Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Pierre-Yves Ginet, un photographe en résistance

29 Mars 2009, 09:06am

Publié par Elisabeth Poulain

 La résistance, Pierre-Yves Ginet de l'agence Rapho connaît bien. C’est le mot qu’il a choisi pour le titre de sa dernière exposition de photos. Elle a lieu à l’Hôtel de Région des Pays de Loire à Nantes, dans l’Ile Beaulieu, jusqu’au 6 mai 2009. Son titre « Femmes en résistance ». Vous aurez beau cherché, vous ne trouverez pas de photo de lui ; des femmes, oui. Des femmes battues, martyrisées, violées et qui se relèvent, repartent dans la vie, avec leurs cicatrices visibles ou invisibles, qui pleurent et rient, se mobilisent, s’encouragent et continuent. Des femmes debout, en marche, qui avancent et qui vont au charbon.

 

Parmi des milliers de personnes rencontrées et encore plus de photos qu’il ne compte évidemment pas, Pierre-Yves a choisi de mettre cinq de ces femmes à l’honneur. Avec à chaque fois, cinq éléments, à savoir une photo qui éclate, une ou des femmes, un verbe actif, un texte pour mettre la photo en perspectives dans une démarche active et l’histoire en verso.

 

Commencez par imaginez cinq rondes composées de cinq verbes en mouvement dans la photo à un endroit d’équilibre qui change à chaque fois. L’ordre de ces verbes change selon ce que le photographe entend mettre en lumière. Il appartient donc à celui qui regarde de fixer son ordre de lecture, à moins qu’il se détermine, comme moi par l’attrait, le lien avec certaines photos et moins d’autres.

 

Voici l’ordre  de Reconstruire :

--) SURVIVRE 1 --) RESISTER 2 --) EXISTER 3--) RECONSTRUIRE 4 --) MILITER 5 --)

 

Et l’ordre des autres photos en gardant la trace à chaque fois par la couleur du rang occupé dans la photo précédente: 

Survivre =  Militer 51, Résister 22, Survivre 13, Exister 34, Reconstruire 45, 

Résister = Survivre 131, Reconstruire 452, Exister 343, Résister 224, Militer 515

Exister = Militer 5151, Exister 3442, Survivre 1313, Résister 2224, Reconstruire 4525

Militer = Reconstruire 45251, Exister 34421, Militer 51513, Survivre 13314, Résister 22245    

 

J’ai choisi de vous parler plus spécialement de Survivre et de Reconstruire.

 

Survivre

C’est le premier devoir de vie envers soi-même et ses enfants, sans parler des autres. Elle est une femme réfugiée du camp de Riyad, El Geneina, au Soudan en 2004. Ce sont les femmes qui cherchent et portent l’eau. La photo a été prise en octobre 2004 pendant la saison des pluies, ce qui explique le temps menaçant. Le commentaire de Pierre-Yves : « Le simple accomplissement des besoins vitaux régit encore l’existence de millions de femmes qui affrontent chaque jour la guerre, la famine, la maladie. »
 

Reconstruire

Au Rwanda en 2005 à Nyagarambo, Dafrose Mukangarambe, une femme de 42 ans, rit aux éclats, sa petite fille Aline de 11 ans aussi. 11 ans et 9 mois auparavant, des miliciens ont violé et mutilé sa maman, Dafrose, après avoir tué ses cinq autres enfants. « Quand la violence s’éloigne, la remise en marche des sociétés incombe pour une large part aux femmes ». 

 

Résister

Nora Morales de Cortinas noue son panuelo (foulard) blanc autour du cou en signe de protestation contre la disparition de ses enfants par la junte militaire. Elle s’apprête à défiler sur la Place de Mai avec les autres mères. Buenos Ayres, juin 2006, avec ce commentaire : « face aux injustices et aux débordements des pouvoirs en place, des voix s’élèvent. Bien souvent des voix de femmes ». 

 

Exister rappelle la mutilation subie par les femmes stérilisées d’Anta au Pérou par le régime Fujimori. Hilaria Supa Huaman a fondé le Comité qui lutte depuis 2001 pour que justice soit enfin rendu à ces femmes. «  Affirmer son identité, ses droits, sa culture face à l’oppression d’un pouvoir central exige une lutte de tous les instants. » 
 

Militer

C’est ce que fait cette jeune caravanière à leur arrivée à Gulmim, la dernière ville avant le Sahara le 4 décembre 2004 «  D’autres situations imposent aux femmes de militer pour leurs droits : elles agissent et luttent sans violence en s’efforçant de rallier hommes et femmes à leurs causes ».

 

Et pour finir, voici l’ordre choisi par le photographe. On le trouve dans la plaquette de présentation de l’exposition. Un nouvel ordre, c'est donc une nouvelle harmonie de couleurs. Je triche pour aller plus vite:

                             

                 exister, résister, militer, survivre, reconstruire

 

Pour suivre le chemin

. L’expo rassemble 150 photos de femmes qui toutes, quelque soit leur lutte, oeuvrent à l’amélioration de l’avenir, le leur, ceux de leurs enfants, des autres et des enfants de leurs enfants à tous.

. Les trois autres photos que je cite sont visibles dans ce blog dans l'album "Personnes, Personnalités, Personnages".
. Le portrait de 11 femmes ligériennes complète l’exposition : Femmes ligériennes en résistance.

. www.paysdelaloire.fr
http://www.pierreyvesginet-photos.com/index.php?action=actualite&choix=actualite&lang=fr
. www. raphocorporate.com

Commenter cet article