Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bestiaire de Pub Vodka Grey Goose > Le vol des oies sauvages > L’Anjou

15 Décembre 2015, 18:26pm

Publié par Elisabeth Poulain

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, Pub Les Echos 2015.10.09, Cl1/3. Elisabeth Poulain

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, Pub Les Echos 2015.10.09, Cl1/3. Elisabeth Poulain

C’est une étonnante aventure que celle d’une marque de vodka d’origine française, maintenant détenue par Bacardi, un des groupes nord-américains les plus puissants dans le domaine des spiritueux. Comme le titre l’indique,  il s’agit la marque Grey Goose, l’oie non pas grise mais cendrée, en français, avec cette question qui vient à l’esprit tout de suite : quel est donc le lien qui existe entre une vodka française d'abord, l’oie ensuite et avec l’Anjou après?

Commençons donc par le commencement, à savoir cette « vodka française d’exception ». C’est une dénomination rarissime dans le domaine des spiritueux, je ne peux pas dire unique parce que je l’ignore. Rarissime, c’est sûr parce que tous les produits, boissons y comprises, positionnés dans l’univers des alcools, du vin et plus généralement du luxe, pas seulement dans le domaine agro-alimentaire, se réclament de l’authenticité.

Qu’est-ce donc que cette authenticité française? C’est le vin qui nous donne les principaux éléments de la réponse : être issu du lieu dont le produit va porter le nom, être par exemple un vin du Val de Loire, quand on est un vigneron du Val de Loire, dont le raisin est non seulement originaire du VDL mais aussi de l’appellation, jusqu’à la parcelle, si celle-ci est identifiée précisément…Avec cette conséquence que ces conditions restrictives d’élaboration - mises en bouteilles comprises - sont portées en avant comme une des conditions nécessaires mais jamais suffisantes pour faire de ces millésimes quelque chose d’unique et  par définition de non reproductible. Le  vin que vous allez déguster est un vin de qualité qui porte son authenticité d’origine « France ». L’origine devient alors un élément fondamental de la qualité, dans cette véritable philosophie de l’alliance entre la Terre, l’Homme et le Temps, quel qu’en soit l’ordre. Avec en conséquence une autre idée, qui est que celui qui déguste une vodka de qualité est presque naturellement une personne de qualité, si non la chaîne de la qualité serait rompue…

La vodka ensuite. Cet alcool blanc est d’origine du Grand Est européen. C’est dire qu’il est né  en Russie, pas en en Pologne…et certainement pas non plus en France. C’est de l’éthanol pur distillé allongé d’eau distillée et déminéralisée, avec un très léger arôme de fruit ajouté. La boisson peut titrer entre 37 et 97° d’alcool. On comprend que ça secoue ! La valeur moyenne se situe à 40%. On comprend aussi que tous les grands pays fournisseurs d’alcool fort de ce type aient chacun « leur » vodka pour bénéficier des retombées fiscales. C’est en effet le premier alcool consommé dans le monde. La formule de cette GGV a été conçue par H. Mounier à Cognac à partir de blé d’hiver, en utilisant de l’eau très pure filtrée dans des calcaires de Grande Champagne. Les  liens établies entre cette vodka + la citation de Cognac et celle de Champagne, sont tout sauf un hasard. Ce sont ces raisons qui expliquent que cet alcool titrant 40° soit une vodka française d’exception.   

On perçoit alors combien la communication autour de la marque, de la bouteille, leur univers de référence peut être importante, encore plus que pour du cognac, du whisky ou du bourbon... C’est ainsi que la vodka GREY GOOSE est LA vodka française, une vodka de haute qualité par définition. Par différence avec certaines autres vodkas, elle a d’emblée visée le marché  mondial, d’où le positionnement en tant que « vodka française d’exception » avec la mention du pays en caractères majuscules, FRANCE, en dessous avec en plus, fait rarissime sur une bouteille d’alcool, le drapeau français en fin bandeau juste au-dessus de la mention IMPORTED   en encore plus gros caractères majuscules que celui du pays d’origine, la France.

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, PubLesEchos 2015.10.09, Cl2/3. Elisabeth Poulain

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, PubLesEchos 2015.10.09, Cl2/3. Elisabeth Poulain

La bouteille sérigraphiée est une réussite en elle-même. Création de Saverglass, son lancement date de 1997. Elle montre à voir des oies sauvages de couleur blanche en plein envol de la gauche vers la droite en pente ascendante, que l’on voit distinctement se détachant sur le fond bleu d’un paysage nature. Une grosse oie, tournée dans l’autre sens,  se voit distinctement sur le côté gauche. Quant au troisième groupe, on le voit dans l’air simplement tracé d’un trait noir… C’est une bouteille facilement reconnaissable, à ses couleurs blanches et bleues avec des traits noirs, avec sa capuche bleue où on voit le dernier groupe d’oies filer dans le ciel pendant la migration… Une bouteille devenue peut-être un peu trop sage, trop connue… puisqu’une nouvelle va bientôt sortir sous le parrainage d’Alain Ducasse.

