Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Papa, Maman, le Docteur Rasurel… Moi et …Capiello

18 Mai 2016, 16:53pm

Publié par Elisabeth Poulain

* Papa, Maman, le Docteur Rasurel… Moi et …Capiello, détail, Tôle peinte, Cl. Elisabeth Poulain

* Papa, Maman, le Docteur Rasurel… Moi et …Capiello, détail, Tôle peinte, Cl. Elisabeth Poulain

Je sais bien que je fais partie de  la Famille Rasurel. Je suis le petit garçon qui se tient auprès de ma Maman, alors que je suis le fidèle reflet de mon Papa. Je trouve que Capiello aurait du me mettre entre mon Papa et ma Maman, vu que je suis un petit homme. J’ai en petit la tenue des hommes avec un caleçon long adapté à notre morphologie d’homme pour le bas et des manches courtes en haut.

Les femmes, c’est autre chose. Comme imaginer qu’elles pourraient avoir la même tenue ? Ce serait fou. D’abord elles doivent cacher leur avant-bras, ensuite ne jamais, mais alors jamais montrer leurs fesses, un mot qu’on n’a même pas le droit de prononcer. Par contre tout est fait pour les faire ressortir. Quoi ? Mais les fesses bien sûr, ce mot à ne jamais dire. Ce ne serait pas poli, ce serait  « malpoli », comme ma mère me l’a expliqué déjà plusieurs fois.

En plus des f….s qu’elles doivent cacher, les femmes, même ma Maman, doivent absolument se serrer la taille, pour avoir une taille de guêpe. Vous savez ces horribles bêtes qui piquent : je peux vous dite qu’une piqure de guêpe,  ça fait drôlement mal. Je ne comprends vraiment pas comment elles ont une taille de guêpe, alors que ce sont des personnes. Ne nous égarons comme le dit mon père. J’en reviens aux dames. Je vous ai parlé de leurs avant-bras, de l’absence de caleçon long, remplacé par une jupe longue et ample, des guêpes dont elles doivent avoir la taille, pour faire ressortir leurs f….s et leurs hanches. C’est vrai, j’ai failli oublier les hanches.

Papa, Maman, le Docteur Rasurel… Moi et …Capiello, Tôle peinte, Cl. Elisabeth Poulain

Papa, Maman, le Docteur Rasurel… Moi et …Capiello, Tôle peinte, Cl. Elisabeth Poulain

Il reste deux différences, drôlement importantes, pour bien montrer que ce sont des femmes. Elles ont de la poitrine, qui va par deux, un à droite, un à gauche. Un « quoi ? », ah ne me le demandez pas, il est interdit aux enfants de parler de ces gros trucs qui ballottent. Ce serait mal-élevé. Par contre, pour les faire ressortir, les femmes, même ma maman, font des trucs bizarres. D’abord, elles veulent un décolleté à la base du cou, où souvent elles portent un collier, pour bien attirer l’attention sur cette partie de leur corps qu’elles ne doivent pas montrer. Et ensuite et surtout, elles se serrent la ceinture pour faire ressortir cette poitrine, placée juste au-dessus. Du coup en dessous de leur taille, elles mettent une jupe ample qui fait plein de plis partout. Pourquoi ? Pour faire de la rondeur. C’est drôlement compliqué, les femmes, les dames, je dois dire.

Elles ne doivent pas montrer leur corps et en même temps, elles dénudent la base de leur cou et ont des jupes amples et longues pour ne pas montrer leurs jambes. Heureusement que je suis comme Papa. Monsieur Capiello, l’artiste qui a dessiné et peint Papa, Maman et moi, nous a tous représenté avec des sous-vêtements jaunes, moi comme Papa, et avec les cheveux rouges comme ma Maman. A trois, nous formons la famille du Docteur Rasurel, je devrais dire la célèbre Famille Rasurel. J’en suis très fier. Quant à la date, ne me demandez pas quand cela a été fait. On m’a dit après, quand je suis devenu grand, que l’auteur est Capiello, un célèbre affichiste, né italien en 1875 et décédé en 1942 après avoir été naturalisé français. Cette publicité est une tôle lithographiée qui mesure 51 cm sur 59,5cm. Elle a été éditée plusieurs fois, en des tailles légèrement différentes. Et c’est tout ce que je peux vous dire.

Moi, je me trouve bien dessus ; je n’ai qu’un regret qui est que Capiello a fait des affiches et des tôles publicitaires encore plus célèbres, que celle de ma famille Rasurel. Personne n’est parfait…

                                                                             *

Pour suivre le chemin

. Capiello, à voir sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Leonetto_Cappiello  

. Tôle n° 374 à retrouver dans le catalogue d’Art publicitaire, Kaczorowski Sarl, 8 bois rue Chaptal, 44188 Nantes cedex 4, 02 40 69 91 10, kac@interencheres.com , www.interencheres.com  avec de nombreuses photographies, avec mes remerciements.

. Le titre s'inspire du célèbre sketch de Robert Lamoureux "Papa, maman, la bonne et moi"....

. Cliché Elisabeth Poulain, l'étoile * indique qu'il s'agit d'un détail de la tôle.   

Commenter cet article