Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le Bestiaire de la Pub, Fidel, le fox-terrier qui rapporte de Cetelem

5 Septembre 2016, 17:51pm

Publié par Elisabeth Poulain

* Pub Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

* Pub Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

C’est un chien qui a l’air tellement brave qu’on se surprend vraiment à se demander si on ne répète pas deux fois la même chose. C’est la raison pour laquelle je l’appelle « Fidel ». Il faut dire que la photo éclaire vraiment bien le sens de la publicité de Cetelem. Elle porte en effet comme titre, juste au-dessus du très bon cliché de Fidel : « Vous en connaissez beaucoup qui rapportent aussi souvent et aussi longtemps ? », une affirmation qui se présente sous forme d’une fausse question, puisque la réponse est donnée par la très bonne photo  de ce brave toutou.

Fidel est vraiment du genre à savoir demander du regard qu’on lui lance « un bâton pas trop gros, ni trop lourd, ni trop long » pour qu’il puisse montrer à lui, son maître combien il est « bien, brave, appliqué, fidèle  et tellement désireux de lui faire plaisir ». A lui,  ce maître dont il connait le si grand plaisir que ce dernier éprouve  à lui envoyer un bâton «  ni trop gros, ni trop lourd, ni trop long, juste bon à pouvoir lui être envoyé,  à lui, Fidel, qui aime tellement son maître. »

Pour bien confirmer le lien qui existe entre Fidel et son maître qui lit justement le message traduit en clair, comprenez en mots, ce qu’exprime le regard plein d’amour que lui envoie Fidel et ce qui est marqué  dans une petite fenêtre aux coins arrondis en bas à gauche de l’écran, pardon, du cliché de Fidel, qui dit « 3,10% garanti sur 12 mois, taux annuel brut ». Pour bien lier les deux, le chien et le message de la petite fenêtre, un post-it or sur fond noir semble collé et sur la photo et sur le message sur fond blanc : « Dossiers de l’Epargne, Label d’Excellence, 2014 ». C’est en effet une publicité datée du tout début de l’année 2014.

La photo du fox-terrier. Elle est vraiment excellente. Seule sa tête légèrement penchée sur la droite, ressort bien, surtout avec ses yeux qui cherchent le regard de son maître,  avec même une brillance dans chacun de ses yeux. Le bâton qu’il a choisi de transporter est juste de la bonne dimension,  de façon à laisser de l’espace sur chaque côté. On devine le haut du corps, un petit bout de la queue au fond de la photo, avec le haut des pattes arrière. Le chien marche sur un chemin enherbé sur les côtes où l’on voit des feuilles mortes…

Publicité Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

Publicité Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

L’équilibre du visuel. Quand il y a autant de texte à lire, écrit en différentes tailles de caractères, il faut un visuel fort en terme d’impact sur la sensibilité du lecteur de Courrier International, placé presque au centre de la composition, entouré d’une bordure blanche pour donner un effet de relief.

Les lignes ensuite sont toujours très importantes, puisque celles-ci ont pour fonction de dynamiser la structure de la composition lourde. En horizontale, vous voyez le titre du produit bancaire à valoriser, Compte Epargne Cetelem en l’occurrence, les 2,5 lignes, qui conduisent en entonnoir vers les oreilles du chien, la ligne des yeux, le bâton bien sûr, qui est l’élément de télescopage visuel, l’incongruité dans une page où tout est maîtrisé.

Arrive en particulier aussi avec le bâton, une diagonale très intéressante, qui part du bas de l’oreille droite (à notre vue), qui passe sur la truffe bien humide, traverse le macaron bleu et or pour filer ensuite sur le carré aux coins arrondis sur fond beige légèrement plus foncé que le poil de Fidel où ressortent en gros caractères verts 3,10% et 12 mois. Le résumé tient en une ligne « Compte Epargne Cetelem, la performance dans la durée ».

Une autre ligne verticale apparait alors qui relie le bonhomme Cetelem plus grand du haut avec celui plus petit du bas, positionné au début de Cetelem. Et cette fois-ci, la ligne passe aussi par la truffe de Fidel, qui a vraiment du flair.

Il reste à citer les différentes couleurs du vert, tonique pour le bonhomme, turquoise éteint pour les deux lignes et demie de l’argumentaire en haut, la rentabilité et la durée de la garantie, l’adresse du site à gauche et à droite « appelez nos conseillers au …» suit le n° de téléphone et enfin le vert jauni de l’herbe parsemée de feuilles mortes… de chaque côté de Fidel…

*Publicité Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

*Publicité Cetelem, Courrier International 23.01.2014, Cl. du chien Philippe Guegen, PHOM-TWBA Paris

Un bien brave animal que ce Fidel. Il ne fait pas que rapporter le bâton. Il porte un visuel extrêmement sophistiqué et lourd. Il est vrai aussi que cette publicité fait partie de celle que l’on garde. Il faut en effet du temps pour lire chez soi calmement les petits caractères…

                                                                       *

Pour suivre le chemin

. Courrier International, n°1212 du 23 au 29 janvier 2014, page 9

. Le cliché est une réalisation de Philippe Guegen . Le visuel celle de l’agence est PHOM TBWA-Paris, que je remercie vivement pour leur autorisation de reproduction. L'étoile en début de libellé indique qu'il s'agit d'un extrait.

 

Commenter cet article