Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

L’Arbre vu par une petite fille de CE1 > Analyse d’un paysage d’enfant

19 Novembre 2015, 16:42pm

Publié par Elisabeth Poulain

Arbre et fleur, sur une baguette de bois, 5,1cm x 2,8 cm, dessin de petite fille, Cl. Elisabeth Poulain

Arbre et fleur, sur une baguette de bois, 5,1cm x 2,8 cm, dessin de petite fille, Cl. Elisabeth Poulain

Le titre en commençant par la petite fille d’abord. Elle devait être alors âgée de 6-7 ans environ, à son entrée au CE1, c’est-à-dire au Cours Elémentaire de Ière année en France, quand elle a dessiné cet arbre qui mesure 1,3 cm de hauteur et de largeur.

Pour mieux structurer sa composition, elle a créé une ligne de sol qu’elle a renforcée en noir pour bien marquer la différence entre l’assise solide qu’elle a coloriée en vert et le paysage d’une prairie qui aurait eu horreur du vide figuré en jaune, qui était à l’origine la couleur de l’ensemble. On y voit des petits bâtons noirs verticaux aussi qui doivent représenter des buissons, des touffes d’herbe…

L’arbre. Il a deux particularités. La première est qu’il a un gros tronc marron dont on voit les grosses branches se poursuivre en haut dans la ramure. La seconde vient de la forme ronde de l’ensemble des feuilles qui pourrait représenter la sphère céleste.

Le vert choisi est identique à celui du bas. La raison en est vraisemblablement que l’enfant n’avait à sa disposition qu’un seul crayon vert. L’arbre a été placé plutôt à gauche du dessin, pour laisser la place à une grosse fleur orangée (0,7 cm de largeur sur 0,5 de hauteur) à quatre pétales et deux feuilles, petite sur le dessin mais vraiment énorme par rapport à l’arbre.

La surprise vient du ciel noir au-dessus de la prairie. Il est si fort qu’il parvient presque à couvrir le haut de l’arbre. Les traits - cette fois-ci- horizontaux cherchent à cacher, sans y réussir tout à fait, le ciel qui figure au-dessus de la composition.

La synthèse de la composition. La structure est donnée par ce paysage en trois bandes horizontales d’un morceau de bois, long de 5,1cm sur 2,8 cm environ de largeur, qui apparait encore plus étroit du fait de l’arrondi de cette « moulure de finition » qu’on achète dans des grandes surfaces de bricolage. Les couleurs sont le jaune, le vert et le noir à égalité, l’orange et pour finir le brun clair.

Une question demeure ; elle porte sur le type d’arbre représenté. Une hypothèse pourrait être qu’il s’agit d’un tilleul planté à la fin du XIXe siècle. Il y en avait un très beau dans la cour de l'école primaire. Et l’impression ressentie de cette vraie création artistique spontanée d’une petite fille est forte, surtout dans un si petit espace.

 

Arbre et fleur, sur une baguette de bois, 5,1cm x 2,8 cm, dessin de petite fille, Cl. Elisabeth Poulain

Arbre et fleur, sur une baguette de bois, 5,1cm x 2,8 cm, dessin de petite fille, Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin

. Aller à la rencontre de l’arbre dans le blog vraiment intéressant de « Formes Vives », un atelier de Citoyens-Graphiques, implanté à Strasbourg, avec Adrien Zammit aux commandes du clavier, sur http://www.formes-vives.org/blog/index.php?2007/07/14/38-la-fete-nationale-de-quoi

. La ramure d’un arbre à retrouver dans https://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_des_arbres  

. Toujours wikipedia avec un choix étendu sur la symbolique de l’arbre, les liens avec la liberté en particulier https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbre_de_la_libert%C3%A9  

. Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article