Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

L’Illustration 1912-12-14-La famille en publicité-Rasurel

21 Avril 2016, 17:04pm

Publié par Elisabeth Poulain

* Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

* Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

Le titre en commençant par Rasurel. C’est un nom de marque que l’on connait encore aujourd’hui, même si les produits de la gamme ont changé. Il y a aujourd’hui par exemple des maillots de bain Rasurel. En décembre 1912, ce sont des pantoufles - un terme désormais désuet, on lui préfère celui de chaussons - que la marque vantait dans une « annonce » qui couvrait une demi-page de L’Illustration, en page 5 du célèbre hebdomadaire. C’est encore maintenant une des meilleures places en bas d’une page impaire, au début du périodique.

Un dessin de Gus Bofa que l’artiste a lui-même appelé « La Famille heureuse ». On y voit l’essentiel dans une grande économie de décor, les 7 + 1 + 2 membres de la famille. 6 sont assis, 1 seul est debout, 1 est mi-debout-mi-assis, avec un membre mystère ++ . C’est ce que nous allons voir maintenant. En commençant, contrairement à la coutume par la droite pour repartir vers la gauche, on distingue, assis en arrondi en arrière du tapis lui-même placé devant un meuble en hauteur avec une lampe éclairée posée sur une cheminée, voici les héros de cette famille.

Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

.1. Mère-Grand assise sur un fauteuil bas dont on voit l’accoudoir blanc, tout comme tout le haut de son corps, ses cheveux blancs y compris. Elle est souriante et nous regarde de ses yeux tombant..

. 2. Grand-Père, c’est lui qui occupe le plus de place, d’abord parce qu’il a le fauteuil le plus massif et le plus haut. C’est aussi lui qui a besoin de plus d’espace en largeur. Grosse moustache, grand sourire, grandes oreilles, il tient quelque chose de sa main gauche et porte avec fierté sa veste à brandebourgs. On ne se pose pas la question de savoir qui est le chef de famille.

.3. La Fille du couple. Elle se tient, en souriant à peine, le buste en avant, genoux croisés avec ses mains aux doigts entrelacés. Elle porte un bracelet au poignet droit. Son visage ressemble à celui de sa mère, des cheveux courts avec quelques bouclettes et une frange sur le front. Sa tenue est simple, un haut blancs aux manches courtes, très légèrement décolleté autour du cou. Et une jupe qui lui laisse la possibilité de croiser les genoux.

.4. Le mari de la jeune femme. Pour dire qui il est, il pose sa main gauche sur le dosseret de la chaise de sa femme, du coup elle se penche en avant…pour que le spectateur voit bien ce geste d’appropriation.

Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

.5. L’ainée du jeune couple. Elle ressemble très fortement à sa mère, avec ses cheveux bruns plus volumineux, des couettes peut être, le même visage en plus jeune, moins accentué. Elle sourit vraiment peu.

.6. Le fils premier du couple a des cheveux bruns comme Papa, le même sourire et des oreilles qui se ressemblent fort, avec un franc sourire, lèvres fermées pourtant.

.7. Voici le fils second vraiment très mignon ; comme Grand-Mère, il a des cheveux très clairs, peut-être pas pour les mêmes raisons. Comme son frère, il est assis sur un mini-tabouret, encore plus petit. Et ses oreilles ressemblent fort à celle du Grand-Père et à son Père, en forme de double exploit.

.4bis. Au second rang, revoici Mr Gendre, le papa des trois enfants. Son personnage quoique non visible en entier se détache avec force sur l’affiche publicitaire Rasurel imprimée en caractères noirs sur fond blanc. Il est très chic avec sa chemise blanche à col cassé, son gilet de couleur claire, sa cravate noire. Il sourit en tenant la pose avec sa main droite posée négligemment sur sa hanche droite.

                                                                       *

. Et voilà le membre mystère, dont je n’ai parlé jusqu’ici, pour la bonne raison qu’il s’agit du chien blanc à longues oreilles et courtes pattes. Il occupe la première place devant les trois adultes assis. Visiblement il est très à son aise sur le tapis qu’il a monopolisé. C’est par lui qu’arrive le regard pour rayonner dans un premier temps comme en faisceau sur les 4 adultes.

. Les deux autres + et + sont, vous l’avez deviné, la poupée de la petite fille avec ses cheveux foncés bouclés, sa robe à rayures et ses petites sandales. Son frère a pris la peine de poser avec son gros nounours. Quant au petit frère, il est tellement content d’être là avec les grands, que cela lui suffit. Après, il ira re-jouer avec son copain, le vrai chien blanc, celui qui lui parle.

L’affiche en arrière est simple et humoristique, en mettant bien l'accent sur les pantoufles, en rappelant que ce sont des productions du Docteur Rasurel « C’est la formule du bonheur !!! ». Une dernière précision qui déborde sur la carpette, vous précise que ces pantoufles sont « en vente dans la principale maison de chaque ville, exclusivement à Paris, A la Belle Jardinière et dans ses succursales »

*Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-Extraits-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain*Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-Extraits-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

*Pantoufles Rasurel-La-famille-heureuse-Gus-Bofa-Extraits-L'Illustration-1912-12-14-Cl.Elisabeth-Poulain

Pour suivre le chemin

. L’Illustration, 14 décembre 1912, Annonces p. 5 pour Rasurel

. Rasurel, une marque et une entreprise créées par Louis Neyron, un industriel lyonnais – spécialiste de la maille- plus connu maintenant par la maison qu’il se fit construire en 1912-1913 une maison désormais inscrite sur la Base Mérimée aux Monuments historiques protégés voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_Monte_au_Lever  dans le Doubs

. Il n’existe pas à ma connaissance d'information particulière sur les débuts de la marque et/ou de l’entreprise à ses débuts, disponible aisément  sur le Net

. L’artiste GUS BOFA sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Gus_Bofa,  à retrouver sur « son » site officiel http://www.gusbofa.com/publicite.php3?action=detail&theme=8  

. Cl. Elisabeth Poulain, l'étoile indique qu'il s'agit d'un extrait...

 

Commenter cet article