Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Alsace > La cigogne d’Hansi > Plaques & Sac de jute de sels de potasse

23 Février 2017, 11:20am

Publié par Elisabeth Poulain

Cigogne blanche, ciconia ciconia, Cl. Carlos Delgado, wikipedia

Cigogne blanche, ciconia ciconia, Cl. Carlos Delgado, wikipedia

La cigogne d’Alsace. Ce grand volatile migre à l’approche de l’hiver, soit par l’Est, pour descendre par la Vallée du Rhône et rejoindre la Tunisie pour retrouver des températures plus clémentes, soit en traversant l’Ouest de la France puis l’Espagne côté mer et rejoindre le Maroc. Pourtant ce n’est pas cette version aérienne transcontinentale dont je vais vous parler, mais celle de la cigogne choisie comme un des symboles forts de l’Alsace dans son ancrage le plus terrien qui soit. C’est une façon de parler puisqu’on la voit à l’arrêt dans son nid alsacien. C’est encore un paradoxe qui m’enchante.

C’est en effet la cigogne qui a été retenue par l’entreprise d’extraction des Potasses d’Alsace, comme symbole de cette société fondée en 1904. Pour cela elle a fait appel par deux fois en 1923 et 1933 à un artiste bien connu des Alsaciens, qui a pour nom Hansi, Jean-Jacques Waltz pour l’état civil.

. Hansi a été un grand artiste dont le talent est indéniable. Les multiples facettes de sa créativité graphique, son style inimitable et pourtant tellement copié, son courage citoyen et son engagement clairement pro-français, tout au long de sa vie particulièrement en période de guerre, ne lui ont pourtant guère apporté la reconnaissance que son talent méritait, au contraire, même après la fin de la guerre. Heureusement il a été célébré en particulier par Tomi Ungerer. Ce grand artiste strasbourgeois a choisi, lui, d’habiter l’Irlande, tout en faisant une grande carrière à l’International tout en dotant largement de ses œuvres le musée qui est lui consacré à Strasbourg.

La  cigogne des Potasses d'Alsace, plaque d'Hansi, Salorges Enchères, Cl. Elisabeth Poulain

La cigogne des Potasses d'Alsace, plaque d'Hansi, Salorges Enchères, Cl. Elisabeth Poulain

La déclinaison de la cigogne des Potasses d’Alsace. On la retrouve regardant vers la gauche ou vers la droite, perchée sur une seule patte, comme on vient de le voir sur son nid, lui-même ancré dans une cheminée accueillante. Ou bien sans nid visible sous ses pattes et donc a fortiori sans cheminée, toujours vue de profil avec sa patte rouge qui se détache bien sur le fond bleu intense, qui permet de mettre le blanc, le rouge et le noir d’une partie de l’aile visible. On peut se hasarder à supposer que la disparition de la visibilité du nid ainsi que le changement de dénomination sont allés de pair avec une plus grande attention portée au décor d’arrière-fond et à son ancrage culturel.

  • Le bas du dessin a été allégé pour faire ressortir le profil de la cathédrale de Strasbourg située dans le fond à droite. 

  • La cathédrale elle-même d’abord dessinée, devient ensuite une silhouette noire, assortie sur sa gauche d’un dessin des profils des toits.

  • Pour gagner en lisibilité, Sels de Potasse d’Alsace, avec Potasse écrit en plus grosses majuscules, devient POTASSE complétée par ALSACE en plus petits caractères. Le terme de Sels n’est alors plus nécessaire

Les dimensions des plaques (50 x 69cm, ou 60 sur 50 cm par exemple) varient selon les époques mais sans qu’on connaisse les dates. Elles vont être aménagées en fonction des usages qui vont évoluer. On va la retrouver par exemple en thermomètre de forme de chapeau de gendarme (19,7 cm sur 109 cm par exemple) ou en plaque de propreté à visser dans les portes au-dessus des poignées. Un très beau modèle sortant de l’émaillerie ED. Jean mesure ainsi 7,9 cm sur 32cm. Cette fois-ci un texte complet dans l’espace du tiers d’en bas précise que « LA POTASSE PROCURE ABONDANCE ET QUALITE ». Le tiers supérieur porte le nom de la marque « POTASSE » et entre les deux, on peut admirer la cigogne regardant vers la droite, avec toujours la cathédrale. Toutes les lignes semblent soulignées au crayon d’or. C’est le moment de vous parler des six lignes légères qui strient le ciel du fond, pour dynamiser, sans alourdir le rendu d’ensemble. Un véritable travail d’orfèvre. Trois remarques sont plus particulièrement à noter.

