Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bonne année, à vous, les VIE!

7 Janvier 2009, 18:58pm

Publié par Elisabeth Poulain

Vous avez certainement besoin d’explication. J’aurais pu dire ‘Bonne année la Vie’. Cela aurait été difficilement compréhensible, même pour moi, qui aime bien de temps en temps jouer avec les mots. Le vrai titre de la publicité que je tire des Echos est ‘Bonne Année pour le V.I.E’. Ce n’est pas plus compréhensible et ça tire l’oreille. Le Vie, c’est bizarre. Les points qui séparent V du I et du E nous éclairent. Mais oui, il s’agit des volontaires internationaux en entreprise.

 

Mais quand même, la formulation étonne. UbiFrance ne souhaite pas Bonne année aux Jeunes qui partent ‘volontairement’ -heureusement qu’ils n’y sont pas contraints- à l’étranger. Non, c’est Bonne année pour le VIE, avec cette explication : « 6 320 Volontaires internationaux  contribuent au développement des parts de marché dans 130 pays ». C’est dire qu’il se souhaite à lui-même, une bonne année pour une procédure d’aide à l’export qui selon l’organisme est « la solution RH pour l’international » des entreprises bénéficiaires dont 65% sont des PME.

 

Et ça, ça me choque à plusieurs titres :

. Pas de voeux pour les jeunes sur le terrain, d’où mon titre d’encouragement aux VIE.

 

. Une interrogation ensuite : s’il suffit de 6 320 personnes pour développer les parts de marché de la France dans 130 pays, pourquoi être obligé encore en 2009 d’aider les entreprises à être présent à l’international avec des mesures gouvernementales. C’est trop ou c’est trop peu ; à pousser le raisonnement, il suffirait d’en avoir 3 ou 4 fois plus et ce serait bon pour notre balance du commerce extérieur. 

 

. Surtout parler d’une mesure d’aide à l’export comme une « solution RH pour l’international », ça, c’est terrible. Le VIE est une mesure d’aide financière à l’entreprise exportatrice, qui prolonge le statut hybride du jeune, qui est toujours considéré comme un ‘stagiaire’ au regard du droit du travail pendant 2 ans et ça jusqu’à  28 ans ! On est ‘jeune’ longtemps quand on est un VIE !

 

. Il y a aussi toujours aussi cette occultation de l’importation. Utiliser le terme d’international pour ne désigner que l’export, laisse accroire que la France n’est pas concernée par l’importation dont les chiffres excèdent ceux de l’export.  

 

. N’oublie-t-on pas enfin l’entreprise et ses atouts concurrentiels dans ses stratégies de présence à l’international? Les véritables partenaires de l’entreprise à l’international sont ses clients et fournisseurs.

 

Pour suivre le chemin

. A vous de vous faire votre idée : www.ubifrance.fr

. Sachez qu’il existe aussi des VIA, une formule moins connue et pour laquelle UbiFrance ne fait pas de pub. Il s’agit des volontaires dans les administrations françaises à l’étranger, dans les Missions économiques par exemple.  

. Les Echos 15.12.2008         

Commenter cet article

claire 08/01/2009 09:14

très bon titre , accrocheur. l'article est incisif et précis.bonne annéeClaire