Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Vœux 2016 > Voir loin comme les Frères Limbourg > Mont Saint-Michel

3 Janvier 2016, 17:15pm

Publié par Elisabeth Poulain

Le Mont Saint-Michel-vu de la mer- wikipedia-Leevclarcke

Le Mont Saint-Michel-vu de la mer- wikipedia-Leevclarcke

En matière  de vœux, il ne faut jamais hésiter à souhaiter beaucoup, voir l’impossible, tant la puissance du rêve du vœu est forte. A peine, le souhait se profile-t-il dans votre tête, avant même la formation des mots, que vous voilà parti-e dans un envol sublime, telle une oie qui rejoint son aire d’hivernage ou qui en revient. Et là, dans le cas des Frères Limbourg, il faut vraiment du souffle, eux qui n’ont pas hésité à montrer le Mont Saint-Michel, une des plus belles constructions humaines en France, sous les traits de la lutte de l’Archange contre  le démon, au-dessus, vous l’avez deviné, du gros rocher sur lequel a été édifié ce qu’on appelle maintenant le Mont Saint-Michel.

Le titre de la toile peinte par les Frères Limbourg. On aurait pu croire que les peintres auraient choisi, comme titre, « L’Archange terrassant le dragon », dans une version médiévale du combat victorieux  du Bien contre le Mal. Que nenni, c’est « la Fête de l’Archange : le Mont Saint-Michel ». Montrer est une chose, surtout à une époque, au début du XVe siècle, entre 1411 et 1416, où tous ne savaient pas lire ; par contre nommer le diable, c’était déjà reconnaitre son existence. Le dragon suffisait à représenter le Mal, terrassé par l’Archange ailé incarnant le Bien. Et le tout s’incarnait dans une construction humaine qui se voyait de loin, entourée d’eau à marée haute, comme un phare accessible seulement à ceux qui le méritaient, après un long chemin à pied pour y arriver.  

Les Frères Limbourg de leur côté  se sont attelés tous les trois à cet énorme chantier, pour réaliser cette œuvre qui a rejoint la prestigieuse collection du Duc de Condé  à Chantilly. Ils avaient pour nom  Herman, Paul et Jean, sans que l’on sache avec précision ce qu’a fait chacun d’entre eux, ni exactement à quelle date.  Leur commanditaire, dont leur vie dépendait totalement, était le puissant Duc de Berry. Leur manuscrit enluminé est tellement impressionnant, c’est un tel trésor créé par des hommes du XVe siècle,  qu’il a fait l’objet par Wikipedia d’un scan page par page. 

Mont Saint-Miche!, La Fête de l'Ange, Frères Limbourg, Très Riches heures du Duc de Berry, Musée de Chantilly

Mont Saint-Miche!, La Fête de l'Ange, Frères Limbourg, Très Riches heures du Duc de Berry, Musée de Chantilly

Le Mont Saint Michel est une tout petite île, proche de la terre, dotée d’une abbaye créée à son sommet, de 97 ares où vivent aujourd’hui environ 44 personnes à l’année. Sans compter bien sûr les milliers de touristes qui viennent s’y promener pour découvrir, outre de fabuleux paysages, l’histoire incroyablement compliquée d’un si petit îlot, qui en a tant vu au fil des siècles. Eglise, devenue abbaye, le Mont a été au fil des siècles aménagé de façon à pourvoir héberger les nombreux pèlerins venus de toute l’Europe. Plus tard, ses bâtiments ecclésiastiques ont également servi de prison, comme il en a été de même à l’Abbaye de Fontevraud en Maine et Loire. Le temps passant, un village de pêcheurs s’est niché au pied de l’abbaye derrière les remparts. Depuis 1979, le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et dès qu’il fait beau, l’île est envahie chaque année, par quelques trois millions de touristes…au nombre desquels continuent à figurer des pèlerins des Chemins du Mont venant de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, d’Angleterre, d’Irlande…

Vous découvrez alors qu’il existe en plus un vrai presque voisin, qui ne doit rien au hasard, à notre Mont Saint-Michel manchois (situé en Manche), qui est le « Mickael Mount » tout au bout de la pointe la plus au sud-ouest de l’Angleterre. Cet autre Mickael Mount, Mount’s Bay, Cornwall est aussi une petite île, qui fut dotée d’un monastère bénédictin fondé vers l’an 1150 par l’abbé Bernard en charge du monastère de « notre » Mont Saint-Michel. Ce monastère anglais, qui fut détruit vers 1539, n’eut pas la faveur de connaître les Frères Limbourg, qui étaient originaires de Nimègue, une ville des Pays-Bas, située au Nord-Est, près de la frontière avec l’Allemagne. Il en reste une petite ile qui le soir au soleil couchant ressemble de loin à sa grande cousine proche du continent.

