Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

L’aubépine de Bouquetot, Eure, plantée vers 1360, Arbre remarquable

19 Janvier 2016, 11:30am

Publié par Elisabeth Poulain

Bouquetôt, Eure, l'If planté en 1360 devant l'église, arbre remarquable, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetôt, Eure, l'If planté en 1360 devant l'église, arbre remarquable, Cl. Elisabeth Poulain

Décryptage du titre en commençant le concept d’arbre remarquable. Il n’est pas facile à définir exactement car le règne du vivant ne se laisse pas si facilement caractériser tant la nature connait l’art de s’adapter et de créer du nouveau, dès lors que les circonstances s’y prêtent, avec l’aide bienveillante de l’Homme. Le concept de patrimoine naturel permet de mieux protéger ces totems de nos civilisations, que sont les arbres, un peu à l’instar des séquoias d’Amérique du Nord. Cette aubépine porte deux autres dénominations, en plus de celle qui figure dans le titre, la Belle–Epine et l’Epine de Bouquetot.

Bouquetot, Eure,  M. Joël Grainville maire, If de 1360, feuillage, Cl. Elisabeth PoulainBouquetot, Eure,  M. Joël Grainville maire, If de 1360, feuillage, Cl. Elisabeth PoulainBouquetot, Eure,  M. Joël Grainville maire, If de 1360, feuillage, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetot, Eure, M. Joël Grainville maire, If de 1360, feuillage, Cl. Elisabeth Poulain

Cet arbre est également inscrit à l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France. Wikipedia par exemple fait ressortir sa dimension culturelle en classant cet arbre au titre des « Pratiques rituelles » à l’instar du Ministère de la Culture et de la Communication. Au cours de la visite que nous avons faite dans le cadre des Ateliers du Patrimoine du SDAP, créés et animés par France Poulain, Architecte des Bâtiments de France -ABF- de l’Eure, le maire, M. Joël Grainville a évoqué le symbole de virginité, vraisemblablement en raison de la couleur blanche des fleurs de cette aubépine.

Bouquetot, Eure, Eglise classée, If de 1724, Cl. Elisabeth PoulainBouquetot, Eure, Eglise classée, If de 1724, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetot, Eure, Eglise classée, If de 1724, Cl. Elisabeth Poulain

L’emplacement de l’aubépine. Elle a été plantée sur le domaine public au plus près du mur bas de séparation du cimetière qui entoure l’église. Elle n’est donc liée ni au domaine religieux proprement dit ni au domaine mortuaire. Elle a ses caractéristiques propres et sa propre petite clôture plus due à son grand âge pour la protéger des voitures par exemple, ou de curieux qui voudraient grimper dedans, qu’à des pratiques rituelles. D’aucuns évoquent pour l’aubépine le caractère de marqueur de territoire en raison de sa durabilité, de son bois dur et de ses épines qui la protègent peut-être mieux que ne le ferait une clôture. C’était semble-t-il une coutume en Normandie.

Bouquetot-Eure- Eglise-Aubépine-If-Croix de cimetière avec vigne-Hêtre pourpre, Monument aux Morts Guerre 14-18, Cl. Elisabeth PoulainBouquetot-Eure- Eglise-Aubépine-If-Croix de cimetière avec vigne-Hêtre pourpre, Monument aux Morts Guerre 14-18, Cl. Elisabeth PoulainBouquetot-Eure- Eglise-Aubépine-If-Croix de cimetière avec vigne-Hêtre pourpre, Monument aux Morts Guerre 14-18, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetot-Eure- Eglise-Aubépine-If-Croix de cimetière avec vigne-Hêtre pourpre, Monument aux Morts Guerre 14-18, Cl. Elisabeth Poulain

