Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

La ville en pub > Havana Caliente 2008 > Havana Club, El Ron de Cuba

11 Mai 2017, 09:46am

Publié par Elisabeth Poulain

*Havana Caliente cocktail, Havana Club, El Ron de Cuba 7 ans, Entreprendre Pernod Ricard, n°53-2008*Havana Caliente cocktail, Havana Club, El Ron de Cuba 7 ans, Entreprendre Pernod Ricard, n°53-2008

*Havana Caliente cocktail, Havana Club, El Ron de Cuba 7 ans, Entreprendre Pernod Ricard, n°53-2008

Le titre. Il est presque complet, presque car il lui manque le nom de la maison-mère de ce rhum de Cuba, à savoir Pernod Ricard. Il a aussi la particularité d’utiliser deux langues, sans compter mon ajout en français sur la ville en pub. Ce cocktail, qui a pour nom Havana caliente, viejo 7 ans d’âge, la Havane chaude, associe El Ron de Cuba, avec sa bouteille haute, le rhum de Cuba en espagnol dont la marque a pour titre Havana Club en anglais. Le sous-titre au bas du visuel vous donne la composition de ce cocktail Havana Caliente : 1/3 Havana Club, 2/3 Cola, Chili Pepper.

Le visuel a pour premier objectif de vous montrer la chaleur de la nuit à Cuba et pour cela de reprendre les trois couleurs de la nuit, le noir de l’étiquette, le rouge du cœur du macaron Havana Club, ainsi que le fond du bandeau oblique qui emmène le regard vers la droite et l’or qui souligne et valorise les inscriptions figurant sur la bouteille. Pour vous en convaincre, rien de tel que de vous montrer une photo aérienne de la nuit dans le centre de la vieille ville de Cuba, avec énormément de lumières allumées, dans un pays qui ne connaît pas les volets. Au contraire pour bénéficier de la toute relative fraîcheur nocturne, on dort fenêtres ouvertes, munies de grilles quand on vit dans les étages bas, surtout quand on n’a pas l’air conditionné, qui, comme toute innovation, a profondément changé les habitudes de vie. L’air conditionné est aussi une réponse à la demande des touristes.

Havana Caliente cocktail, Havana Club, El Ron de Cuba 7 ans, Entreprendre Pernod Ricard, n°53-2008

Havana Caliente cocktail, Havana Club, El Ron de Cuba 7 ans, Entreprendre Pernod Ricard, n°53-2008

En plus de ces trois couleurs, il y a les lumières des pièces habitées qui brillent comme autant de phares dans la nuit, qui ressortent avec éclat sur la couleur rouge absolument étonnante de tous les bâtiments et du clocher de l'église que l'on voit distinctement comme une annonce de la bouteille située en bas à sa droite. Ce rouge de la ville rappelle aussi forcément le rouge du fond du macaron sur lequel s’inscrit en débordant le nom de la marque. Une ville toute entière vers le plaisir de déguster un Havana Caliente qui éclate en blanc sur ce fond de ville qui brûle de chaleur la nuit...et pas seulement à cause du climat! 

                                                                     ***

Pour suivre le chemin

. Lire aussi sur ce blog un billet dédié aux murs jaunes orangés de la Havana vieja en date du 29.10.2014 http://www.elisabethpoulain.com/article-les-murs-jaune-orange-de-la-havana-vieja-havana-club-pernord-ricard-124893409.html

. Voir le site dédié à la marque de Pernod Ricard http://havana-club.fr/fr/rhum-cuba/7-ans

. Trouver plus d’informations sur l’emblème de la marque, la "Giraldilla", qui est le nom d’une statue de bronze de la forteresse du XVIe siècle et que l’on aperçoit sur le cercle d’or qui entoure le nom de la marque. On y apprend aussi que ce sont les fûts de chêne qui ont déjà été utilisé une fois pour le vieillissement du Bourbon qui permettent au rhum de vieillir tranquillement pendant ses sept ans, avec des arômes très particuliers sur http://www.cubalatina.com/salsa/rum_havana_club.php3#.WRMrAo2wfIU

. Le musée du rhum à Cuba http://havana-club.fr/fr/patrimoine-havana/musee-du-rhum-de-la-havane . Y retrouver en particulier l’histoire du rhum, qui fait partie de la "Grande Histoire" de nos sociétés, où l'on rencontre, au détour d'un paragraphe, Christophe Colomb, la Guerre d'Indépendance, la Maison royale d'Espagne, Napoléon Ier, Ernest Hemingway...

. Photos, Elisabeth Poulain d’après la Quatre de couverture du magazine « n°53 Automne-Hiver 2008, Entreprendre, Pernod Ricard », qui avait comme titre en une « La saga des Alcools », avec forcément une page dédiée au rhum, la page 31, qui commence par ces mots « Volupté tropicale… ». L* du Ier cliché  annonce qu'il s'agit  d'une vue partielle.  

Commenter cet article