Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

A Blois, rue des Papegaults, les portes en fête de la ruelle montante

10 Décembre 2017, 18:11pm

Publié par Elisabeth Poulain

Blois, La Loire, le pont, les quais, Cliché. Elisabeth Poulain

Blois, La Loire, le pont, les quais, Cliché. Elisabeth Poulain

Après avoir admiré la Loire et garé la voiture sur les quais hauts à l’ombre sous les arbres, nous avons fait un excellent déjeuné au « Food & Brew » un pub qui offre aussi des menus végétariens, en goûtant avec plaisir un Cheverny blanc 2015 du Domaine du Portail. Quand je vous parle des portes en fête lors de cette  découverte de Blois, déguster un vin du Domaine de Portail est quand même étonnant. Notre objectif de ballade était seulement de nous approcher de la cathédrale qui domine toute la ville et qu’on voit en particulier de l’endroit où nous avons déjeuné, prêtes à y aller, mais sans savoir que cela grimpait autant. On a pu admirer la cathédrale mais l’idée même d’en faire le tour a été reportée à une prochaine visite-découverte…

Blois, Food & Brew, les ruelles et la cathédrale au fond, en haut, Cl. Elisabeth PoulainBlois, Food & Brew, les ruelles et la cathédrale au fond, en haut, Cl. Elisabeth Poulain

Blois, Food & Brew, les ruelles et la cathédrale au fond, en haut, Cl. Elisabeth Poulain

Rien de tel que d’aller au hasard dans le centre d’une vieille ville qu’on ne connait pas, même quand on a une carte  très succincte dans sa poche, pour le seul plaisir de la découverte instinctive. C’est l’expérience que nous avons faite, en prenant beaucoup de photos et pour le plaisir de faire des …photos et aussi pour accroître ses chances de retrouver plus tard,  sur la carte, le chemin emprunté. Ce qui n’est aucunement évident,  surtout dans les vieilles villes, comme Blois, à commencer par essayer de saisir le sens du terme de Papegaults une ruelle avec des marches, plutôt qu’une rue d’ailleurs.

Blois/Rue des Papegaults, en bas des marches, la jeune femme sportive, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults, en bas des marches, la jeune femme sportive, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, en bas des marches, la jeune femme sportive, Cl. Elisabeth Poulain

Pour cela après la ballade, j’ai  contacté les services officiels de la ville. La réponse de la personne que j’ai réussi à joindre au bout du fil a été que « papegault désigne un oiseau, un perroquet », un terme qui vient d’abord de l’arabe, puis de de l’espagnol "papagayo" et qu’on retrouve en allemand quasiment inchangé en  « papageï ». Avec un tel mot, mais pas n’importe lequel, celui qui désigne cette ruelle   qui monte jusqu’à la place de la cathédrale, vous venez déjà de faire un voyage dans le temps et dans l’espace force 4 et +. En réalité, le chemin est encore plus long. Car c’est oiseau-là était en bois, fiché en haut d’une longue perche tenue verticalement.  Le tout parfois pouvait être aussi fi en haut d’une tour pour donner l’occasion aux archers d’essayer de l’atteindre. C’était un sport tout autant qu’un moyen de défense qui permettait aux archers de s’exercer et de garder ainsi leur capacité à protéger la ville du dedans contre l’ennemi, l'assaillant venant du dehors.  

Blois/Rue des Papegaults, porte brune + grille, porte verte + porche pierre de falun, porche, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults, porte brune + grille, porte verte + porche pierre de falun, porche, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults, porte brune + grille, porte verte + porche pierre de falun, porche, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults, porte brune + grille, porte verte + porche pierre de falun, porche, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, porte brune + grille, porte verte + porche pierre de falun, porche, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, porte double bleue, porte bois usé, grosses pierres, vide comblé, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults, porte double bleue, porte bois usé, grosses pierres, vide comblé, Cl. Elisabeth Poulain Blois/Rue des Papegaults, porte double bleue, porte bois usé, grosses pierres, vide comblé, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, porte double bleue, porte bois usé, grosses pierres, vide comblé, Cl. Elisabeth Poulain

Il y avait au départ l’idée d’admirer du haut la ville en bas, alors que cela a été le contraire, c’est la montée qui a constitué une belle aventure en soi… Nous avons emprunté la rue des Papegaults, sans savoir ce que représentaient ces Papegaults mystérieux. Mon intérêt s’est spontanément focalisé sur les portes, de prérence vieilles, pendant presque toute la montée et parfois en descente, car on ne voit les choses de la même façon, même si on passe au même endroit.  Heureusement les  ouvertures vers l’extérieur et en particulier celles d'un certain nombre de portes n’ont pas été trop modifiées dans ces maisons anciennes accolées les unes aux autres. Souvent les façades des maisons ont dues être  plus ou moins aménagées pour tenir compte des contraintes de la vie d’aujourd’hui.  Vers le haut, en s’approchant de la cathédrale, certaines belles demeures, construites plus tardivement, montrent aussi un changement sociétal,  social et donc forcément architectural. On peut même y admirer un hôtel particulier  avec un beau jardin visible de la rue.

