Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Amsterdam, la ville vue du vélo, le beau vélo rose, sociologie urbaine

27 Juin 2016, 16:13pm

Publié par Elisabeth Poulain

* Amsterdam, la ville du vélo, le beau vélo rose sur le pont, Cl. Elisabeth Poulain

* Amsterdam, la ville du vélo, le beau vélo rose sur le pont, Cl. Elisabeth Poulain

Un titre long comme je les aime, avec pile-poile 70 caractères, pas un de plus, pas un de moins. Amsterdam, vous connaissez. C’est une de ces très belles vieilles villes du Vieux  Continent. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un vélo rose d’une grande fraîcheur pour nous remonter le moral.

Le vélo rose. Il est à la fois très chic, dans sa couleur rose bonbon affirmé, qui fait ressortir son côté « fille » en revendiquant clairement son « originalité », sa forte structure désignée de façon à renforcer ses lignes courbes contemporaines et sa solidité perceptible en voyant par exemple ses gros pneus blancs et noirs, très neufs. Faites la comparaison avec par exemple le vélo noir qui est à terre, qui semble d’une légèreté à tomber au moindre souffle de vent. Plus prosaïquement, il semblerait plutôt qu’il soit tombé parce qu’il n‘est attaché nulle part, à aucune fixation externe.

Ne pas être attaché, c’est aussi le cas me semble-t-il du vélo rose. Il possède pourtant deux antivols, un lourd  à gros maillons entouré de plastique qu’on voit souvent sur place et un léger classique comme ce qu’on trouve en France. Visiblement, le premier bloque la roue au cadre du vélo, sans que le second par exemple puisse le fixer à une structure externe. Cette absence d’immobilisation sur place est très fréquente à Amsterdam, non par civisme qui empêcherait tout vol de bicyclette, mais par quasi-impossibilité dans les lieux fréquentés par les étudiants notamment à trouver une accroche externe qu’ils recherchent pour y attacher leur deux-cycles. C’est la raison pour laquelle, on voit très souvent dans le centre ancien, près de la Grande Bibliothèque qui a vue sur le port, de la Gare… des lignes de vélos adossés les uns aux autres, au point de tout bloquer et notamment l'accès à son propre vélo.

Amsterdam, la ville du vélo, le beau vélo rose sur le pont, Cl. Elisabeth Poulain

Amsterdam, la ville du vélo, le beau vélo rose sur le pont, Cl. Elisabeth Poulain

Dans ce cas de figure, sur ce pont qui passe au-dessus d’une voie semi-enterrée de métro rapide, la rambarde a volontairement été conçue pour des raisons de sécurité, de façon à empêcher en particulier ces accrochages. C’est du moins mon opinion. Ceux-ci auraient pu se faire s’il y avait eu une rambarde tubulaire  intermédiaire plutôt que du grillage fin et solide. Visiblement, le vélo rose est arrivé après que les deux vélos noirs se soient adossés. Celui de devant n’a pas supporté la co-habitation et est tombé. Quand on est pressé par le temps pour arriver en cours, on n’a aucun choix pour garer son vélo quelque part. On le met où on peut.

Et quand on est pressé, cette fois-ci re-devenu piéton, on n’a pas le temps, ni forcément l’envie de ramasser les vélos des autres, sachant que la chute peut à nouveau se reproduire peu de temps après, pas forcément pour celui que vous avez relevé, pour le vôtre peut-être. Pour ma part, j’en relevais un par balade à pied, pas plus, sinon, j’aurai pu y passer mon temps ! Clairement, il ne suffit pas d’avoir un vélo pour trouver automatiquement la place qui va avec. Et penser que les parkings à vélo est une solution…peut-être pas! Une autre curiosité à nos yeux français porte cette fois-ci sur la grande taille du guidon, qui permet vraiment de rouler le dos droit en pouvant insérer en plus ce grand cageot noir à l’avant, sans lumière à l’avant ni semble-t-il à l’arrière. Par contre le vélo noir en arrière à droite a bien une lumière à l’avant.

« La ville vue du vélo » est une composante du titre un peu exagérée, car je n’étais pas en train de pédaler, tout en prenant des photos, un exercice périlleux que je préfère ne pas tenter. Ce qui a été heureusement possible en posant pied à terre. Ce que j’essaie aujourd'hui de faire est, à chaque photo, de montrer une toute petite réalité prise à partir de la bicyclette, avec un certain nombre de vues pour arriver à dire quelque chose qu’il appartient à chacun de déterminer.

Amsterdam, la ville du vélo, un Amsterdamois revenant à pied de ses courses, Cl. Elisabeth Poulain

Amsterdam, la ville du vélo, un Amsterdamois revenant à pied de ses courses, Cl. Elisabeth Poulain

Voir beaucoup de bicyclettes devient alors évident puisque vous-même êtes à vélo. Que les autres vélos soient alors beaux, ou pas, sortis du magasin la veille ou aient franchement virés du côté « vieux vélo abandonné » ou quasiment par leur maître ou maîtresse, qui ne savent plus trop où il ou elle l’a laissé…, peu importe. A chaque fois, il se dégage une image mentale urbaine exprimée par le vélo. Et c’est ce qui m’intéresse, dans cette vision kaléidoscopique d’un moment, sans fin, à un moment dans l’année où la pluie est plus fréquente que le beau temps, les touristes peu ou pas visibles, dans une ville qui fait sa pose annuelle en soufflant un peu, avant que la saison du tourisme reparte…On est alors plus en phase avec ce qui nous entoure. Pour pouvoir par exemple, prendre en photo un Amsterdamois, vu de dos, qui revient de faire ses courses à pied, un plaisir supplémentaire, en étant seul et tranquille...Ouf.   

Découvrir les villes, les monuments, les paysages … quand le temps est changeant, les gens pressés ou pas de vaquer à leurs occupations, sans plus se soucier de vous à vélo, parce que, du coup, vous faites partie du paysage, est un plaisir supplémentaire de voir cette ville au charme pluriel à votre gré, sans suivre de plan, mais avec la carte devant, pour faire le point de temps en temps.... Où finalement, j'ai vu très peu de cyclistes, peu de piétons et beaucoup de vélos...! Et c'était très bien comme cela, une autre vision de la ville...

                                                                            *

Pour suivre le chemin

. Retrouver les articles récents sur Amsterdam et le vélo parus sur ce blog...

. Voir Amsterdam dans une carte ancienne du centre-ville sillonné de canaux sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Amsterdam#/media/File:Amsterdam-topografie.jpg  

. Les informations de base sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Amsterdam  

. Les cyclistes aux Pays-Bas sur http://blog.velib.paris.fr/blog/2015/01/09/pourquoi-tant-de-cyclistes-aux-pays-bas/  

. Clichés Elisabeth Poulain

Commenter cet article