Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

La Beauté de la France > Le Poitou, sur la route de Loudun et + > Séq2

9 Juin 2016, 16:03pm

Publié par Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Sortie de Montreuil-Bellay-vers Loudun, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2, Sortie de Montreuil-Bellay-vers Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Sortie de Montreuil-Bellay-vers Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

C’est la seconde étape de cette grande traversée de  la France en diagonale d’Anjou en Provence. Après avoir contourné la place forte de Montreuil-Bellay, nous avons quitté l’Anjou (département du Maine et Loire 49), avec une différence d'ambiance paysagère qui était déjà perceptible avant d’arriver même d’arriver en vallée du Thouet là où fut construite cette puissante  forteresse dès le XIe siècle. Qui dit forteresse d’un côté, dit aussi limite de régions, qu’elles que furent les dénominations de ce territoire au cours de l’histoire. On en en déduit également que de l’autre côté, d’une façon à la fois semblable et à la fois différente, on va retrouver ces tensions venues du passé et qui sont toujours perceptibles d’une façon très première. Et c'est ça, l'étonnant.

 

Beauté de la France n°2, Moulin des Trois Moutiers-vers Loudun, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2, Moulin des Trois Moutiers-vers Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Moulin des Trois Moutiers-vers Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

Les paysages de ces grands espaces de culture vides d’habitations s’imposent à la vue. Ici pas ou peu de bâtiments agricoles, de clôtures de parcelles... Parfois quelques maisons isolées se tiennent en bordure de la route pluri-centenaire. On peut apercevoir parfois dans des lieux en hauteur quelques maisons groupées. La terre pourtant semble riche. Entre Montreuil-Bellay et Loudun, il n’existe qu’un seul village « Les Trois Moutiers » où se trouve un moulin visible de loin sur notre gauche. Ce sera le seul bâtiment visible de loin.

 

Beauté de la France n°2, paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2, paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth Poulain

Quelques maisons de bonne taille se voient parfois, surtout en côté droit sur la pente d’un coteau qui s’élève en pente douce. Peu de voitures circulent sur cette route départementale, D347, qui était encore avant l’an 2000 une nationale, la N347. On est à un peu plus de 25 kms de Montreuil-Bellay, tout comme de la Loire à partir de Candes Saint-Martin. A l’exception d’un tracteur agricole que nous croisons sur la route et sans compter quelques camions, nous ne verrons aucun signe de personnes en train de travailler. On voit une campagne cultivé d’un grand calme, sans mouvement, d’autant plus qu’il n’y a pas vaches, parce qu’il n’y a pas de prés. Un poteau planté près de la route du côté du coteau, sur notre droite, devient un évènement, d’autant plus qu’il s’y trouvent au moins deux grandes « fermes » et un petit bois à notre gauche, alors que la route va légèrement tourner vers la gauche.

 

Beauté de la France n°2 , Vers Loudun, les paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2 , Vers Loudun, les paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth Poulain
Beauté de la France n°2 , Vers Loudun, les paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2 , Vers Loudun, les paysages de coteau, ferme et arbres, Cl. Elisabeth Poulain

L’arrivée sur Loudun. Elle se fait en douceur, dans une entrée de ville où s’alignent des pavillons des années 50-60-70, comme on en voit tant en France. Puis très vite après avoir tourné à gauche, nous passons dans une rue circulaire, où devaient se trouver les anciennes enceintes de la ville. Tourner à droite et cette fois-ci, c’est la ville blanche ancienne de tuffeau qui se présente à nos yeux.

 

Beauté de la France n°2, Entrée à Loudun, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2, Entrée à Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Entrée à Loudun, Cl. Elisabeth Poulain

Notre choix s’est porté spontanément sur la découverte de la ville haute. C’est la partie les plus ancienne, où demeurent des vieux murs, qui parfois sont ceux d’une maison, parfois des murs de clôture, parfois ce qui restent d’anciennes fortifications tour à tour érigées puis détruites, parfois réparées, ré-ouvertes, rapiécées,, comme on le faisait pour des tissus. En réalité ne se perçoit que le travail des différents maçons qualifiés ou pas, pour boucher des trous dans l’espoir de faire durer le mur quelques décades de plus.

 

Beauté de la France, Loudun, Ville haute ancienne, Murs de falun, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France, Loudun, Ville haute ancienne, Murs de falun, Cl. Elisabeth Poulain
Beauté de la France, Loudun, Ville haute ancienne, Murs de falun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France, Loudun, Ville haute ancienne, Murs de falun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Loudun, Vieille ville haute, Murs de Falun, Cl. Elisabeth PoulainBeauté de la France n°2, Loudun, Vieille ville haute, Murs de Falun, Cl. Elisabeth Poulain
Beauté de la France n°2, Loudun, Vieille ville haute, Murs de Falun, Cl. Elisabeth Poulain

Beauté de la France n°2, Loudun, Vieille ville haute, Murs de Falun, Cl. Elisabeth Poulain

Comme vous le voyez, je ne vous ai cité aucun des monuments historiques pourtant nombreux dans cette petite ville de quelques 7000 habitants. Son histoire très complexe, du fait de sa position entre l’Anjou, le Poitou et la Charente en atteste. Elle a été également marquée par les guerres de religion. L’atmosphère qui y règne est très particulière. Il y a tant à voir, à admirer, dans une vraie petite ville et qui mérite plus que le détour.

C’est tout à fait volontairement que je cite ce terme, car Loudun fait partie des « 100 plus beaux détours de France, 2016 », un guide Hachette. Et pour finir, voici un cliché de sortie de ville, où l'on voit de loin des Loudunais qui prennent un pot sur le trottoir. Un vieux panneau Suze a résisté vaillamment au ravalement, avant de repartir sur la route. On the road again…

 

 

La Beauté de la France n°2, Sortie de Loudun, Table sur le trottoir, Suze, Tour & campagne, Cl. Elisabeth Poulain
La Beauté de la France n°2, Sortie de Loudun, Table sur le trottoir, Suze, Tour & campagne, Cl. Elisabeth PoulainLa Beauté de la France n°2, Sortie de Loudun, Table sur le trottoir, Suze, Tour & campagne, Cl. Elisabeth Poulain

La Beauté de la France n°2, Sortie de Loudun, Table sur le trottoir, Suze, Tour & campagne, Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin

. Les Trois Moutiers, sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Trois-Moutiers  

. Loudun sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Loudun  

. La Sénéchaussée de Loudun en 1789 https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9n%C3%A9chauss%C3%A9e_de_Loudun  

. Les 100 plus beaux détours, page 59, que l'on trouve à l'Office de Tourisme, 2 rue des Marchands, 86200 Loudun, 05 49 98 15 96, www.loudun-tourisme.fr  

. Photos Elisabeth Poulain

Commenter cet article