Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le flacon de parfum > Le design de genre > Burberry

24 Octobre 2015, 11:08am

Publié par Elisabeth Poulain

Pub Burberry-Inter-Parfums-Elle-2001-10-15-Cl. Elisabeth Poulain

Pub Burberry-Inter-Parfums-Elle-2001-10-15-Cl. Elisabeth Poulain

Cette fois-ci, il ne s’agit d’une bouteille de vin, comme celle d’hier « L’Autan, un vin de pays de l’Ariège », mais de parfum. Il y a forcément des liens puisqu’il s’agit dans les deux cas de bouteilles, avec bien sûr des différences. Dans l’univers du parfum, on ne parle plus volontiers de flacon pour bien montrer la différence d’appartenance à un autre univers, de  même qu’un «  Très Grande Vin », TGV de luxe, sera logé dans un flacon. C’est la raison pour laquelle, je ne vous parlerai pas de packaging, avec sa connotation beaucoup trop marketing qui serait insupportable dans le monde du luxe. Dans celui du TGV, non plus mais ceci est un autre sujet.   

Parfum et Vin n’appartiennent pas en effet au même univers, même si la dimension olfactive est commune ainsi que la très forte demande de raffinement. En commun, les deux liquides, dont l’un se sent et l’autre se boit, ont une dimension sensorielle affirmée. Celle-ci se  manifeste différemment, par l’odorat, l’œil  et le palais pour le vin, par l’œil et l’odorat, mais cette fois-ci sans le goûter pour le parfum. L’attention toute particulière portée au flacon de parfum confirme bien l’appartenance à un  monde très sensoriel, qui a aussi ses fortes particularités.

Le visuel de Burberry. Il présente ceci de remarquable qu’il ne comporte que deux mots, deux par flacon, à savoir « Burberry, London » ! Tout le reste serait inutile, tant le langage visuel qu’expriment ces deux flacons est fort. Il ne peut s’agir que de parfum.  Et ceci est vrai dans le monde entier. Une telle évidence de contenu est absolument étonnante, tout comme l’est l’autre message adressé par la forme du flacon et la disposition des deux personnages, lui en arrière, protecteur, elle en avant, sans lui faire de l’ombre, mais ce qui pourrait suggérer une zone de contact.  

Pub Burberry-Inter-Parfums-Elle-2001-10-15-Cl. Elisabeth Poulain

Pub Burberry-Inter-Parfums-Elle-2001-10-15-Cl. Elisabeth Poulain

. Pour Lui, la bouteille la plus haute et très légèrement galbé sur les côtés, avec un bouchon haut en métal brillant, avec de chaque côté des épaules bien formées.

. Pour Elle, la forme la plus ronde, enveloppante avec un fond plus épais et plus lourd, des épaules rondes. Son flacon fait loupe et forme une ombre aux contours bien visibles, comme un lien non verbal entre les deux. Son bouchon à elle est très travaillé, avec un haut bombé et une base rayée qui semble plus large que l’assise rayée de l’autre bouchon. Les deux fonctionnalités des bouchons diffèrent, à lui la brillance qui élève, à elle le bombé qui enrobe une forme déjà ronde.

La couleur joue aussi un rôle très particulier pour le parfum. C’est la raison pour laquelle de nombreux flacons sont en verre transparent, mais ceci n’est nullement une obligation. Il croit me souvenir, sauf erreur de ma part, que "Vol de Nuit", le célèbre parfum de Guerlain, dont le flacon a été créé par Raymond Guerlain, a été longtemps en verre vert foncé. Le verre transparent permet d'apprécier les variations du jaune d’or aux mille et une nuances, dont la maîtrise nécessite beaucoup de subtilité. Un peu plus jaune or-orangé pour Madame, peut être un moins, avec une pointe de vert et d’ocre pour Monsieur sont tout à fait imaginables. Autant de variations de teinte qui sont mises en valeur par un très beau travail de lumière mis en scène sur fond noir.

Il est à noter combien la marque BURBERRY ressort différemment sur l’un et l’autre flacon du fait de la différence de forme globale renforcée par les différences de couleur et de brillance. En conclusion, si la marque est la même, le parfum est différent parce que l’un est un parfum de femme, fait pour Elle et l’autre, un parfum d'homme, fait pour Lui. Et curieusement, si en principe, je préfère les formes droites, dans ce cas-là, c’est celui pour Elle qui me parle le plus. Peut-être aussi est-ce la couleur beaucoup plus souple, plus chatoyante, plus vivante, mieux mise en lumière sur ce fond noir. Quant à la forme droite, elle me se semble  manquer de mystère; elle semble trop sage, avec un aspect convenu...

Pour suivre le chemin

. Visuel, portant comme source www.inter-parfums.fr paru dans Elle, 15.10.2001

. En 2000, le Groupe Inter-Parfums avait signé une extension de contrat de licence avec Burberry. . Le contrat de licence du parfum Burberry par lnter-Parfums a cessé en 2013.

. Photo Elisabeth Poulain

Commenter cet article