eau, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Car cet étang est en réalité un lac, qui fait plus de 4 km de long, soit pour ceux qui comptent bien une balade de plus 8 kms de long, avec seulement deux ponts très proches pour joindre les deux rives et raccourcir la promenade. Cette retenue d’eau résulte du carrières creusées par les mineurs qui débitaient les filons d’ardoise proches de la petite rivière du Brionneau nécessaires à la construction des grands édifices d’Angers, à commencer par le château, les abbayes…A cette époque médiévale, l’étang était déjà formé en proximité de l’Abbaye Saint-Nicolas proche de la rivière Maine dans lequel se jette le Brionneau. Ensuite vint l'installation d'une autre communauté religieuse plus haut en amont de Saint-Nicolas, l'Abbaye et le Prieuré de la Haye aux Bonhommes, qui aménagea également le Brionneau de façon à avoir également sa réserve de poissons. A chaque communauté son étang relié à l'autre par le Brionneau, avec une grille sous le petit pont médian pour chacune garder ses propres poissons!   

A certains endroits, le paysage rappelle la Bretagne, tout particulièrement à cause des genets qui fleurissent au printemps. La présence de la pierre, qui est ici en Anjou, du schiste noir ardoisier et non pas du granit. Néanmoins ses couleurs varient beaucoup en fonction de son exposition, de son environnement proche, des lichens qui peuvent lui donner un aspect de couleur rouille. La pierre elle-même porte des teintes variées. Qqui uant au vert, il se décline en plusieurs teintes qui toutes ont la fraicheur du printemps, avec ma préférence pour l’éclat du vert acidulé jeune pousse.

Genets, Etang St-Nicolas, rive gauche, Angers, Cl. Elisabeth PoulainGenets, Etang St-Nicolas, rive gauche, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Genets, Etang St-Nicolas, rive gauche, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Et le tout fait une belle balade de fin de journée, en revenant par un chemin bordé de cerisiers blancs en fleur près du lac et de lilas parme clair qui éclatent de l’autre côté sur le coteau pentu entre clôtures et chemin.

Pour suivre le chemin

. Le parc Saint-Nicolas d’Angers sur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tang_Saint-Nicolas  et le Brionneau sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Brionneau_(rivi%C3%A8re)  

. Le genêt d’or sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Gen%C3%AAt  

. Le schiste d’ardoise sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Schiste  et http://fr.wikipedia.org/wiki/Ardoise  

. Voir aussi la palette incroyable des teintes des granits de Bretagne sur http://www.granitbreton.fr/fr/granit/palette.htm  

. Photos Elisabeth Poulain 2015

Genets, Etang St-Nicolas, rive gauche, vue sur la rive droite, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Genets, Etang St-Nicolas, rive gauche, vue sur la rive droite, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Commenter cet article