La  Cigogne des Potasses d'Alsace, plaque d'Hansi, Salorges Enchères, Cl. Elisabeth Poulain

La Cigogne des Potasses d'Alsace, plaque d'Hansi, Salorges Enchères, Cl. Elisabeth Poulain

. La première met en lumière le succès incroyable de ces plaques publicitaires non datées pour un engrais destiné à permettre à la terre de porter des récoltes plus abondantes, un succès qui ne s’est jamais démenti par de-là les décades mais qui s’est déplacé. Actuellement il ne s’agit plus de vanter la fertilité du sol, mais de mettre l’art publicitaire en valeur. La magie de la cigogne vue par Hansi est toujours incroyablement présente. Juste un exemple, dans le catalogue de Salorges Enchères, Kaczorowski, Derigny & associés en date du 18.12.2010, il y avait (1) une plaque émaillée plate ovale avec le texte « La potasse procure Abondance et Qualité », (2) une horloge Glassoïd (?), (3) une plaque émaillé avec la cigogne qui regarde à droite, (4) une autre où le grand volatile regarde à gauche, (5) un thermomètre émaillé plat et, nec plus ultra, (6) une plaque émaillé double-face, avec à chaque fois des dimensions différentes.

. La seconde remarque porte sur l’étonnement dmiratif de l’esprit humain face à ce  très bel oiseau capable de traverser la Mer méditerranée en volant sur des centaines de kms sans s’arrêter. Et ceci pour vanter la fertilisation de la terre, alors même que l’extraction de la potasse était terriblement dangereuse pour ceux qui travaillaient dans les mines souterraines. La liberté programmée par l’instinct des unes pour neutraliser ou gommer l’image des conditions terriblement inhumaines d’extraction de la potasse, cela interpelle, parce qu’on ne peut plus l’ignorer. Et pourtant la magie de la création de Hansi demeure.   

La cathédrale de Strasbourg avec son unique tour permet de dynamiser le fond de la composition. C’est aussi une façon tout à fait visuelle d’ancrer la potasse et la plaque à l’Alsace. Ce procédé a été utilisé dans une version de cette plaque publicitaire avec une mosquée complétée par un palmier à la place de la cathédrale. Etait-elle aussi de Hansi ? Je l’ignore, on peut néanmoins fortement le supposer, le maître n'aurait pas supporter le plagiat...

Cigogne des Potasses d'Alsace, Hansi, sac de jute, Cl. Elisabeth Poulain

Cigogne des Potasses d'Alsace, Hansi, sac de jute, Cl. Elisabeth Poulain

. Il me reste à vous faire une surprise, qui a d’abord été une vraie surprise très récente pour moi. Dans un carton contenant des livres d’il y a plusieurs décades, j’ai trouvé au fond un sac de vieux tissus qui lui-même protégeait un sac de jute orné de la célèbre cigogne avec à ses côtés la silhouette de la cathédrale de Strasbourg. Il est permis de penser que c’était dans ce type de sac que la potasse était livrée aux acheteurs agricoles.

.Les mensurations : le sac mesure 119cm de hauteur pour 59 cm de largeur à mi-centre du médaillon. La cigogne 22, 5 cm de hauteur, la diagonale partant du bout du plumage vers le bout du bec 22cm. La cathédrale 11,5 cm…Les seules indications sont des chiffres en haut « 21-107 » et « Marque déposée » en dessous du médaillon. En rouge et en gros caractère figure la mention « CHLORURE DE POTASSIUM, 60 pour cent minimum de potasse soluble dans l’eau » qui occupe le bas du grand sac. Je n'en avais jamais vu, ni même entendu parler. Il fallait pourtant que cette potasse parvienne chez les utilisateurs. Ce n'est qu'un simple sac de jute, qui a une grande importance, puisqu'il représente à lui seul le chaînon manquant entre le stockage à la mine - qui est maintenant mise en valeur -  après extraction et l'importance incroyable des types divers et variés de plaque publicitaire. Et c’est ainsi que se termine ce long billet.

