Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Dimanche matin à l'Ile Saint-Aubin, Angers (49), France

4 Août 2009, 15:56pm

Publié par Elisabeth Poulain

Une zone sensible préservée en basse vallée angevine

Cette balade en forme de découverte d’une île dans une île ou sur un île se fait forcement le dimanche ou le samedi. En effet, du dimanche soir au samedi matin suivant, l’île se repose, loin de ces prédateurs que sont les Angevins qui l’aiment beaucoup ou trop selon certains, en particulier les pêcheurs. Ce repos hebdomadaire est la façon qu’a trouvé la municipalité d’Angers pour préserver cet espace sensible classé au titre de Natura 2000 afin de lui rendre sa pleine capacité à préserver ses équilibres profonds. On s’y rend en bac manœuvré à la main par un câble par un seul homme. Les voitures restent au parking sur la rive de la Mayenne. La guinguette de l’autre côté du bac permet de se rafraîchir avant ou après l’effort.

 

L’eau

Des chemins sont tracés pour le plaisir de la promenade et de la découverte à pied ou à vélo. Le seul sentier droit part du bac la ferme situé au cœur de cette île. C’est le point le plus élevé qui n’a jamais été submergé depuis plus de 1 000 ans. Excusez du peu ; les inondations recouvrent la quasi-totalité des 600 hectares de l’île Saint-Aubin pendant plus de 100 jours par an. C’est dire si l’eau est toujours présente à Saint-Aubin.

 

Les trois rivières

En forme de triangle, l’île offre la particularité d’être bordée par trois rivières différentes, la Mayenne sur son flan gauche en face d’Avrillé, la Vieille Maine au nord près de Cantenay-Epinard et la Sarthe sur sa rive droite avec Ecouflant. Ces trois rivières offrent aussi la particularité de perdre leur singularité lors de leur jonction à la pointe de l’île toute proche d’Angers. Ensemble avec le Loir, un affluent de la Sarthe, elles forment la Maine, l’affluent de 11kms qui traverse Angers afin de rejoindre la Loire à Bouchemaine, au nom si parlant.

 

L’histoire

Elle est, avec la précieuse bio-diversité et l’eau, la 3ème caractéristique de l’Ile Saint Aubin. La ferme, le seul bâtiment qui figure au centre de l’île, est en fait est un prieuré et une abbaye qui furent édifiées par les Bénédictins à qui l’île fut donnée en 978. Leur premier travail fut de déboiser et d’aménager des canaux de drainage avec des portes à flots pour gérer le niveau de l’eau et des ponts pour pouvoir circuler plus aisément. Ensuite vinrent l’installation des bâtiments, qui ont été entièrement réhabilités récemment afin de les transformer en ferme pédagogique, sans rien renier de son passé. On a gardé sur l’île l’ancienne mesure en arpent qui vaut 2/3 d’hectare.  

 



Le mystère de l’arbre aux échelles

L’attribution de généreuses subventions européennes a

fortement accentué le caractère de vitrine pédagogique d’un espace naturel préservé très proche d’une grande ville. Le sentier qui mène à la ferme par exemple est jalonné de panneaux explicatifs ludiques, dont l’intérêt parfois m’échappe un peu. Il est vrai aussi que je n’ai pas l’âge de faire ces découvertes. Par contre, l’arbre mystère m’a fortement intéressé. Je l’ai ainsi appelé parce que l’édification des échelles entre les branches l’arbre de grâce à des brindilles simplement coincées par les promeneurs me semble relever de la volonté de créer un art éphémère visible seulement à ceux qui voient. Les autres sont passés à côté, trop occupés à comprendre les explications des panneaux et à admirer ce qui venait de leur être signalé.

 

L’arbre mystère se trouve en côté droit situé environ au 2/3 du sentier menant à la ferme.

Pour suivre le chemin


. Il est possible de boire un pot à la buvette de l'Ile, mais plus d'y manger. C'était possible mais il y a longtemps. Le plus simple est d'emporter un pic-nique, comme le font de nombreux randonneurs le dimanche.

 

. N'oubliez pas non plus d'avoir quelques euros en pièces dans votre poche. La traversée en bac tiré à la main par cable n'est pas tarifée, ce qui donne un air d'ouverture qui va bien avec le lieu. Mais ce n'est pas non plus pour ça qu'il faut être radin. J'ai pourtant pu constater le fait à plusieurs reprises, avec des excuses du genre "désolé, mais je n'ai pas de liquide'!  C'est tout juste si on n'entendait pas 'mon brave'.

 

. Il est possible de faire un tour partiel de l’île, sans pouvoir cheminer le long des trois rivières, pour cause de clôtures. L’île est en effet une propriété privée dont les prairies sont exploitées pour le foin ou directement pour le pâturage de la belle race bovine Anjou-Maine. Un bon reportage visible à la ferme vous explique les caractéristiques de cette race à viande. Les chasseurs sont propriétaires du tiers de l’île qui est un paradis pour la chasse au gibier d’eau.


. On peut aussi faire le tour de l’île en bateau. C’est un vrai plaisir de pouvoir avoir une vue d’ensemble extérieure de l’île.

. Photos EP                  

Commenter cet article