Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Les arbres, l’hiver > La force de l’appel vers la lumière des chênes

17 Décembre 2015, 19:45pm

Publié par Elisabeth Poulain

Chêne l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Chêne l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Le titre. Dans nos régions européennes au climat tempéré, chaque année et aussi cette année 2015 à la température si anormalement douce, l’hiver permet de voir autrement la nature, les arbres feuillus, tout particulièrement les vieux chênes. Ils nous offrent des visions de puissance inégalables à nos yeux pourtant habitués à un certain infini des beautés diversifiés de la nature en climat tempéré.

Pourquoi l’hiver ? C’est une saison à forte particularité. Elle met à nu de nombreux paysages et pas seulement ceux de la nature. Elle constitue une longue période en retrait qui révèle les choses, les paysages, le vivant et les gens d’une façon générale. C’est ainsi que j’ai toujours pensé que pour choisir un lieu de vie, l’idéal serait de pouvoir y aller l’hiver quand il pleut, qu’il fait gris, froid... Les gens sont alors le plus souvent pressés de rentrer chez eux, stressés par le froid ou la pluie. La ville devient autre, avec ses trottoirs mouillés, ses flaques d’eau... 

Chênes l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth PoulainChênes l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain
Chênes l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Chênes l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

L’hiver est aussi un moment idéal pour aller se promener en forêt, en levant les yeux au ciel pour se charger en énergie. Ou dans un parc urbain qui a gardé au fil des siècles des enclaves d’une véritable forêt, avec des chênes centenaires en particulier. C’est vraiment le moment d’aller les voir, dans leur combat pour accéder au mieux à la lumière dont ils ont si besoin pour continuer à se développer et/ou à maintenir leur dominance sur des arbres voisins plus jeunes et moins forts. C’est non seulement la grosseur de leur tronc qui témoigne de leur âge mais aussi la courbure de leurs branches hautes pour chercher et trouver la lumière.

Le tracé parfois à angle droit des branches traduit cette lutte pour la lumière. La coupe par l’élagueur, en cas de problème de sécurité en particulier pour les promeneurs également explique parfois a posteriori des chemins de branches tout à fait étonnants. En sens contraire, il y a aussi le choix fait par les responsables d'un parc de privilègier la croissance des beaux specimens d'arbres en nettoyant par dessous tout concurrent qui pourrait les gêner dans leur développement.

Chêne l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Chêne l'hiver, Parc Etang St Nicolas, Angers, Cl. Elisabeth Poulain

Il reste à citer le moment auquel la lumière est la plus propice à ces jeux de noir ou de brun très foncé sur un ciel blanc froid. C’est à la tombée de la lumière du jour, juste avant que celle-ci ne commence à décliner, en particulier sur l’étang Saint-Nicolas d’Angers….

                                                                        *

Pour suivre le chemin

. Retrouver les chroniques de Sylvain Bertholdi, Conservateur des Archives d’Angers sur http://www.angers.fr/decouvrir-angers/reperes/histoire-d-angers/chroniques-historiques/lecon-d-histoire-dans-un-parc-saint-nicolas/index.html  

. Consulter l’article sur le chêne dans le blog « Passion d’Europe » sur https://europhile.wordpress.com/2009/04/18/chene/ , voir forcément aussi https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbres_remarquables_de_France   pour voir où se trouvent les chênes remarquables en France.  

. Voir l’Etang Saint-Nicolas d’Angers http://www.elisabethpoulain.com/page/15  sous le titre « Le tour de l’Etang Saint-Nicolas, Angers, fin d’été, début d’automne » . Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article