Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le jaune MAS en pétillance 1 > La couleur mode > Hip, hip, hourra !

15 Octobre 2015, 08:20am

Publié par Elisabeth Poulain

Volkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth PoulainVolkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth PoulainVolkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth Poulain
Volkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth PoulainVolkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth Poulain

Volkswagen jaune-wikipedia, grue, camionnette, pont et cyclistes jaunes, Cl. Elisabeth Poulain

Oui, je sais, pétillant n’est pas un mot usuel.  Mais je viens de vérifier, le terme existe. Pétillance vient bien de pétiller, comme un vin de Champagne qui vient d’être versé dans un verre. Plein de bulles qui font plaisir à voir et à entendre, ce vin  pétille de joie. Bien qu’un peu plus chargé de densité de couleur, ce jaune-là est vraiment pétillant. Au point qu’on se surprend à en voir partout. Pour MAS, il va vous falloir attendre un peu pour que je vous dise ce que c’est.  Ou plutôt, je vais vous laisser des indices tout au long de ce billet. Vous verrez qu’à la fin du billet, vous direz « mais bien sûr, c’est évident ! »

Le déclencheur. C’était un samedi après-midi où je marchais, sans mon appareil photo à la main. Erreur, mon regard a été attiré, comme scotché sur une moto jaune sublissime garée devant une maison. Comprenez mon étonnement, moi qui n’ai jamais regardé vraiment une moto. A la limite, je sais que c’est un deux-roues à moteur, d’un poids atroce, qui fascine les hommes… et c’est à peu près tout. Hello Steve Mc Queen, ce grand fan de motos qui aurait aimé les jaunes !

Ce jaune-moto a provoqué chez moi un déclic étonnant. Je me retrouve à voir du jaune partout, dedans, dehors, en ville, à la campagne, pour beaucoup d’usages de la vie, au point qu’il est urgent que je fasse ce billet pour enlever le post-it qui est collé dans un coin de mon cerveau, avec ce message « et le jaune alors ? Alors c’est pour bientôt ? » Et la réponse est « oui, c’est maintenant. » Mais cette moto jaune là, je l’ai trouvé si fascinante, que je me suis étonnée d’en chercher d’autres ensuite dans la rue, en vain, malheureusement.

Une seule moto jaune pourtant m’aurait suffi pour prendre la photo. Il m’a fallu aller sur le net pour la retrouver, c’est une Susuki. C’était sur les conseils d’un chauffeur routier à qui je demandais si je pouvais photographier son camion jaune. C’est lui qui m’a donné l’information. Selon lui, toutes les motos Susuki étaient jaunes. C’est une bonne application de l’adage « quand on aime, on ne compte pas » ; il y en aussi des noires mais peu importe, il reste que cette moto jaune est fabuleuse. Du coup, j’ai vu beaucoup de camions jaunes en particulier sur l’autoroute.

Moto jaune Susuki GS500-wikipedia Doug Boyd 2006, cycliste, camionnette Poste, voiture, Cl. Elisabeth Poulain  Moto jaune Susuki GS500-wikipedia Doug Boyd 2006, cycliste, camionnette Poste, voiture, Cl. Elisabeth Poulain
Moto jaune Susuki GS500-wikipedia Doug Boyd 2006, cycliste, camionnette Poste, voiture, Cl. Elisabeth Poulain  Moto jaune Susuki GS500-wikipedia Doug Boyd 2006, cycliste, camionnette Poste, voiture, Cl. Elisabeth Poulain

Moto jaune Susuki GS500-wikipedia Doug Boyd 2006, cycliste, camionnette Poste, voiture, Cl. Elisabeth Poulain

Le transport est traditionnellement un grand consommateur de jaune, à commencer ceux des boîtes aux lettres dans la rue et ceux de la poste. S’y ajoutent comme naturellement, des camions de travaux publics, ceux du transport européen de marchandises…

Qui dit moto, voit aussi un camion, pense carte, et y ajoute le train, ou plutôt la gare quand vous y allez attendre une amie le soir. Et ce que vous remarquez en premier ce sont les automates de délivrance de billets qui ont tous une partie jaune ou sont totalement jaunes. Le design associe en effet la couleur tout aussi bien à la forme en elle-même.

Gare, automate distribution de billets, carte routière Michelin, post-it de jaunes divers, Cl. Elisabeth PoulainGare, automate distribution de billets, carte routière Michelin, post-it de jaunes divers, Cl. Elisabeth PoulainGare, automate distribution de billets, carte routière Michelin, post-it de jaunes divers, Cl. Elisabeth Poulain

Gare, automate distribution de billets, carte routière Michelin, post-it de jaunes divers, Cl. Elisabeth Poulain

Quant à la voiture, plusieurs décades ont pourtant été nécessaires aux automobilistes pour avoir le plaisir aujourd’hui de conduire des voitures jaunes. Celles que j’ai vues tout récemment sont plutôt des petites et moyennes gammes, sans que je puisse en tirer une règle. Il doit bien y avoir en France des grandes voitures jaunes aussi.