Le fait est que cet arbre, qui n’a rien de majestueux, ni de proprement remarquable, si on ne connait pas son âge, a gardé sa singularité tout au long de ses six siècles d’existence. Grâce aux soins attentifs des jardiniers de la municipalité dirigée par le maire, M. Joël Grainville, pour en particulier renforcer son tronc, l’aubépine continue à être la star du village. A l’intérieur du cimetière, presque sur la même ligne, mais cette fois-ci près du mur de l’église, a été planté un if de fort belle taille actuellement. La date de sa plantation est gravée dans une pierre proche : 1724. Il est d’une vigueur étonnante et cette fois-ci les jardiniers doivent canaliser sa force pour empêcher ses branches de frotter le mur…

Bouquetot, Eure, If 1360, arbre remarquable, structure de soutien, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetot, Eure, If 1360, arbre remarquable, structure de soutien, Cl. Elisabeth Poulain

Et pour finir cette petite histoire, qui commence avec une aubépine plantée en 1360 en Normandie rattachée à la France en 1204, puis vous avoir parlé d’un if vigoureux mis en terre, lui, dans la Ière moitié du XVIIIè siècle, il me faut vous citer les pampres de vigne avec de belles grappes de raisin qui figurent sur la petite obélisque qui porte la croix de cimetière située à l’entrée dans le cimetière à gauche. Dans l’angle du cimetière, a été érigé le monument aux morts de la Guerre de 1914-1915 sur fond d’un hêtre pourpre majestueux, qui pousse, dans un des deux presbytères, sauf erreur de ma part … de l’autre côté de la petite route qui tourne autour de l’église.

A Bouquetot, on aime les arbres qui le lui rendent bien, ces arbres magnifiques qui aiment cette belle terre de Normandie, chacun, chacune à sa façon…

Bouquetot, Eglise, Porche, Mur de clôture cimetière, Cl. Elisabeth Poulain  Bouquetot, Eglise, Porche, Mur de clôture cimetière, Cl. Elisabeth Poulain

Bouquetot, Eglise, Porche, Mur de clôture cimetière, Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin

. Aller voir l’aubépine qui se trouve rue de l’Eglise, devant l’Eglise à Bouquetot, tout comme la Mairie, située, elle, à l’autre bout, au 91, rue de l’Eglise, 27310 Bouquetot . Avant ou après, selon votre tempérament, consulter https://fr.wikipedia.org/wiki/Aub%C3%A9pine_de_Bouquetot  

. Les arbres remarquables en France, à voir sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Arbres_remarquables_de_France#Pays_de_la_Loire  et sur http://www.arbres.org/arbres_remarquables.html  

. L’association A.R.B.R.E.S.1, Arbres Remarquables : Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde, à retrouver sur http://www.arbres.org/actualite.html  

. L’aubépine, arbre, feuille, fleur, symboles… à voir sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Aub%C3%A9pine  

. Lire la fiche d’inventaire du Ministère de la Culture qui fait une analyse très précise du site où l’aubépine est replacée en situation dans le contexte territorial du village sur http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwinotiQ4rPKAhXHChoKHTZ0BRMQFgglMAE&url=http%3A%2F%2Fwww.culturecommunication.gouv.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F30694%2F251517%2Fversion%2F1%2Ffile%2FPCI%2B-%2BFiche%2Bd'inventaire%2B-%2BBouquetot.pdf&usg=AFQjCNGd2fiClct-bqSzJSDsHwxoLxME5A&sig2=cGYMzrI1X0vStGR-jh742w  

. Consulter les fiches de connaissances, « Les Essentiels » ainsi que « les Ateliers du Patrimoine » du STAP de l’Eure – Service territorial de l’Architecture et du Patrimoine – dirigé par France Poulain, ABF de l’Eure sur http://www.eure.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Culture/Le-Service-Territorial-de-l-Architecture-et-du-Patrimoine-de-l-Eure-des-Batiments-de-France/L-Unite-Departementale-de-l-Architecture-et-du-Patrimoine-de-l-Eure  

. Photos Elisabeth Poulain, prises lors de la visite organisée par France Poulain dans le cadre des visites de terrain des Ateliers du Patrimoine.  

Commenter cet article