Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Une folle bouteille, Le Clos de la Folie, un Anjou Baumard

18 Mars 2009, 11:24am

Publié par Elisabeth Poulain

Voilà encore un titre qui me fait plaisir. Il est long, compliqué, il dit beaucoup de choses et au Ier abord on n’y comprend rien. Un vrai délice en somme. Le contraire en somme de ce que préconise Over-Blog & Co. Délices est un bon terme parce qu’il s’agit d’un Anjou de Florent Baumard  de Rochefort sur Loire (49).

 

Alors pourquoi deux fois le mot de folle-folie en si peu de place ? Tout simplement parce que cet Anjou rouge est issu du Clos de la Folie, une petite parcelle très qualitative du domaine qui en compte d’autres. Il n’est pas produit chaque année et ses caractéristiques changent. La bouteille que j’ai sous les yeux titre 13,5% en assemblage Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon. Je l’ai déjà vu à 13% et en Cabernet Franc. Et je l’ai bu pour la Ière fois à la Mairie d’Angers un samedi matin, après une discussion intéressante et vive entre Angevins sur la culture dans le cadre de l’Agenda 21. Ca tombait très bien. Vous allez tout de suite savoir pourquoi. 

 

L’Anjou ‘Clos de la Folie’

La contre-étiquette vous apprend que les raisins cueillis à parfaite maturité donne à cette cuvée des arômes de fruits noirs, fruité et légèrement épicée. Ce vin peut se boire jeune ou après quelques années en cave. Ca tombait bien, c’était un 2005. Moi, j’ai surtout senti la plénitude en bouche et le coté épicé qui surprend.

 

La Folie

La suite, c’est la bouteille qui vous l’apprend. Certainement pas en raison de son grand classicisme puisque c’est une Anjou à la fleur de lys, ni même sa capsule à vis – une innovation en Anjou, c’est la Ière que je vois sur une bouteille de ce type- c’est son étiquette tout à fait surprenante. Elle est en effet composée entièrement de 18 citations d’hommes et d’1 femme de lettres (ouf, merci Madeleine*) sur la folie.

 

Baif : c’est être fou que d’être sage selon raison contre l’usage

Aristote : meilleur est l’homme qui cache sa folie que l’homme qui cache sa sagesse

Anonyme XVIIIè : le grain de sel est comme le grain de folie : il est le condiment de la vie

Perrault : qui refuse d’assouvir envie de douce folie est un fou

Erasme : feindre à propos de la folie, c’est le comble de la sagesse

Paul : si l’un de vous se croit sage, qu’il devienne fou pour être sage

Ecclésiaste : le cœur des fous est du coté de la gaieté

Quitard : qui ne sait être fou n’est pas sage

Jérémie : tout homme a été rendu fou par sa propre sagesse

Quitard : l’amour sans folie est un amour sans sagesse

Roman de Renard : il n’est si sage qui ne foloie

Erasme : les passions dans leur totalité relèvent de la folie. Elles n’en sont pas moins nécessaires

Anonyme XIXè siècle : dans l’engrenage des passions, le grain de folie est pour l’amour moins dangereux que le grain de sable de la jalousie

Guitry : rien n’est plus agréable que le succès quand il est fou

Gavarni : la folie des grandeurs rapporte peu, elle coûte beaucoup

Médicis : il n’est de fou que celui qui ne veut pas l’être

Scudéry : rien n’est plus sage qu’un fol espoir quand on est au désespoir

La Rochefoucauld : qui vit sans folie n’est pas si sage qu’on croit

Arthaud : je dis que la folie est un coup monté 

 

La citation préférée de Florent Baumard est celle d’Arthaud citée en dernier et la mienne, celle de Baïf qui est citée en premier: 

                           . Je dis que la folie est un coup monté

                                 . C’est être fou que d’être sage,
                              selon raison contre l’usage
. 

Quelques explications sur cette folie
Voici les précisions que m'envoie Florent sur l'Anjou rouge 'Clos de la Folie':

 "Le Clos de la Folie se trouve à "Bourg Chevreau" sur la Commune de Rochefort sur Loire. Je ne connais pas exactement l'origine du nom du vin qui correspond à une dénomination cadastrale de parcelles qui sont issues de ma famille grand maternelle (bien avant la Révolution). 
Un de nos clients a émis l'hypothèse qu'il s'agissait d'un clos entourant une construction qualifiée de "Folie" qui aurait pu être un pavillon (ou un cabanon) de chasse en raison de la proximité relative de la forêt de Beaulieu sur Layon. Il est difficile de se prononcer, car l'environnement correspond à l'habitat campagnard de l'époque (aujourd'hui dit "fermette") et seules quelques parcelles portent ce nom sans trace d'habitation antérieure.
Le vin est principalement issu de jus de Cabernet Franc, mais il y a sur la parcelle quelques pieds de Cabernet Sauvignon, qui entrent parfois dans l'assemblage, lorsque la maturité le permet".

 

Pour suivre le chemin

·        *Réponse = Il s’agit de Madeleine de Scudéry qui a beaucoup écrit, au point que son cher frère lui a piqué une bonne partie de sa production. Une référence du XVIè siècle à laquelle Colette, si souvent citée pour son amour du vin, a du penser quand elle a vu son cher mari Willy signer de son nom des œuvres qu’elle avait écrites, elle ! C’est la raison pour laquelle je décide en pleine conscience d’attribuer le genre féminin aux  2 anonymes du XVIIIè et du XIXè siècle. On en sera à un quota de 3 sur 19, soit 15%. Peut mieux faire, comme on dit dans les écoles ! Les femmes adorent parler de culture et la transmettre ; elles sont souvent moins présentes en tant qu’acteurs créateurs de culture.

·        Le bouchon à vis a fait couler beaucoup d’encre dans la profession, partout en France et un peu moins en Loire, décidée à ne pas investir dans ce coûteux procédé. Souvent les folles discussions sur les aspects techniques masquent la volonté ou l’incapacité de ne pas investir dans des machines lourdes et qui engagent le domaine.  Las d’attendre un achat groupé, comme cela se fait entre des vignerons qui s’entendent bien, Florent a décidé d’agir. Ses importateurs ont applaudi. Il exporte plus de 50% de sa production, en particulier aux Etats Unis qu’il connaît bien et où il a travaillé avant de reprendre le domaine. C’est la raison pour laquelle il a placé une carte de France sur la contre-étiquette avec l’indication de la Loire écrit en plus gros que Paris.  Quel plaisir ! Un peu de folie ne nuit pas, signé Elisabeth Poulain

·        Des appréciations de dégustateurs américains sont à voir pour un Clos de la Folie 2003 sur

www.cellartracker.com/wine.asp?PrinterFriendly=true&iWine=90826

.    Voir aussi Le Monde selon Jean Baumard, vigneron, Rochefort sur Loire, Angers, France       sur ce blog (03.12.2007), Jean est le père de Florent. C’est la raison pour laquelle le domaine s’appelle « Domaine des Baumard ».

. Photos EP

Commenter cet article

Claire 19/03/2009 10:31

très bel article!