Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, St Offange, St Symphorien à l’épreuve du temps

10 Septembre 2017, 16:34pm

Publié par Elisabeth Poulain

Rochefort s/Loire, vers Saint-Offange, en passant par le camping, l'arbre et l'eau, Cl. Elisabeth PoulainRochefort s/Loire, vers Saint-Offange, en passant par le camping, l'arbre et l'eau, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort s/Loire, vers Saint-Offange, en passant par le camping, l'arbre et l'eau, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort s/Loire, vers Saint-Offange, en passant par le camping, le ciel, la lumière, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort s/Loire, vers Saint-Offange, en passant par le camping, le ciel, la lumière, Cl. Elisabeth Poulain

La Loire, le plus long fleuve de France,  est toujours vue dans sa partie médiane, comme offrant parmi les plus beaux paysages de France du haut de ses rives. C’est là  que fleurissent certains des plus beaux châteaux de France, ceux qui avaient l’honneur d’accueillir au temps de la royauté la Haute Noblesse venue se ressourcer au bord du Grand Fleuve. Depuis des siècles, le Val de Loire est toujours cité pour sa beauté, comme en atteste  le classement de ses « paysages culturels vivants » à l’UNESCO depuis  Sully-sur Loire –en Loiret (département n°45) - en amont jusqu’à Chalonnes-sur-Loire en Maine et Loire (département n°49) en aval…Rochefort sur Loire bénéficie donc à ce titre du privilège d’être incluse dans la partie de la Vallée de la Loire classée UNESCO.

Rochefort sur Loire - 24 000 habitants pour 2780 ha -   possède plusieurs sites inscrits et classés, des sites uniques de par leur longue histoire remontant loin dans le passé, comme nous avons pu voir ce 5 août 2017 dernier, en compagnie d’une centaine de personnes environ réunies grâce à l’association rochefortaise l’APEC. Je ne nous ai pas comptés, j’étais trop occupée à regarder, à essayer de comprendre la complexité du site et à prendre des photos!  

C’est en effet  l’APEC, l’Association pour l’Education et la Culture de Rochefort sur Loire, qui a eu la bonne idée d’organiser cette visite des  « Roches fortes » qui ont donné leur nom à la ville, lors d’une belle balade autour de Saint-Offange et de Saint-Symphorien. Le rendez-vous était fixé auprès du camping, en bas dans la vallée. Après une présentation succincte de la présentation de l’après-midi, chaque participant  a reçu  une feuille imprimée recto-verso  avec d’un côté le schéma de la ballade et au verso, une présentation de Saint-Offange que nous allions voir en premier en partie gauche et sur l’autre demi-page celle de Saint-Symphorien.

Rochefort sur Loire, Saint-Offange, l'arrivée, la clôture, le panneau, Cl. Elisabeth Poulain Rochefort sur Loire, Saint-Offange, l'arrivée, la clôture, le panneau, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, Saint-Offange, l'arrivée, la clôture, le panneau, Cl. Elisabeth Poulain

Cette fois-ci, à pied, notre groupe est parti en passant par  le camping et ensuite par un chemin qui mène aux Ruines de Saint-Offange. C’est alors d’en bas dans la prairie que nous avons pu découvrir et admirer  Saint-Symphorien qui domine la vallée où a été édifié au XVIIIe siècle un château sur les ruines de l’ancien. Dans le lointain passé, le sens du chemin était inversé, les habitants de la « ville close », entourée de murs  d’enceinte protecteurs de Saint-Symphorien au XVIe siècle se rendaient à Saint-Offange, en passant par un pont-levis. Ils descendaient, alors que nous allons monter vers Saint-Symphorien après avoir découvert la puissance des ruines de Saint-Offange, du moins de ce qu’il en reste, vues d’en bas, car il est désormais interdits de monter, malgré le panneau ! Et pourtant ce n’est par la pierre que va commencer cette remontée dans le temps.     

Rochefort sur Loire, Saint-Offange, la Roche forte de rhyolite, l'approche, Cl. Elisabeth Poulain  Rochefort sur Loire, Saint-Offange, la Roche forte de rhyolite, l'approche, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, Saint-Offange, la Roche forte de rhyolite, l'approche, Cl. Elisabeth Poulain

C’est par l’eau qu’a commencé notre découverte paysagère.  Quand vous arrivez en effet dans la commune de Rochefort sur Loire en venant de traverser l’Ile de Béhuard, pour les personnes venant d’Angers, vous serez entre Loire et Louet, qui est un bras de la Loire et non un de ses affluents. La différence est grande car, si un affluent a une source distincte du fleuve dans lequel il va se jeter, il n’en va pas de même du bras. Ce dernier commence dans la Loire puis « choisit » pour des raisons géologiques de se séparer du fleuve, pour ensuite le rejoindre, dès que cela lui est possible.

