Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Marronnier d'été et Ronde des Vins rosés à l'étranger (2)

23 Juillet 2008, 19:46pm

Publié par Elisabeth Poulain

La ronde continue. Les vins rosés se font aussi séducteurs et remarquer aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, aux Etats-unis et au Canada avec à chaque fois des différences notables ou subtiles. Le marronnier est bien là mais avec plus de diversité.  

Aux Pays-Bas

Le vin rosé, dont on parlait encore au début des années 80 comme un vin d’entrée dans la galaxie vin, suivi par les blancs pour accéder aux rouges ensuite,  est maintenant présenté comme un vin à boire à l’hôtel, alors que le blanc est offert en cadeau et le rouge bu à la maison. Il n’y a cette fois-ci ni jugement de valeur, ni saisonnalité, ni ciblage sur des consommateurs peu connaisseurs en vin, que sont en France les femmes et les jeunes.  

Au Royaume-Uni 

C’est le choc! Un choc de culture encore entre les vins rosés sucrés à la couleur très rosée et les vins rosés secs à la couleur pâle. Si vous traduisez cela en terme de nationalités, cela donne une concurrence très forte que subissent les vins français plutôt secs (2 à 4 gr) ou moins sucrés (entre 6 gr et + de sucre par litre, les moelleux 10° et +) face à des rosés américains très sucrés (30gr et +), à la couleur foncée. Comme ceux-ci se positionnent en terme de ++, c’est à dire  plus de couleur, + de sucre, avec un prix + cher, dans une bonne logique de début de l’ère consumériste.  Les choses sont en train de changer et vite.

 

Aux Etats-Unis

Les vins rosés sucrés et foncés sont très populaires. Ils ont un petit nom, les blushs, comme le fard à joue qu’on pose au pinceau sur les pommettes pour avoir bonne mine. Des joues roses grâce au vin rosé, c’est donc là le secret de ces vins sucrés. Leurs atouts, beaucoup de sucre - entre 30 et 40 gr/litre - et peu d’alcool - de 10°-. De tels vins sont propres à séduire ces générations d’utilisateurs de jouets Barbie et ces dévoreurs de glaces très sucrées et qui ne veulent pas boire d’alcool. Sutter Home, le leader incontesté utilise le cépage Zinfandel pour produire 13 millions de caisses, à destination essentiellement des femmes et des jeunes. La communication  de l’entreprise est très large: être présent sur You Tube, viser la prâticité grâce à des packagings pour boire peu et seul ou plus et en groupe (25 cl et 3 litres), travailler simultanément la communication caritative pour lutter contre le cancer (avec un ruban rose, le rouge est associé au sida).

Au Canada

C’est là qu’on trouve le plus de laudateurs amoureux du vin qui ne boudent pas leur plaisir de boire du vin rosé.   

Every one should drink more Rosé pouvez-vous lire sur Wine Punks. Le faible degré en alcool de ce vin, sa capacité à se marier avec toutes les formes de cuisine - meat, vegetarian, ethnic -, le  choix du type de vinification (macération ou saignée) sont autant d’atouts. C’est une façon très positive de présenter le vin rosé, sans allusion à la nécessité pour les domaines de faire du chiffre (Le Monde2) ou pire sans en parler du tout dans les vins du millésime 2007 (RVF). Le site canadien vous propose in fine trois vins : Bonny Doon Vin Gris, Veuve Clicquot Ponsardin Rosé dont la publicité a paru sous forme de photo sans citation du nom de la marque dans l’article précité du Monde2 (c’est la marque ??? du début de ce billet) et un seul vin français tranquille, Ted The Mule, un Côte du Rhône rosé. 

 

C’est au Canada aussi que le rosé se présente sous sa facette de culture et de vinification bio et biodynamique.  Une façon de parler du vin rosé qui manquait dans ce tour d’horizon international. Comment ? En le présentant comme un vin tout simplement. Bio en plus. Pour cela, Tyler Colman sur Dailygreen  a sélectionné 6 vins rosés (3 français et 3 américains) présentés dans cet ordre:

. Clos Roche Blanche de Catherine Roussel et Didier Barouillet,  Mareuil sur Cher,
. Gewurtzstraminer 2006, Albert Mann, Wittolsheim,
. Cooper Mountain, Willamette Valley, Oregon,
. Château d’Oupia, Minervois, famille André Iché, Oupia,
. Porter Creek, Pinot noir, Russian River valley, Georges Davies Family, Healdsburg, USA ,
. Falanghina, Ocone.    

 Pour suivre le chemin

. Vins de Danny Boon en vente sur le site des Vins du Monde, 02 40 56 75 75, www.vinsdumonde.com     info@vinsdumonde.com

. Vins de Clos Roche Blanche, voir la liste de tous les distributeurs sur

www.guideduvin.com/vente/Clos-Roche-Blanche

 

. Pays Bas = www.vitisphère.com 18.07.2008, RU = www.winealley.com 17.07.2008

. Etats-Unis = www.winealley.com 11.07.2008

 

. Peter Mayle, Une année en Provence, Nil éditions

 

. Canada, veille internationale assurée par Bernard Pichetto 

bernard.pichetto@toildepices.com   http://www.toildepices.com   http://forum.toildepices.com

 

http://crfa.ca/behindbars/winepunk.asp?source=email_2008_07_16

http://www.thedailygreen.com/going-green/tips/organic-wines-biodynamic-wine?src=nl&mag=tdg&list=dgr&kw=ist 


Photos EP:
- Tableau anonyme, Rosés couchés, Montlouis sur Loire
- La France en grappe de raisin 'flush' (faite avec des chaussures) et la Tour Eiffel  

Commenter cet article