Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

L'assemblage des couleurs > Conran Shop > entre Art, Pub, Com & Info

27 Janvier 2016, 18:36pm

Publié par Elisabeth Poulain

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-avant-Cl1/3. Elisabeth Poulain

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-avant-Cl1/3. Elisabeth Poulain

Sous vos yeux, vous voyez deux sacs papier qui datent d’une dizaine d’années. Ils sont identiques à l’exception de leur taille. Il y en a un grand et l’autre est forcément petit. Aucun signe ne signale au passant qu’il s’agit d’un sac publicitaire d’une singulière réussite. Il faut regarder un des deux côtés noirs identiques pour connaître la marque. Il s’agit de Conran Shop, qui donne son adresse, www.conranshop.com et le nom des capitales dans lesquelles la chaîne possédait alors un magasin, London, Paris, New York, Tokyo, Fukuoka écrits en caractères blancs.     

Et d’abord pourquoi vouloir absolument distinguer la publicité de l’art ? Parce qu’en France tout particulièrement, mais pas seulement, si l’art est « noble » par essence, la publicité dans son acceptation infériorisée (vue comme un mal nécessaire pour les non-éduqués)  ne l’est pas. Disons que dans le meilleur des cas, on peut relever une sous-catégorie de « publicité créative » pour bien mettre en valeur la dimension de la création. On parle aussi de publicité artistique, pour dire qu’elle a quelque chose que la publicité pure n’aurait pas.

Dire au contraire qu’on travaille dans la communication, la « com » pour montrer qu’on fait partie de cet univers, c’est autre chose. Celle-ci possède une dimension universelle, dans un monde qui adopte de plus en plus des codes sinon identiques, du moins proches du fait en particulier de l’influence  du numérique. La communication prend désormais le pas clairement sur la publicité propre à chaque territoire, pays ou groupes de pays.  Disons que la communication est si étroitement liée à la culture qu’elle n’exige plus de s’en différencier parce que « tout leur font ventre », l’une comme l’autre. Il arrive très vite en effet le moment où faire de la publicité devient réservé à des ventes exceptionnelles, pour désengorger les stocks.  La publicité relève alors clairement de l’univers marchand, qui ne figure pas en France au Panthéon des métiers, sauf s’il s’agit d’art justement.     

Quant à l’art, les frontières qui le séparent  de la communication, sont devenues si floues qu’il est permis de se poser la question de la nécessité de la différenciation.  L’art peut être un moyen de communiquer, en particulier pour attirer des clients saturés qui veulent du nouveau, autrement…Et l’art a besoin de se vendre pour pouvoir continuer l’aventure. La communication de son côté sait tout utiliser pour se démarquer de la concurrence, en particulier aussi l’information et l’art...

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-avant-Cl2/3. Elisabeth Poulain

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-avant-Cl2/3. Elisabeth Poulain

Distinguer l’info de la com au sens large relève aussi des premières problématiques posées aux étudiants en école de journalisme. Notre époque n’en est pourtant pas à ses balbutiements en matière de communication. Pourtant certaines marques savent mieux que d’autres créer de la valeur, faire de la vraie création d’art pour en faire des symboles d’une marque, Conran Shop en l’occurrence. Celle-ci associe des C de Conran multiples et variés en couleurs différenciées, dans une association chromatique franchement réussie et présentée chaque face à sa façon.

. La face avant aux multiples C imbriquées est très riche de couleurs et aussi très réussie dans sa complexité. C’est un exemple fort d’art numérique qui joue sur les formes et les imbrications de couleurs. Citons deux bleus, un rose rouge, un violet, un vert, en arrondi ou en complément d’arrondi, avec aussi du blanc et du noir, avec des points complémentaires ou en rayures. Rien n’est simple, au sens où à part les morceaux de C, tout est complexité et réussite. C’est la face « luxuriance » de la marque.

. La face arrière possède un seul C composé de plusieurs couleurs sur fond bleu, avec du bleu plus tendre, du vert, des bandes de jaune, de rose et même un peu de blanc et de noir, en s’ouvrant vers la droite, ce qui est une singularité. C’est la face « sobriété » de la marque

Ce travail graphique et chromatique est tellement réussi que Conran Shop l’a conservé globalement dans son esprit et sa complexité en variant les couleurs et en ajoutant le nom de la marque en petits caractères qui court en ruban dans la partie arrondie du bleu moyen. On le voit dans le site de la marque, sur le site de Conran Shop à Marunouchi au Japon, en visualisant les photos. C’est la première photo à l’intérieur du magasin en ouvrant…

Sans transition et pour clore ce court billet, nous vivons actuellement un moment fort de brouillage des frontières entre l’information, la communication, la publicité, la commercialisation, l'art… avec des intensités variables selon l’objet, le thème, le moment et le lieu…et des réussites franches comme Conran Shop qui sait créer des formes pour faire vibrer les couleurs.

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-arrière-Cl3/3. Elisabeth Poulain

Sac-papier-Conran-Shop-Paris-couleurs-formes-face-arrière-Cl3/3. Elisabeth Poulain

. Pour suivre

. Conran Shop, www.conranshop.com , vous y retrouverez toutes les villes où l’entreprise est actuellement implantée, le Royaume-Uni (3 magasins), le Japon (4 magasins) dont celui de Marunouchi et la France (1 magasin à Paris).

. Photo 2014 du magasin cité au Japon sur https://www.google.fr/maps/uv?hl=fr&pb=!1s0x60188bf9edd0cb1f:0x4945e50c7563693a!2m5!2m2!1i80!2i80!3m1!2i100!3m1!7e1!4s//plus.google.com/photos/photo/107846703557859652397/6114072016647366466!5sconran+shop+tokyo+marunouchi+-+Recherche+Google&sa=X&ved=0ahUKEwiEyruQvcrKAhUInRoKHfUqCeAQoioIazAK

 . Sur les problématiques du départ, voir un site qui a la profondeur d’un des maîtres de l’intelligence marketing, vue comme une des facettes caractéristiques de notre société http://demeteretkotler.com/2012/11/01/art-publicite-et-marketing/  

. Retrouver Xavier Terlet Consultants sur son site http://www.xtc.fr/  

. Sur la différence entre la communication et la publicité, voir http://www.lemonde.fr/orientation-scolaire/article/2011/05/03/se-former-a-la-communication-et-a-la-publicite-mieux-vaut-avoir-un-master_1514497_1473696.html  

. Sur la différence entre l’information et la publicité, voir http://www.philippe-moati.com/article-peut-on-encore-faire-la-difference-entre-publicite-et-information-75902825.html  

. Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article