Et c’est ainsi que va apparemment se terminer ce billet de bonne année sur le Mont Saint-Michel, qui n’a pourtant pas de fin, puisque, grâce aux Frères Limbourg, il porte sur le temps qui passe, grâce aussi au travail de tous pour transmettre ces histoires étonnantes, ces paysages fabuleux, ces liens qui ne se voient pas au premier abord entre les générations, les gens, les pays d’Europe … et cela au cours des siècles. Avec de très belles histoires dans l’Histoire et des représentations de la réalité qui sont d’une beauté émouvante, que ce soit en peinture, en photo ou dans la mémoire…

Le Mont Saint-Michel vu de la terre-wikipedia-b3my-et-vu du ciel-Académie de VersaillesLe Mont Saint-Michel vu de la terre-wikipedia-b3my-et-vu du ciel-Académie de Versailles

Le Mont Saint-Michel vu de la terre-wikipedia-b3my-et-vu du ciel-Académie de Versailles

Mickael-Mount-Cornwall-UK-wikipedia-Fuzzypiggy-Ier-prix-photo-monuments-2014

Mickael-Mount-Cornwall-UK-wikipedia-Fuzzypiggy-Ier-prix-photo-monuments-2014

Pour suivre le chemin

Une dernière précision, évitez d’aller au Mont quand tout le monde y va. Choisissez plutôt des temps incertains, quand il fait doux, gris et que la pluie ne menace pas vraiment. Evitez la foule de la pleine saison, tout comme le verglas de l’hiver quand il était impossible de monter sereinement les marches de nuit, surtout quand on pensait à la descente, au retour…C’était une autre époque ! Rien de telle que l'expérience vécue...

.Les frères de Limbourg, originaire de Nimègue (PB), à lire pour comprendre la difficulté et la précarité de la vie, quand on était un artiste, enlumineur travaillant pour un riche protecteur, le Duc de Berry, https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_de_Limbourg  

. Le site officiel des Monuments nationaux, sur http://mont-saint-michel.monuments-nationaux.fr/  

. Le Mont Saint-Michel des Frères Limbourg à retrouver sur le site de l’Académie de Versailles http://www.histoire.ac-versailles.fr/IMG/html/montsaintmichel.html  

. Les chemins du Mont Saint-Michel sur http://www.lescheminsdumontsaintmichel.com/spip/spip.php?article241  

. Les très riches heures du Duc de Berry https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Tr%C3%A8s_Riches_Heures_du_duc_de_Berry  

. A retrouver aussi page à page https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Tr%C3%A8s_Riches_Heures_du_Duc_de_Berry_scan_2004?uselang=fr  

. Le Musée de Condé à Chantilly, qui possède le fonds le plus riche en France d’enluminures, dont celui des « Très Riches Heures du Duc de Berry », sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Cond%C3%A9  

On ne peut les voir que là-bas car une des conditions du Duc de Berry à l’ouverture de ce legs au public est qu’aucune pièce de sa collection ne soit jamais déplacée…

. Le Mickael Mount, Mount’s Bay à découvrir, avec des photos prises d’avion sur http://www.stmichaelsmount.co.uk/fr/  ainsi que sur https://fr.wikipedia.org/wiki/St_Michael%27s_Mount  avec un cliché de Fuzzypiggy  qui a obtenu le Grand Prix 2014 wikipedia des Monuments 

. Photos des différents contributeurs de wikipedia, de wikimanche qui met en ligne des gravures superbes, dont vous pouvez admirer deux exemples et de l'Académie de Versailles également, avec mes remerciements à tous.

Le Mont-Saint-Michel-gravure-Taylor-1884-Geo.delaManche + Le MSM, gravure M.Merion-1667-wikimancheLe Mont-Saint-Michel-gravure-Taylor-1884-Geo.delaManche + Le MSM, gravure M.Merion-1667-wikimanche

Le Mont-Saint-Michel-gravure-Taylor-1884-Geo.delaManche + Le MSM, gravure M.Merion-1667-wikimanche

Commenter cet article