Blois/Rue des Papegaults, porte brune avec grille & anneau, porte à mur renforcé, double porte, Cl. E.PoulainBlois/Rue des Papegaults, porte brune avec grille & anneau, porte à mur renforcé, double porte, Cl. E.Poulain
Blois/Rue des Papegaults, porte brune avec grille & anneau, porte à mur renforcé, double porte, Cl. E.PoulainBlois/Rue des Papegaults, porte brune avec grille & anneau, porte à mur renforcé, double porte, Cl. E.Poulain

Blois/Rue des Papegaults, porte brune avec grille & anneau, porte à mur renforcé, double porte, Cl. E.Poulain

Blois/Rue des Papegaults,arrivée cathédrale, la jeune femme, l'ensemble bleu, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults,arrivée cathédrale, la jeune femme, l'ensemble bleu, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults,arrivée cathédrale, la jeune femme, l'ensemble bleu, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults,arrivée cathédrale, la jeune femme, l'ensemble bleu, Cl. Elisabeth Poulain

Ces portes ont été  pour moi, une des seules façons de distinguer les maisons accolées les unes aux autres. Certaines portent un numéro visible, mais pas toutes, où c’est moi qui ne les ai pas vus, ce qui pourtant m’aurait bien arrangé, pour pouvoir au retour mieux reconstituer la suite des maisons accolées. Mais revenons aux portes.

Une porte a une force symbolique autrement plus forte  qu’une fenêtre. Ensemble, elles parlent,  plus et autrement. Elles donnent  l’impression de vouloir défier le temps, dans un franc désordre, au sens où certaines façades ont été très peu modifiées  alors qu’il n’en a pas été de même avec d’autres.

Blois/Rue des Papegaults,arrivée près de la place de la cathédrale, changement, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults,arrivée près de la place de la cathédrale, changement, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults,arrivée près de la place de la cathédrale, changement, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults,arrivée près de la place de la cathédrale, changement, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, près de la place de la cathédrale, apparition des impostes, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults, près de la place de la cathédrale, apparition des impostes, Cl. Elisabeth Poulain
Blois/Rue des Papegaults, près de la place de la cathédrale, apparition des impostes, Cl. Elisabeth PoulainBlois/Rue des Papegaults, près de la place de la cathédrale, apparition des impostes, Cl. Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, près de la place de la cathédrale, apparition des impostes, Cl. Elisabeth Poulain

L’étonnant aussi est qu’on ne sait où commence le mur de l’une et celui de la voisine. En ces temps-là, on ne connaissait pas la normalisation ; la réglementation n’était pas celle d’aujourd’hui en particulier pour les bâtiments anciens à protéger …  Par contre on connaissait l’importance des murs qui protègent, celle de la porte qui permet d’entrer et de sortir, son rôle majeur de protection, d’où par exemple les petites grilles qui permettent de voir qui frappent…Il ne s’agissait pas en effet de laisser n’importe qui rentrer chez vous ! Aujourd’hui, on dispose  plutôt des systèmes basés sur la parole et l’ouïe que sur la vue, mais  l’objectif est le même… Plus haut dans la rue, c'est l'importance de la lumière, au cours du temps, qui apparait avec des impostes placées au-dessus des portes pour éclairer l'entrée le jour...!

Blois/Rue des Papegaults, la dernière porte, avec une très belle ferronnerie d'art, Cl.Elisabeth Poulain

Blois/Rue des Papegaults, la dernière porte, avec une très belle ferronnerie d'art, Cl.Elisabeth Poulain

Il me vient à l’esprit qu’il me semble ne pas avoir vu d’ « huis coupé », l’huis étant un vieux terme du français pour désigner la porte, l’huis coupé étant alors une porte dont seul le bas peut rester fermé, alors que le haut peut être ouvert. Avec une découverte étonnante qui est ce type de porte était interdit aux marchands de vin ! Une bonne façon de protéger les stocks des marchands de vin… ! Aujourd’hui, on en voit couramment dans les écuries pour les chevaux. Par contre nous avons pu admirer vers la fin en redescendant une très belle grille, qui a du être réalisée récemment  sur une adaptation d’un modèle ancien.

Pour suivre le chemin

. Le Food and Brew, à Blois, sur https://www.lafourchette.com/restaurant/food-brew-le-fab/70355

. Blois, les généralités à voir sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Blois , la rue des Papegaults et plus particulièrement les maisons y sont citées,  n° 4 inscrite aux Monuments historiques en 1928 et la n° 14 en 1946, mais pas la rue en elle-même.   

. Rue des Papegaults, centre ancien de la ville de Blois, à voir sur http://www.bloischambord.com/files/ot-blois/files/brochures/pdf/plan_hd_0.pdf

. Découvrir le jeu du papegai ou du papegault sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/Papegai, avec des illustrations dont l’une d'ailleurs vient de la Bibliothèque municipale d’Angers.

. L’huis coupé sur http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/huis/38334

. Clichés Elisabeth Poulain 

Commenter cet article