En attendant, parlons de ces grandes migrations d’oies cendrées qui quittent l’Europe en groupe plus ou moins importants à la fin de l’automne vers le Sud …On ressent un grand plaisir à les voir passer au-dessus de nos têtes en formation en V parfaitement équilibrée avec la chef en avant. Impossible de les compter avec précision, peut être étaient-elles cette année une trentaine et + à passer au-dessus de nous, sans bruit, toutes à leur vol, vers la chaleur du Sud de l’Espagne…On ressent une émotion très particulière devant ce courage, cette certitude d’arriver après un si long voyage, qui réellement émerveille, une émotion doublée d'une fascination devant la prise de pouvoir du ciel, cet espace sans frontière où elles sont chez elles, que ce soit pour partir hiberner à la chaleur au sud de l'Europe et revenir au printemps au beau temps, notamment en France, en Val de Loire, mais pas seulement. Il y a ausi cette intelligence d'un groupe organisé de façon "magiqu"e, avec la chef qui mène l'ensemble, et périodiquement son remplacement par une autre oie, quand la première est fatiguée, qui va devenir chef à son tour. Et cela depuis la naissance du monde...!

Le lien entre l’oie cendrée et la vodka n’a rien d’évident. Pourtant il existe forcément. Citons la capacité de ces grands oiseaux à être chez eux dans le ciel, à trouver leur chemin sans aide, leur liberté et leur capacité à prendre possession de cet espace encore ‘libre’ pour elles, comme on le voit sur la photo en couleurs de grandes dimensions. On distingue la tête du triangle, avec l’oie qui conduit la formation en V, sur un fond bleu grisé et rose vers le bas, avec un halo blanc autour de l’oie de tête. Le lien pourrait être la dimension "magique" de cette prise de possession du ciel, comme une oie cendrée qui plane chez elle dans le ciel, un poisson dans l'eau ou ...un amateur de Grey Goose en train de rêver en regardant l'infini du ciel...

Quant à l’Anjou, le lien passe cette fois-ci en particulier par la poire d’Anjou, qui a donné naissance à une nouvelle variété de vodka « Grey Goose La Poire » en français dans le titre et dans le texte. Cette poire est celle de l’Anjou, bien connue pour ses célèbres pâtisseries, ses tartes aux poires, citées dans l’argumentaire. Parions que c’est une façon très directe d’attirer les femmes...

Résumons, voici des oies sauvages, libres comme l’air, qui sont conduites par leurs gênes à effectuer chaque année leurs migrations d’automne et de printemps, qui survolent la France, au point de faire naître sur son sol une vodka à leur nom, liée à la Russie, le pays de la Vodka, consommée à 80% environ aux Etats-Unis, et maintenant à une autre vodka liée à l’Anjou, la région française traversée par la Loire, célèbre pour ses variétés de poires. Toutes deux – la leader Grey Goose et la petite dernière Grey Goose La Poire - attendent avec impatience de connaître le nouveau packaging de la première vodka française d’exception, dont je sais seulement qu’elle porte maintenant une étiquette papier « comme le vin » !

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, Pub Les Echos 2015.10.09, Cl3. Elisabeth Poulain/3

Grey Goose Vodka, Vodka Française d'exception, Pub Les Echos 2015.10.09, Cl3. Elisabeth Poulain/3

Pour suivre le chemin

. Visuel paru dans Série Limitée, Les Echos, Spécial Homme, 9.10.2015, page 51

. La vodka telle qu’on en parle en Occident sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Vodka  avec une autre source qui détaille la version russe sur http://www.giotsar.com/articles/vodka.php  

. Le site de l’entreprise française sur https://www.greygoose.com/gl/en/discover.html  et pour la saveur « Poire », voir https://www.greygoose.com/gl/en/our-vodkas/pear-vodka.html  

. Ainsi que https://fr.wikipedia.org/wiki/Grey_Goose  

. Ne pas confondre l’oie cendrée qui est sauvage, elle, qui est une Anser anser (en latin) http://www.migraction.net/index.php?m_id=1517&bs=232  avec l’oie grise (domestiquée) sur http://www.ar-etho.fr/pages/especes-animales-etudiees/les-oies-grises.html  

. Saverglass qui retrace l’histoire de la marque sur http://www.saverglass.com/fr/votre-projet/success-stories/grey-goose  

. Pour le décor de la bouteille de GG, découvrir l’usine de fabrication, qui n’a qu’un seul client, GGV, à Arques, près de Saint-Omer dans le Nord de la France sur http://www.lavoixdunord.fr/region/alphadec-une-usine-au-top-de-l-innovation-inauguree-ce-ia37b48476n2158131  

. La nouvelle bouteille signée Ducasse sur http://o.nouvelobs.com/food/20150703.OBS2075/l-objet-de-la-semaine-la-vodka-grey-goose-signee-ducasse.html  

. Découvrir le secret attaché à la poire d’Anjou, très cultivée aux EU sur http://merchandifel.forumgratuit.org/t81-quelle-est-cette-variete-de-poire

. Photos Elisabeth Poulain à partir du visuel

Commenter cet article