Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Que porter avec ce vin ?

16 Octobre 2007, 09:56am

Publié par Elisabeth Poulain

Qu’est-ce que ce titre encore ? Porter mais quoi ? Et le vin là dedans ? Mais voyons quelque chose, une robe, un pantalon, un ensemble, ce qui vous plaît mais surtout pas n’importe quoi quand même. Car déguster est une chose sérieuse et comme pour tout ce qui compte, il faut réfléchir avant à ce qu’on va se mettre sur le dos. Ce qu’on va porter en un mot. Il faut établir une stratégie. Pigé ? Oui, alors je continue.
 
Que porter avec ce vin est une des mille ou plus questions existentielles que se pose Camilla Morton, une journaliste anglaise, et à laquelle elle répond dans cet ouvrage à couverture rose « Comment marcher sur des talons aiguilles» visiblement destiné aux demoiselles des pays anglo-saxons. Le sous titre nous éclaire sur l’ambition du livre de 445 pages « Guide à l’usage des Filles sur absolument tout »(City 2006). Donc le vin. C’est d’ailleurs par là que commence le rabat sur la page de couverture : savoir déguster du vin, comprendre l’art moderne, parier aux courses, jouer au poker… Camilla a travaillé dans la mode avec John Galliano qui a fait la préface. Elle est maintenant chroniqueuse de mode pour le Times, Harper’s Bazaar…et vit à Londres. Alors le vin, ça vient. Oui, j’y arrive.
Elle y consacre une quinzaine de pages qui parlent du vin : comment le boire, ouvrir une bouteille, détecter le goût de bouchon…Curieusement dans cette section elle parle de la tenue à porter. C’est quand même la Ière fois que j’entends parler de ça, mais c’est aussi pourquoi je lis ce genre d’ouvrage qui vise la nouvelle cible de choix de la jeune génération féminine, celle qui est capable de lire en américain dans le texte Janet Evanovitch (que je vous recommande, c’est d’un drôle). Pas de dispersion, le vin. Juste un mot, ce n’est pas chez Stephanie Plum (l'héroïne de Janet) qu’il faut aller pour bien manger ou boire du vin. Sa mère par contre fait de la vraie cuisine, du moins à mes yeux.
 
La tenue à porter d’abord
Camilla voit le vin rouge comme une belle brune , un mélange de Sophia Loren et Jayne Mansfield avec Coco Chanel. Compris, il faut donc accentuer sa féminité avec jupe droite + pull moulant en cashmere + rouge à lèvre rouge + perles + talons hauts (d’où le titre) + bas résilles. Avec ça, vous devenez bombe incendiaire à mon avis, comme Jayne. Ca, c’est pour le resto. Il y a aussi la version ‘chalet montagnard’, mais rien entre les deux. Cette fois-ci, il faut un décor, feu dans la cheminée, fourrure en peau de mouton devant et vous posée comme une fleur dessus, avec (seulement, c’est moi qui le souligne) un grand pull ample. Attention, il vous faut un maquillage subtil. Vous dites ‘subtil’ !  
Le vin blanc est une belle blonde nordique, légère et forcément sexy, comme Marilyn Monroe. Vous portez une  robe de soirée Ralp Lauren, Calvin Klein ou bien une chemise blanche Jil Sander ou Galliano, avec une étole de vison, des boucles d’oreilles en diamant. Seconde version cette fois-ci en col roulé en cashmere, avec une goutte de parfum Allure de Chanel  (pas le 5 de Chanel que Marilyn utilisait « pour de vrai ») et des talons à bride en crocodile. Seule le vin blanc peut se boire entre filles en survêt de marque avec un masque au concombre devant un film d’amour. Très anglo-saxon, je vous le dis.    
 
Les vins maintenant
En rouge, il vous faut goûter :
-        le Cabernet Sauvignon rattaché à Bordeaux, la Californie, l’Australie,   l’Italie ;
-        le Merlot qui est lié à Saint-Emilion et Pomerol, la Californie, le Chili et l’Italie du Nord. En France, les grands noms sont le Château Le Pin, Petrus et Le Château Clinet ;
-        le Pinot noir, son nom est associé à la Côte d’Or en Bourgogne, à la Champagne, en Californie et en Nouvelle Zélande.
 
Le blanc
-        Le Chardonnay est cité en Ier. Camilla nous recommande parmi les meilleurs
      Chardonnays au monde le Meursault, le Puligny-Montrachet et le Chassagne-  
      Montrachet ;
-        le Sauvignon blanc est un grand vin de Bordeaux et de la vallée de la Loire…
-        le Pinot Gris qui est cultivé en Alsace…
Le rosé n’attire que peu de commentaires de Camilla qui cite le Lacheteau d’Anjou en 2è position parmi les trois vins cités. C’est la seule présence de la Loire, ouf.
 
Le cas du Champagne
Camilla consacre une section spéciale consacrée au Champagne et aux 12 Grandes Maisons qu’elle cite. Visiblement, il y a deux mondes pour elle, le vin avec 9 citations dont 7 françaises et le Champagne avec 12. Revient la question : que porter avec le Champagne? La réponse tient en peu de mots :
-        des diamants, de la fourrure et surtout des talons aiguilles glamour. 
Pour le reste, à vous de voir, l’essentiel est de porter sur soi ce trio de choc de la féminité.
Pour finir, je ne résiste pas à reproduire la très jolie citation prêtée à Lily Bollinger de la maison éponyme fondée en 1829, que cite Camilla en préface à cette partie sur le Champagne:
-    Je le bois quand je suis joyeuse et lorsque je suis triste. Parfois je le prends quand je suis seule. Je le considère obligatoire quand j’ai de la compagnie. Je joue avec quand je n’ai pas d’appétit et j’en bois lorsque j’ai faim. Sinon, je n’y touche jamais à moins que je n’ai soif.
 
Les relations publiques
Comment voulez-vous résister à telle vision du monde, où tout n’est que luxe et volupté ? Vous retrouvez avec cet exemple l’intense travail de relations publiques mené avec beaucoup d’efficacité par les Maisons de Champagne dans le monde de la mode, de la création et de l’art en concertation avec les lanceurs de tendances et cela depuis plusieurs siècles, bien avant que le marketing soit né. Une affaire d’intelligence et d’intuition qui se joue dans le temps et dans le monde. 

Commenter cet article