Outre cette double caractéristique géo-graphique et géo-logique, il y en a d’autres qui viennent notamment de la longue et tumultueuse histoire de ce cœur ligérien de la France.  Chalonnes- sur-Loire, au sud de Rochefort-sur-Loire par exemple fut un des premiers lieux habités en France,  il y a plus de 30 000 ans avant JC. On a en effet découvert des traces de l’Homme de  Neandertal sur le site de Roc-en-Pail, en rive gauche de la Loire, non loin de Rochefort. C’est également cette voisine aval de Rochefort-sur-Loire qui marque la fin du territoire classé par l’UNESCO  au titre de paysage culturel vivant…

Rochefort s/Loire, devant la Roche forte de Saint-Offange, Jean-Louis Robin, président de l'APEC, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort s/Loire, devant la Roche forte de Saint-Offange, Jean-Louis Robin, président de l'APEC, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, la prairie entre St-Offange & le Château de Saint-Symphorien, CL; Elisabeth PoulainRochefort sur Loire, la prairie entre St-Offange & le Château de Saint-Symphorien, CL; Elisabeth Poulain
Rochefort sur Loire, la prairie entre St-Offange & le Château de Saint-Symphorien, CL; Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, la prairie entre St-Offange & le Château de Saint-Symphorien, CL; Elisabeth Poulain

. Après l’eau, viennent les pierres. Celles de Saint-Offange sont de couleur noire, celle de la lave volcanique dure. Il y eut ici, vous l’avez deviné, des volcans au pays de la douceur de vivre. C’est alors l’Anjou « blanche » à la roche tendre du calcaire qui se taille facilement  qui s’oppose à la roche noire de Saint-Offange, si dure qu’elle a pu porter à son sommet une forteresse édifiée au XIIe siècle dont il ne subsiste aujourd’hui qu’un pan de mur, tout le reste ayant été détruit. En 1592, la destruction fut le fait des troupes d’un des plus célèbres rois de France, Henri IV contre les trois Frères de Saint-Offange qui étaient réellement des vrais bandits  qui mettaient à mal la région et menaçaient l’ordre royal. L’éperon rocheux  a donc résisté tout comme une partie du mur de l’ancien château, qui est devenu un symbole des troubles de cette époque maint et maint fois pris en photo, tant il est  célèbre.                                                

Ce rocher de Saint-Offange contourné en partie, notre groupe s’est ensuite dirigé vers la grande prairie au fond de la vallée pour ensuite monter en pente douce à travers la forêt vers le Château Saint-Symphorien qui s’élève à 36 mètres sur une motte. Au cours de cette partie de notre trajet, nous avons pu voir des vestiges de murailles, des pierres provenant notamment d’un pont-levis qui reliait les deux Roches Fortes…

Rochefort sur Loire, La montée vers la motte et le Château Saint-Symphorien, Cl. Elisabeth PoulainRochefort sur Loire, La montée vers la motte et le Château Saint-Symphorien, Cl. Elisabeth PoulainRochefort sur Loire, La montée vers la motte et le Château Saint-Symphorien, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, La montée vers la motte et le Château Saint-Symphorien, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, Le Château de St-Symphorien, l'entrée, l'accueil & la dégustation, Cl. Elisabeth Poulain
Rochefort sur Loire, Le Château de St-Symphorien, l'entrée, l'accueil & la dégustation, Cl. Elisabeth Poulain
Rochefort sur Loire, Le Château de St-Symphorien, l'entrée, l'accueil & la dégustation, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, Le Château de St-Symphorien, l'entrée, l'accueil & la dégustation, Cl. Elisabeth Poulain

Le châtelain, venant à notre rencontre, nous fit le grand plaisir de nous offrir une dégustation d’un délicieux Coteau du Layon, Clos du Moulin de Sainte Catherine, d’un vigneron de Rochefort,   un moelleux  avec un très bel équilibre en bouche...Car Rochefort sur Loire est aussi une commune viti-vinicole…Mais de ce point-là, nous n’avons pas eu le temps de parler,  déguster se fait sans parole…! Par contre, nous avons pu ensuite échanger entre membres du groupe, tout en admirant les paysages magnifiques de grande amplitude de cette Vallée de la Loire… C’est alors le vent,  qui fait tourner les ailes du moulin, que le vin de Rochefort sur Loire a évoqué. La lumière a changé très rapidement. Le bleu du ciel s’est chargé de nuages blancs au-dessus du lit de la Loire.  L’air sentait délicieusement bon l’odeur légère de la forêt toute proche.

