Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Les navettes de Marseille > Des biscuits de mer à la fleur d’oranger

22 Février 2016, 18:31pm

Publié par Elisabeth Poulain

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Marseille-Cl1. Elisabeth Poulain

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Marseille-Cl1. Elisabeth Poulain

Ce sont des curieux biscuits, à plusieurs titres. Ils sentent si bon la fleur d’oranger, dans le sachet de papier posé à côté de l’ordinateur, qu’ils me font rêver… forcément à la fleur d’oranger que je redécouvre. Se souvenir d’une odeur est chose difficile et je n’ai guère de souvenir d’enfance de pâtisseries faites avec de la fleur d’oranger.

Pourquoi des biscuits de mer, parce qu’ils sont si durs qu’ils peuvent se conserver longtemps dans des boîtes hermétiques, à l’abri de l’humidité de l’air en mer.

Ces curieux biscuits s’appellent des navettes, un terme qui rappelle l’univers du tissage sur des métiers à tisser. En fait ce sont des petits rouleaux de pâte à pain avec quelques gouttes  d’huile, du sucre, de la fleur d’oranger qui sont sectionnés tous les 18, 18,3cm pour en faire des petits bâtonnets, dont le dessus est fendu sur 13 à  14 cm, pour que l’intérieur soit cuit à cœur. Le biscuit lui-même n’est pas retourné pendant la cuisson.

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Marseille-Cl2. Elisabeth PoulainNavettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Marseille-Cl2. Elisabeth Poulain

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Marseille-Cl2. Elisabeth Poulain

Leur forme varie selon le producteur. Certains ont des allures de petits navires prêts à flotter sur l’eau, d’autres de bâtonnets fendus en deux en leur milieu… L’important est qu’ils soient cuits à point, ni trop, auquel cas ils seraient secs comme une trique ni trop peu, sous peine d’être pâteux et de moins bien se conserver.

Conçus pour la mer - et pas que - ces vaillants petits biscuits secs de secs se conservent sans souci dans leur boîte métallique pendant un an au moins. Songez en plus que vous goûtez une vraie spécialité marseillaise qui existe depuis 1781. Ils sont en plus cuits depuis lors dans le même four qu’à leur naissance, ce qui fait de cette boulangerie la plus vieille de Marseille…Pas mal quand même pour un biscuit de mer…

                                                                          *

Pour suivre le chemin

. Four des Navettes, Nicolas Imbert, à retrouver sur leur site http://www.fourdesnavettes.com/  et au magasin 136 rue Sainte, 13007 Marseille, 04 91 33 32 12,  contact@fourdesnavettes.com  

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Médailles-Marseille-Cl-3.4. Elisabeth PoulainNavettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Médailles-Marseille-Cl-3.4. Elisabeth Poulain

Navettes de Marseille-Four des Navettes-Pochon-Médailles-Marseille-Cl-3.4. Elisabeth Poulain

. Voir des exemples de recette sur http://www.geekyandgirly.fr/2014/01/28/recette-de-marseille-les-navettes-de-saint-victor/  ou sur http://www.hervecuisine.com/recette/la-recette-des-fameuses-navettes-de-marseille-a-la-fleur-doranger/  

. La Fleur d’Oranger sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur_d%27oranger  

. Photos Elisabeth Poulain, à partir de vraies navettes de Noël et de leur sachet qui sent toujours aussi bon.

Commenter cet article