 

France Ouest, vélo jaune en partie, camion aux cache-roues jaunes, camion jaune, Cl. Elisabeth Poulain France Ouest, vélo jaune en partie, camion aux cache-roues jaunes, camion jaune, Cl. Elisabeth Poulain France Ouest, vélo jaune en partie, camion aux cache-roues jaunes, camion jaune, Cl. Elisabeth Poulain

France Ouest, vélo jaune en partie, camion aux cache-roues jaunes, camion jaune, Cl. Elisabeth Poulain

Sous mes yeux actuellement, trois jaunes me font de l’œil, à savoir le surligneur, un petit post-it sur lequel j’ai inscrit un truc que je ne devais pas oublier, mais je ne sais plus à quoi cela correspond et les Pages jaunes de la Poste française qui vous indiquent les adresses des abonnés au téléphone par lieux et professions du département où vous êtes.

Du coup, je pense aussi aux cartes routières ; je retrouve la région de Champagne jointe à celle des Ardennes sur une vieille carte Michelin de 1995, avec des caractères figurant en bleu. Un peu plus loin se trouvent outre des grands Post-it « Super sticky » achetés en Belgique et un bâton de colle UHU stic fabriqué en Allemagne. Plus loin dans un sac, un petit porte-monnaie de plastique jaune orné d’une superbe chauve-souris noire, qui voisine avec un cendrier de poche.

Sardines à l'huile, English Mustard Colman's, Cl. Elisabeth PoulainSardines à l'huile, English Mustard Colman's, Cl. Elisabeth Poulain

Sardines à l'huile, English Mustard Colman's, Cl. Elisabeth Poulain

Passons maintenant par la cuisine où se trouve de la Hot English Mustard Powder en boîte jaune ornée de la tête d’un taureau ou d’un bœuf, pour ceux qui aiment la viande. La moutarde Amora colore aussi en jaune ses couvercles de bocaux de moutarde. Il faut y ajouter un filet de pommes de terre, sur lequel est collé un grand stick qui sert de grande étiquette pour des pommes de terre du Val de Loire.

Pour ceux qui préfèrent le poisson, les sardines grillées offrent un certain choix dans leurs boîtes jaunes, avec trois modèles qui sont « les sardines à l’huile d’olive « Les Dieux », « La Douarneniste pour des sardines frites à l’huile » et les « Parmentier pour des sardines grillées sans huile ». Cette dernière boîte, la plus récente, est celle aussi qui joue le plus avec une très chaude et très réussie couleur jaune, alors même qu’elle ne contient aucune huile - jaune - ajoutée. Les Dieux présentent un jaune qui tire un peu sur du vert que l’on retrouve en liseré sur le pourtour de la boîte et la Douarneniste est un portrait très réussi en noir et argenté d’une jeune dame bretonne qui porte la coiffe traditionnelle, sur fond jaune.

Packaging de pommes de terre du Val de Loire, Publicité pour un camion de frites, Cl. Elisabeth PoulainPackaging de pommes de terre du Val de Loire, Publicité pour un camion de frites, Cl. Elisabeth Poulain

Packaging de pommes de terre du Val de Loire, Publicité pour un camion de frites, Cl. Elisabeth Poulain

La pharmacie familiale ne recèle que deux médicaments très connus à packaging jaune, le Doliprane 1000, du paracétamol en comprimés et un tube de désinfectant de Bétadine 10% de gel.

Il me reste à vous parler des boissons, sans ou avec sucre, que sont la boîte boisson Energy Dark Dog, à base de guarana et « la paille » spéciale Schweppes pour faire j’imagine des mélanges cocktails. Pour le sucre, la pêche est maigre : une sucette ronde reste dans mon panier, ainsi qu’une boîte de pastilles de zen naturel de marque Rescue !

Des packagings jaunes, sur un sac Conran Shop, vers l'an 2000, Cl. Elisabeth Poulain

Des packagings jaunes, sur un sac Conran Shop, vers l'an 2000, Cl. Elisabeth Poulain

Et il reste un jaune pas encore célèbre à vous citer qui est désormais le Jaune Minion qui est la nouvelle couleur agréée par Pantone, qui lui a attribué le nom des trois petits personnages «Moi, Moche et Méchant ». Il est sensiblement moins vif, moins chaud et que ceux que j'ai sélectionnés pour ce billet ; quant à celui présenté dans l’article de wikipedia, il parait un peu plus terne, que la teinte que l’on découvre sur le site de Pantone.

En conclusion de ce billet, notons cette cette grande variabilité de la couleur jaune, en faisant des photos d’une photo, avec à chaque des différences, que l’on peut observer aussi selon la sensibilité d’une personne, le moment de la journée, le lieu, les personnes à côté de vous... « Les mille et une nuances de la couleur jaune » aurait pu être aussi un bon titre. Quant à MAS que je n’oublie pas, je vais enfin vous dire ce que signifie cet acronyme que je viens d’inventer ; il signifie « Mobilité, Accessibilité, Services ». Surtout n'oubliez pas de prononcet le A en accentuant son poids, pour ne pas le confondre avec le mas provençal. C’est-y pas beau, ça !

Pour suivre le chemin . Ce nouveau jaune « Minion » est la dernière couleur désormais agréé par Pantone ; à voir sur http://www.pantone.com/pci/minion-yellow  . Photos Elisabeth Poulain, sauf pour le cliché paru dans wikipedia.

Commenter cet article