Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bouteille et Verre dans l'art publicitaire à l'Hôtel des Salorges à Nantes

7 Novembre 2007, 18:54pm

Publié par Elisabeth Poulain

    Vous le savez déjà, le vin, la bouteille et le verre m’intéressent tout spécialement. J’essaie de trouver des exemples dans la représentation qui en sont faites. La mode actuelle qui consiste pour des vignerons à poser en pleine vigne, un verre à vin avec du vin dedans, à la main, existait déjà par le passé, d’une autre façon évidemment et surtout pour la bière, à quelques exceptions prés. Je réponds ainsi à une demande qui m’avait été faite : est-ce Coca Cola qui a lancé cette mode ?. La réponse est non, des publicitaires avaient déjà découvert avant le procédé mais il est vrai que Coca Cola l’a généralisé : encore maintenant, tout cadre s’exprimant face à un journaliste doit boire un peu de la boisson maison face à la caméra ou l’appareil photo.   
vive.jpg
 
L’Hôtel des Ventes des Salorges à Nantes organise de belles ventes d’art publicitaire à partir en particulier de plaques émaillées (28.10.2006, 10.11.2007 et 11.11.2007). Il y a aussi des boîtes et objets en provenant en particulier du fonds Lefèvre Utile mais je doute que cela vous intéresse au premier chef, vous buveurs de vin et de bière et autres boissons alcoolisées. Oui parce que pour une fois, je vais parler de la bière & co. Si je devais me restreindre au vin, le billet serait vite fait parce qu’il n’y a pas eu beaucoup de maisons de vins à faire de la publicité. A part Nicolas qu’il faut absolument remercier. Sans eux le monde du vin serait plus pâle. Je ne vous parle en plus que des plaques, affiches ou statuettes que j’ai sous les yeux, photographiées en couleur sur le catalogue que m’envoie Kaczorowski de Nantes.
 
Dans le catalogue de la vente de 2006, je remarque :
SPA.jpg
. 1 plaque pour une eau belge à bulles :
-          de marque Spa Monopole en jaune sur fond noir, bouteille verte et Pierrot rouge             
qui saute en appui au dessus du jet qui jaillit de la bouteille, par Jean d’Ylen, une réussite en matière graphique ;
. 2 objets seulement concernent le vin :

POSTILLON.jpg  
   - 1 plaque émaillée bombée, Vins du Postillon, illustré avec le célèbre cocher d’après N. Rockwell, qui vous fait de l’œil, avec son chapeau qui dépasse du losange ; il a un verre de vin à la main, un verre que nous qualifierions de verre à eau aujourd’hui ; snobs que nous sommes;
nicolas.jpg   
- 1 statuette du fameux Nectar de Nicolas qui a l’air si triste à porter ses 16 bouteilles et + à chaque main. Essayez et vous verrez que c’est impossible. Peut être est-ce pour cela qu’il a l’air si fatigué. C’est une figurine en terre de pipe reprenant le personnage de Dransy…H 24,5cm, un genre publicitaire que l’on ne rencontre plus guère ;
 
. 9 objets pour la bière avec une figurine et huit plaques dont 4 avec verre et 4 sans
-        1 figurine en latex de 1950 pour Fischer de 22cm, avec son petit bonhomme
      emblématique assis sur un tonneau et portant un gros bock à bière à ses lèvres
-             1plaque pour la bière de la Brasserie Amos, illustrée avec un roi ventripotent vu de profil avec une chope à couvercle débordant de mousse,  
-        2 plaques (1 rectangulaire et l’autre ovale) Bières Fort Carré avec François Ier (d’après Cappiello) avec en main droite un verre conique, mi flutte mi bock, rempli de bière moussue,
-        Gruber Strasbourg, une belle plaque qui n’indique pas que c’est la bière parce que la main tient une chope qui ne laisse aucun doute sur la nature de la boisson ; c’est la plus graphique de toutes avec ses 3 éléments figurant sur la plaque, la marque, la ville et le verre qui s’avance vers vous à vous donner envie de le saisir ;
-        2 plaques avec des animaux, l’une avec une tête de tigre, gueule ouverte, prête à vous croquer, pour Tigre-Bock, Bière Hatt, Strasbourg et l’autre avec un coq regardant vers la gauche, pour Bières du Coq Hardi ;  
-        2 plaques très fines et pleines de mouvement, l’une pour Bière Le Faucheur de la Brasserie de Moulins (Allier) avec un jeune faucheur (litho de G. Lauve) et l’autre avec un paludier pour Bière Le Paludier, Bière nantaise. Toutes deux réalisées par Hirsch. Point commun à ces quatre cas, il n’y a plus ni verre ni bouteille. On sent bien que les brasseries ont plus choisi l’art que la marque pour les 2 dernières plaques.
 