Conclusion. Ne jetez pas vos vieux cartons sans bien vérifier qu'il n'y a pas une "pépite" au fond... 

 

Cigogne des Potasses d'Alsace, Hansi, Mines des Potasses d'Alsace, sac de jute, Cl. Elisabeth Poulain

Cigogne des Potasses d'Alsace, Hansi, Mines des Potasses d'Alsace, sac de jute, Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin

. Les mines de potasse d’Alsace aujourd’hui, sur http://www.mdpa.fr/, https://fr.wikipedia.org/wiki/Mines_de_potasse_d'Alsace avec une très belle photo de potasse prise par Thomas Bresson en 2012

. Leur histoire sur un site dédié http://www.mdpa.fr/les-premices-d-une-grande-epopee.html

. Voir aussi et surtout aussi l’étude de l’importance de la potasse dans la fertilisation des sols dans http://www.lithotheque.site.ac-strasbourg.fr/credits

                                                                        *

. La vie de Hansi, l’artiste sur http://www.alsace-route-des-vins.com/NewVersion/index.cfm/fuseaction/AutrePage.Home/ID/53/Language/fr.cfm

. Le musée Hansi et la biographie de Jean-Jacques Waltz, dit Hansi http://www.alsace-route-des-vins.com/NewVersion/index.cfm/fuseaction/AutrePage.Home/ID/53/Language/fr.cfm

. L’émaillerie, qui a réalisé les premières plaques, a pour nom Ed. Jean

                                                                     *

. Le cliché de la cigogne blanche prise en plein vol en Espagne est l'œuvre de Carlos Delgado, wikipedia 

.Clichés de plaque émaillée ovale bombée, portant la cigogne, perché sur son nid posé sur une cheminée, regardant vers la gauche, à voir dans le catalogue d’Art Publicitaire, Kaczorowski, Hôtel des Ventes des Salorges, 44100 Nantes, 5 novembre 2005, Kaczorowski SARL, 8 bis rue Chaptal, 44188 Nantes cedex 4, 02 40 69 91 10, kac@interencheres.com ---) avec tous mes remerciements

. La photo de la plaque de Hansi est à retrouver sur https://www.carreau-rodolphe.com/ qui retrace l’histoire du Centre historique de la potasse d’Alsace.

                                                                       *

. La cigogne sur http://www.dinosoria.com/cigogne_blanche.htm avec beaucoup d’infos et de superbes photos, dans un article très complet de V. Battaglia (11.02.2006), ainsi que sur http://lesleconsdechoses.com/animaux/un-nid-de-cigogne-peut-peser-jusqua-1300-kg/

. Actuellement l’image de la cigogne regardant vers la gauche, du haut de son nid perché, est utilisée par la Route des Vins. Disons que la cigogne retrouve son espace aérien survolant les vignes…

                                                                       *

. L’article sur la cigogne et le vin que je cite en fin de billet http://www.elisabethpoulain.com/article-le-bestiaire-du-vin-3-la-cigogne-du-civa-50099326.html

. Un autre pour montrer l’attraction de ce volatile dans l’imaginaire humain http://www.elisabethpoulain.com/2016/05/la-cigogne-au-long-bec-des-pattes-fines-des-plumes-qui-suis-je.html

. Le troisième billet permet d’admirer le dessin d’Albrecht Dürer datant de 1503 http://www.elisabethpoulain.com/2016/07/cigognes-albrecht-durer-1503-versus-vins-d-alsace-2003.html

Commenter cet article

Angelilie 26/02/2017 13:04

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.

Elisabeth Poulain 01/03/2017 10:33

Merci beaucoup Angelilie , c'est vraiment une belle façon de commencer cette journée pluvieuse... Et bonne journée à vous, Elisabeth