Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Ce qui reste dans la parcelle, quand les rangées de vigne sont parties

27 Mai 2015, 15:02pm

Publié par Elisabeth Poulain

Roc-Epine et grille dans une ancienne parcelle de vigne, Anjou, Cl. Elisabeth Poulain

Roc-Epine et grille dans une ancienne parcelle de vigne, Anjou, Cl. Elisabeth Poulain

. Pour commencer, une photo qui intrigue. Il s’agit de cette ancienne grille basse posée ou restée en plein champ, avec encore une vigne buissonnante vers la gauche au milieu de l’herbe. Il me semble apercevoir un roc épine au milieu, pour la fixer me semble-t-il et un fil de fer partir sur le côté gauche. Vous vous en doutez, c’est bien sûr la grille qui avait attiré mon attention par son côté « kitch ». Ses pointes ne peuvent être confondues, me semble-t-il, avec des têtes de lit en métal des années 50 ou d’avant, comme j’en avais vu dans le vignoble mais pas dans cette partie de la Vallée de la Loire.

. Le plus large des roc-épines, le plus incliné aussi, ne semble pas être encore en activité. Le cliché laisse pourtant voir un fil de fer au-dessus de la vigne qui pousse bien verte dans l’ombre.

. Voilà un gros roc-épine, moins penché que son voisin, au soleil de ce jour orageux et surtout qui avait conservé son pied de vigne. Celle-ci porte deux belles grappes qu’on aperçoit vers le bas. C’est le plus beau cliché. . Les deux roc-épines, chacun de son côté, un à gauche dans la rangée de vigne, l’autre en avant à droite dans l’herbe avec non loin une vigne qui redevient sauvage. Ce sont eux qui vont fermer le billet, comme les deux piliers d’une porte.

Rocs-Epine restant dans une ancienne parcelle de vigne,  Anjou, Cl. Elisabeth Poulain  Rocs-Epine restant dans une ancienne parcelle de vigne,  Anjou, Cl. Elisabeth Poulain  Rocs-Epine restant dans une ancienne parcelle de vigne,  Anjou, Cl. Elisabeth Poulain

Rocs-Epine restant dans une ancienne parcelle de vigne, Anjou, Cl. Elisabeth Poulain

. Pour finir les deux roc-épines, chacun de son côté, un à gauche dans la rangée de vigne, l’autre en avant à droite dans l’herbe, avec non loin une vigne qui redevient sauvage. Ce sont eux qui vont fermer le billet, comme les deux piliers d’une porte . Ces quatre photos d’une ancienne parcelle de vigne ont été prises lorsque je faisais mes repérages à l’occasion de mes interviews des « Dames du Vin » pour ma recherche parue sous le titre « Le vin aussi est affaire de femmes ». Ce qui reste, ce sont ces quelques pieds de vignes qui continuent à pousser à leur manière près d’un roc-épine…

Pour suivre le chemin

. Découvrir le village de Savennières sur le site de la mairie http://www.savennieres.fr/tourisme/patrimoine-culturel/architecture-et-histoire/le-village-de-savennieres-79_833_859_865.html  

. Vins et village sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Savenni%C3%A8res_(AOC)  

. Voir de très beaux clichés sur http://merveilleux-anjou.blogspot.fr/2012/07/savennieres-quelques-vignobles.html  

. Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article