Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet, au soleil couchant

6 Août 2018, 16:18pm

Publié par Elisabeth Poulain

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet -LA- au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet -LA- au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

C’est une photo-papier, datant de 1954, que l’on retrouve collée dans un album-photos, une de celles  qui  conservent la mémoire d’un instant fugitif par définition et que l’on retrouve par hasard, sans l’avoir cherchée.

La mer est basse, sans que l’on puisse dire si elle monte ou si elle descend… On aperçoit une partie des rochers. Un peu plus loin, on découvre quelques bateaux à voile ancrés. Sur le sable cette fois-ci, et dans le prolongement, un bateau a été remonté sur la plage au plus près de la dune fixée par des oyats. La plage est en partie couverte d’algues arrachées aux rochers bas, qui font le bonheur des pêcheurs de crabes. Les algues sur la plage font preuve d’une mer quelque peu agitée dans le cycle des marées précédentes. 

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet-LA, au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet-LA, au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

Par derrière, on distingue une curieuse grosse forme, d’un volume important. C’est un blockhaus (BH) de bonne taille, construits par les Allemands, lors de la guerre de 1940-1945 sur cette plage de Bonne Source de Pornichet. Il y en eut beaucoup d’autres, de différents gabarits, de différentes formes, qui furent édifiés en différents endroits sur cette plage, pour partie sur l’espace public et pour partie aussi dans les propriétés privés tout au bord du littoral et ou légèrement en retrait dès lors qu'il y avait de la vue, naturellement. Les troupes allemandes n'hésitaient pas à détruire des habitations en retrait dés lors qu'il avait de la vue sur un site un peu en hauteur, pour occuper ce "promontoire" et y construire un BH, d'autant plus important qu'il était difficile à discerner par les armées ennemies (des Allemands"), à comprendre les navires britanniques situés en mer hors de portées des canons allemands sur terre. J'ajouterai aussi hors de portée des sous-marins et autres navires allemands visibles croisant en mer.       

Ces blockhaus faisaient partie du « Mur de l’Atlantique ». Cette dénomination est déjà une indication de la volonté allemande de mettre en place un système défensif d’une envergure jamais vue en Europe jusqu’alors. Il ne s’agissait pas de créer un mur continu, comme ce qui fut fait bien des décades plus tard par les Allemands de l’Est (RDA) à Berlin pour couper tout lien avec l’Ouest (RFA), pour ensuite redevenir à nouveau un seul Etat le 3 octobre 2015.   

Revenons à ce blockhaus de la plage de Bonne Source à Pornichet. Comme on le voit nettement, grâce à l’horizontalité de la grande plage de La Baule dans le fond du cliché, il est franchement penché vers la partie mouillée de la plage, les marées hautes ayant tendance à « grignoter » la partie dunaire qui protège par sa hauteur les villas et leurs jardins face à la mer. La force de la mer est telle qu’elle a réussi à déstabiliser les fondations de ce blockhaus, qui a été le plus imposant de toute la plage. Vous dire quand il a pu être enfin détruit, je l’ignore.                                                                  

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet, au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet, au soleil couchant, Cl. Elisabeth Poulain

Concernant la photographie, juste trois informations pour finir :

  • la première  concerne cette fois-ci la vue de la Baie de la Baule que l’on voit nettement dans le fond, sans que l’on puisse distinguer chaque immeuble ou grande maison ;
  • la mer occupe peu d’espace, car c’est la marée basse, « une mer d’huile » comme on disait,  sans vent, ce qui est quand même rare, le site étant beaucoup moins protégé des vents d’Ouest que la Baule, surtout vers le Pouliguen, par exemple ;
  • il me reste à citer le plus grand espace, qui est le ciel à la tombée de la nuit , quand la lumière s’adoucit. Ce sont  alors des nuages qui occupent une grande partie du  ciel, avec à gauche une effilochée de nuages plus foncés  qui répond presque à cette masse volumineuse d’oyats sur la partie droite en bas. Quant au soleil, il est encore visible plein Ouest, très bas sur l’horizon. Pour bien l’apercevoir, il suffit de laisser votre regard partir d’en bas, légèrement à gauche d’une rampe qui permet de descendre et de remonter la dune couverte d’oyats qui masquent quelques marches en bois. Et ensuite de rehausser votre regard  presque à la verticale…

                                                                            ***

Et voici comment, parti d’une photo-papier en noir et blanc sur un coucher de soleil de partie ouest de la plage de Bonne Source à Pornichet (1954) dans le département de Loire-Atlantique, on se retrouve à évoquer la guerre de 1940-1945, l’architecture militaire allemande, l’Agence LIN  qui a concouru au début de ce troisième millénaire au "Projet de Rénovation des Berges de la Maine", à Angers, qui se poursuit d’ailleurs. Et tout cela après avoir évoqué une photo-couleur d’un  coucher de soleil, qui a été pris du même endroit mais plus tardivement , très récemment sur ce blog…     

Le Blockhaus de la plage de Bonne Source-Pornichet, au soleil couchant

Pour suivre le chemin

. Le coucher de soleil en photo-couleur, à retrouver sur ce blog, sur  http://www.elisabethpoulain.com/2018/06/coucher-de-soleil-rouge-au-dessus-de-la-mer-en-loire-atlantique.html  

. Sur la plage de Bonne Source à Pornichet en Loire-Atlantique (LA), voir http://www.plages.tv/detail/plage-de-la-bonne-source-pornichet-44380

.  Les blockhaus,  ces maisons-blocs,  faites de béton coulé dans une forme structurée grâce à des tiges d’acier, étaient construites pour implanter des installations de tirs d’obus, dirigés vers la mer, pour dissuader les navires britanniques de déparquer sur cette partie de la Côte atlantique pour chasser l'ennemi allemand de France .  Voir le Grand Blockhaus de Batz sur Mer, devenu un musée sur http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/le-grand-blockhaus-musee-de-la-poche-de-saint-nazaire         

. Le Mur de l’Atlantique, à retrouver sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_l%27Atlantique

. Il me reste à vous citer, la base sous-marine allemande à Saint-Nazaire, également en béton coulé   https://fr.wikipedia.org/wiki/Base_sous-marine_de_Saint-Nazaire .C’est maintenant devenu un musée, un lieu d’exposition et un jardin ... grâce aux architectes innovants de l’Agence LIN et Gilles Clément.

L'Agence LIN à Berlin et Paris  avec en particulier Finn Geispel et Giulia Andi architectes-urbanistes,  une équipe qui avait en 2012 participé aux projets de rénovation des berges de la Maine à Angers, voir  https://presse.angers.fr/wp-content/uploads/2012/01/31/VA/Dossier_de_presse_Berges_de_Maine.pdf

- Gilles Clément pour le jardin implanté sur le toit, ce qu’il appelle un « Tiers paysage », un concept qu’il a inventé et met en pratique. Il s’agit de récupérer tout espace résultant d’usages fonctionnels antérieurs, qui n’ont plus cours, pour y implanter un  jardin d’un nouveau type. La société de ce début du 3è millénaire d’une façon générale a encore trop tendance à penser que l’espace est infini, ce qui est faux. A voir sur  https://fr.wikipedia.org/wiki/Tiers_paysage.

. Cliché Elisabeth Poulain à partir d'un cliché familial...

        

Commenter cet article