. 3 autres objets avec bouteille, verre en main et table :
-        une plaque de propreté (de porte, 6 x 26cm) de la marque Cointreau d’Angers avec le célèbre Pierrot en haut, Cointreau en biais et la bouteille carrée en bas entourée de l’inscription « liqueur » alors que le Pierrot en haut est placé sous l’inscription « la marque mondiale »,  
-        sur une affiche lithographiée (77x114,5cm) Elixir Combier présente le personnage de la marque, un digne monsieur à la barbe fournie qui présente un verre de son digestif 
      préféré, comme il est indiqué sur les plis de la nappe qui recouvre le guéridon sur 
      laquelle est posée la bouteille de la célèbre marque de Saumur qui produit à nouveau 
      de l’absinthe ; 
-        un panonceau Cinzano (44x29cm), intitulé « A la votre Monsieur le Maire », montre un bon vivant assis à une table avec deux membres de son conseil municipal de chaque coté, la bouteille est au milieu devant lui, les cinq hommes ont un verre à pied en main et une jolie servante apporte une nouvelle bouteille avec le sourire. La référence à Coca Cola s’impose là : la jeune femme ressemble vraiment à une américaine des pubs CC des années 50. Les messieurs Cinzano ont eux un air très franco-français, celui qui est à gauche du maire porte même un col dur !   
 
 
La double vente du 10 et 11 novembre prochain comporte plus de 1 000 objets d’art publicitaire, à comparer aux 549 de la vente de 2006.
 
. Pour le vin, je retrouve en photo la plaque blanche des Vins du Postillon.
. Pour la bière, la plaque ovale des Bières du Fort Carré avec son François Ier est toujours là mais il y a du nouveau, avec
ADHSELOFFEN.jpg
-        une belle plaque Adelshoffen (32 x 49cm) avec le personnage emblématique de la marque (un cafetier ?) portant 7 bouteilles, avec un béret sur la tête, une clope ( !) au bec et surtout un petit sourire en coin, à comparer avec celui de Nicolas ; c’est une réussite ;
-        une plaque Bière de Jarny avec un Titan rouge portant un bock plus grand que son torse,
-        une plaque de la Brasserie de Tantonville pour ses Bières Tourtel, avec un homme noble façon XVIII portant un grand feutre, col de dentelle et grande cape, tient un bock dans ses doigts,
-        une affiche noire illustrée avec un cocher revêtu d’un manteau rouge, chapeau blanc, pantalon blanc et bottes blanches pour les Bières de Montmorillon en lettres jaunes comme la couleur de la bière et les revers des bottes, la plus belle de toutes à mon avis et pour finir
-        une affiche pour la Bière du Lion, représentant un personnage à grosse tête, assez vilain, qui plonge son nez dans la mousse d’un énorme bock et qui vous fait un gros clin d’œil ; le bock porte évidemment un lion.  
 
Quelques remarques. Ces objets publicitaires montrent le produit en bouteille et/ou prêt à boire. Ils peuvent aussi jouer sur le nom de l’entreprise en utilisant un emblème, homme ou animal, représentant le vin, la bière ou l’apéritif. Ces emblèmes du nom de l’entreprise et/ou de la marque servent à constituer petit à petit un capital de notoriété propre à valoriser la boisson. Pour cela, les entreprises utilisent le graphisme, la couleur et l’humour souvent pour renforcer le sens du message publicitaire. Et des amateurs en font collection, pour le plaisir de la vue.  
 
Pistes pour pour suivre le chemin 
Expositions publiques le vendredi 9.11.07 de 16h à 19h et le samedi 10.11.07 de 9h à 10h
Kaczorowski, 8 rue Chaptal, Nantes, 02 40 69 91 10
www.interencheres.com pour voir des photographies
 

 

Commenter cet article