Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bretagne littorale, Le bleu des portes de maison ancienne, La lumière

4 Mars 2016, 12:23pm

Publié par Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-porte bleue-partie haute-petit oculus-Cl1/1. Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-porte bleue-partie haute-petit oculus-Cl1/1. Elisabeth Poulain

Ce sont des photos datant de la fin du siècle dernier quand on utilisait largement la photo en couleur tirée sur papier et pas encore avoir pu mettre en application la photo numérique. Un entre-deux qui convenait très bien à une région très particulière,  et qui continue à l’être, qui a pour nom la Bretagne. Là-bas, dans cette presqu’île qui s’avance en mer face au vent d’Ouest, l’amour du sol passe par la pierre de grès ou granit aux couleurs changeantes selon l’origine. Dans les deux cas, ce sont des pierres dures à tailler, dures à transporter, à soulever, à assembler... Ce sont aussi celles qui appartiennent au clan des pierres inusables ou presque. S’il advient qu’il en manque une dans un mur, il faut alors recourir à un tailleur de pierre pour faire du sur-mesure, qui s’emboîte exactement dans le trou.

Quant à la lumière, elle sait varier au point de faire chanter toutes les nuances des couleurs, pas seulement celles de la pierre, celle de l’air, de l’atmosphère et … celles des huisseries des maisons, en particulier quand elles sont bleues. Les portes, sans oublier les portillons, et les fenêtres savent prendre des couleurs parmi les nuances qui ont le plus de capacité à varier avec la lumière, toutes les lumières en fonction du temps… L’air marin est certainement une des explications à cette extrême sensibilité de la lumière. Et le bleu est assurément, j’oserais presque dire « azurément »,  une couleur qui sait refléter la couleur du temps, qu’il y ait du soleil, de la pluie, des nuages, de la grisaille…

Le Bleu en Bretagne et la lumière. C’est vraisemblablement une des raisons pour laquelle on voit autant de volets bleus, de portes bleues… dans cette région ouverte sur le Grand Large. En allant du plus foncé au plus clair, et sans recherche d’exhaustivité, voici quelques bleus saisis, par des lumières variables, de portes, de portillon, de maisons de petite ville ou d’anciennes maisons de pêcheur près de la mer, avec quelques fenêtres et volets.

Bretagne littorale-porte bleue-avec oculus carré-mur de grès-Cl. Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-porte bleue-avec oculus carré-mur de grès-Cl. Elisabeth Poulain

Quelques exemples saisis en trois séquences.

La première porte sur des petites maisons de ville aux murs rejointoyés. La seconde séquence montre en partie un petit hôtel particulier qui a gardé ses murs de pierre qui ont perdu leur liant . Et la troisième des maisons anciennes dont les murs ont été entièrement refaits avec des joints visibles. Les trois séquences sont prises pour les deux premières dans une petite ville et la 3è près de la mer.  Cette première série montre des murs de pierre d’une rue en pente d’une petite ville ancienne, avec la couleur bleue en commun.

. La porte bleue moyen haute et étroite, chapeautée d’un linteau décoratif et dotée d’un petit carré de vue. Elle est parfaite de rigueur. Ses murs sont impeccables, avec ses lichens particulièrement visibles sur les grosses pierres, qui sont séparées par des pierres moins hautes et plus longues, pour assurer la portance. Remarquez en partie haute à droite, une pierre en saillie. C’est elle qui fait le lien avec la vieille porte qui suit entre les deux maisons.

. La vieille porte fermant le passage entre les deux maisons. Elle a beaucoup de mal à résister au temps. Il faut dire que c’est du vite fait. Il lui manque déjà une planche sur le côté droit ; quant au côté gauche près du mur, il est franchement en si mauvais état que la couleur bleue est déjà en partie mangée par l’humidité. Le bois résiste comme il pleut, non comme il peu ! Elle est située à la droite de la photo précédente.

. La porte bleue vitrée récente plus claire, avec sa boîte à lettres plate à l’ancienne, à l’opposé de la poignée. C’est l’entourage de lourdes pierres d’encadrement de la porte qui attire le regard et fascine, ainsi qu’en contraste de légèreté le demi-rideau de dentelle d’autrefois. On sent que la personne qui habite là est soucieuse de donner le bonjour aux passants, d’une façon raffinée "à l'ancienne" et pour elle et pour les passants.

Bretagne littorale-portes bleues-voisines-murs de grès-fenêtre-bleue-vitrine-Cl. Elisabeth Poulain Bretagne littorale-portes bleues-voisines-murs de grès-fenêtre-bleue-vitrine-Cl. Elisabeth Poulain
Bretagne littorale-portes bleues-voisines-murs de grès-fenêtre-bleue-vitrine-Cl. Elisabeth Poulain Bretagne littorale-portes bleues-voisines-murs de grès-fenêtre-bleue-vitrine-Cl. Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-portes bleues-voisines-murs de grès-fenêtre-bleue-vitrine-Cl. Elisabeth Poulain

Voici la séquence 2, importante pour montrer un mur resté à peu près dans l’état, sans fenêtre et sans porte visible et …donc sans bleu !