Puis ce fut la redescente, cette fois-ci non pas en groupe, mais chacune, chacun à sa façon, au moment choisi, après avoir remercié et le châtelain et le président de l’APEC M. Jean Louis Robin,  pour cette très belle après-midi, avec dans les yeux encore ces vestiges étranges et/ou magnifiques, le goût en bouche de ce Coteau du Layon, Clos du Moulin Saint-Catherine...dans un groupe très sympathique.  En résumé à  Rochefort s/Loire aujourd’hui, il y a les gens, les paysages, la nature, toujours la Loire, le temps qui passe et la complexité qui en découle… Un temps fait de superposition et de télescopage, qui rendent fascinant ces paysages, dessus dans l'air, sur terre et dessous avec la roche...!

Rochefort sur Loire, Vue du Château Saint-Symphorien, changement de lumière sur la Loire, Cl. Elisabeth Poulain

Rochefort sur Loire, Vue du Château Saint-Symphorien, changement de lumière sur la Loire, Cl. Elisabeth Poulain

Pour suivre le chemin  ---) Les sources sont être indiquées ici…

. Courrier de l’Ouest-Angers, http://www.courrierdelouest.fr/angers de la semaine  se terminant le 5 août 2017

. Faire connaissance d’abord avec la ville grâce au site de la mairie sur http://www.rochefortsurloire.fr/la-vie-municipale/les-elus-2/ dont Mme Catherine Guinement est maire. Elle est aussi présente sur https://www.facebook.com/search/top/?q=Catherine+Guinement&init=public

. Découvrir le site très clair et très précis de l’APEC - L’Association pour l’Education et la Culture, dont le président est M. Jean-Louis Robin - sur l’histoire de cette ville à la forte singularité et qui pour autant est très représentative de la complexité d’un site participant de  la longue histoire de la France   http://www.rochefortsurloire.fr/vie-associative/associations-culturelles-et-de-loisirs/association-patrimoine-environnement-cadre-de-vie-a-p-e-c/

Chaque personne du groupe présent à la ballade s’est vu remettre un A4 explicatif bien utile, avec au recto en ½ page de gauche Saint-Offange, en ½ à droite Saint-Symphorien et au recto une carte bien utile .

. Rochefort sur Loire, à voir sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Rochefort-sur-Loire#/media/File:Ruine-st-offange.jpg et aussi sur https://www.wiki-anjou.fr/index.php/Rochefort-sur-Loire qui présente de façon très claire et avec précision la ville…

. Le site vu du ciel sur http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/plan_49259_Rochefort-sur-Loire.html#carte-satellite-Rochefort-sur-Loire  

. Voir aussi le site de la DREAL-Pays de Loire, la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement sur http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/  

. La distinction entre site inscrit et site classé est à lire sur http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/qu-est-ce-qu-un-site-classe-ou-inscrit-a633.html

                                                                               *

. Le site de Saint-Offange, son éperon rocheux sur https://www.wiki-anjou.fr/index.php/Ch%C3%A2teau_de_Saint-Offange où vous pouvez voir une vidéo intéressante vue du ciel.

. Le site de Saint-Symphorien, le voisin situé plus en hauteur, à voir sur https://www.wiki-anjou.fr/index.php/Ch%C3%A2teau_de_Saint-Symphorien  

                                                                               *                                                                    

. Sur le site de la ville, lire la très intéressante histoire de la ville, dans une très bonne et très claire synthèse de Christine Pasquier Croiset, http://www.rochefortsurloire.fr/decouvrir/un-peu-dhistoire/

. Consulter surtout les recherches historiques faites par l’ancien maire honoraire  sur son blog  très fourni et qui remet le développement de cette ville atypique en situation historique… http://www.rochefortsurloire.info/index_fichiers/Page428.htm Les coordonnées de ce  rédacteur, responsable de la publication, Michel Nouaille-Degorce, 3 rue Grand'Cour, 49190 Rochefort-sur-Loire, contact@rochefortsurloire.info

. Pour les laves volcaniques et les ruines du Château de Saint-Offange, vous reporter à http://angerslumiere.blogspot.fr/2016/06/les-ruines-du-chateau-de-saint-offange.html#!/2016/06/les-ruines-du-chateau-de-saint-offange.html

                                                                              *

. Voir l’exemplaire du Courrier de l’Ouest en date du 03.01.2015 qui relate les fouilles menées en rive gauche sur le site paléolithique de Roc en Pail (Chalonnes sur Loire)  au cours de l’été 2014.                                                                     *

. Le classement UNESCO de la Loire et la carte du Val de Loire UNESCO sur  https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Loire_valley_map_1.png        

. Clichés Elisabeth Poulain pris pendant la balade-découverte

. In fine, ce billet remplace celui qui a été envoyé par erreur… en vous remerciant  de  votre compréhension !

Commenter cet article