. C’est le mur de façade de ce qui devait être un hôtel particulier, dont on ne voit que la partie gauche pour saisir la place dans le fond à gauche. Les pierres n’ont pas été re-jointoyées. Elles sont restées en l’état. Des pierres manquantes ont déjà été comblées par des plus petites (voir sous la pancarte). Des trous restent. C’est la grande différence d’avec les autres maisons habitées dont les murs ont été refaits. On devine aussi l’amorce du toit en pierre. Une fenêtre romane se voit bien. On perçoit également sa voisine de plus grande dimension à la droite, cachée par la pancarte…L’encorbellement d’angle qui permettait d’agrandir la surface du premier étage se devine encore. Sur les cinq étages de pierres nécessaires, de longues pierres d’origine et les deux couches intermédiaires cassées ont été comblées par des morceaux de pierre qui n’assurent plus la portance.

Bretagne littorale-Hôtel-particulier-Façade-ancienne-pierre-sèche-Cl. Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-Hôtel-particulier-Façade-ancienne-pierre-sèche-Cl. Elisabeth Poulain

---) Cette troisième séquence près de la mer permet de voir des petites maisons de pêcheurs devenues des résidences secondaires et de … reparler du bleu.

. Tout a été refait à neuf pour assurer la stabilité et l’étanchéité des murs avec des volets bleus, dont la couleur parait naturellement adaptée. Voici donc cette petite longère avec ses volets bleus. Sur un autre cliché, on aperçoit un fenestron en bas près de l’eau, fermé par un volet d’un bleu plus foncé. On devine l’estuaire dans le fond. Quant au dernier cliché, il montre le charme d’une petite maison aux murs blanchis et aux volets et porte bleu clair délavé, ayant seulement gardé visible l’encadrement en pierre de sa porte et de sa fenêtre, comme une signature d’authenticité visuelle.

. On en arriverait presque à oublier la couleur bleue. Elle est pourtant, plus encore maintenant que la pierre, une des constantes des couleurs emblématiques de la Bretagne. Une des raisons tient certainement dans la couleur si changeante de l’eau, qui joue en symbiose avec tous les autres bleus si présents dans l’univers marin.

Bretagne littorale-petites-maisons-pêcheurs-porte, volets et soupirail-bleus-port-4-teintes bleues-Cl. Elisabeth PoulainBretagne littorale-petites-maisons-pêcheurs-porte, volets et soupirail-bleus-port-4-teintes bleues-Cl. Elisabeth Poulain
Bretagne littorale-petites-maisons-pêcheurs-porte, volets et soupirail-bleus-port-4-teintes bleues-Cl. Elisabeth PoulainBretagne littorale-petites-maisons-pêcheurs-porte, volets et soupirail-bleus-port-4-teintes bleues-Cl. Elisabeth Poulain

Bretagne littorale-petites-maisons-pêcheurs-porte, volets et soupirail-bleus-port-4-teintes bleues-Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin

. Lire en particulier une bonne synthèse sur http://www.maisons-paysannes-loiret.org/attachments/article/39/Chapitre%20N%C2%B0%2006%20-%20%C3%A9veil%20%C3%A0%20la%20maison%20paysanne.pdf  

. Sur Tiez Breiz, Maisons et paysages de Bretagne, voir les murs de pierre sèche sur http://www.tiez-breiz.org/lesmurs.php  

. Ainsi que la galerie de détails architecturaux du même auteur-photographe sur http://www.tiez-breiz.org/galerie_details.php  

. Le portail Bretagne sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Bretagne#D.C3.A9couverte  

. Et pour vous changer l’œil, d’autres vues d’une autre Bretagne sur http://www.gillespouliquen.com/fr/portfolio-20458-0-40-garages-bretagne.html  

. Clichés Elisabeth Poulain, avec non cités dans le texte, la fenêtre bleue transformée en vitrine pour une crêperie (?) dans la même rue que les trois portes, et le soupirail (?) près de l'eau, fermé avec un volet bleu foncé...

Commenter cet article

La société kh-iso 18/11/2016 07:19

Bonjour
En voyant les images que vous apportiez dans votre blog, c'est comme si nous sommes encore dans les moyens âges. hihi.

Elisabeth Poulain 28/11/2016 09:17

C'est un peu cela. Il faut dire aussi que le temps était au gris, il venait de pleuvoir et que visiblement, l'exemple d'un voisin qui avait peint ses volets en bleu avait plu à ses voisins...!

Elisabeth Poulain 24/11/2016 11:11

C'est un peu cela. Il faut dire aussi que le temps était au gris, il venait de pleuvoir et que visiblement, l'exemple d'un voisin qui avait peint ses volets en bleu avait plu à ses voisins...