Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bestiaire de la pub > Ce chameau de Camel

25 Août 2009, 11:09am

Publié par Elisabeth Poulain

 

Oui, vraiment quel chameau, ce Camel. Entre le cheval du cow-boy de Malboro et le chameau de Camel, je n’hésite même pas un quart de seconde. C’est yes à Camel. Mais quel chameau quand même !

 

Généralement le chameau est réputé pour son mauvais caractère et sa propension être rancunier. C’est un teigneux, c’est au moins à ce que j’ai compris à lire Tintin à mes enfants quand ils étaient petits. Un vrai dur, capable d’attendre pour se venger d’une offense à lui faite un jour, alors que vous, l’auteur de l’offense, vous avez tout oublié. Vous oui, mais pas lui. A commencer par l’offense de l’appeler chameau (2 bosses) alors que c’est un dromadaire (une bosse). Déjà l’histoire commence mal. 

 

En plus, son histoire à lui débute il y a presque 100 ans, en 1913 aux Etats-Unis. C’est un vieux de la vieille. D’ailleurs, on l’appelle Old Joe. Il a fait toutes les guerres depuis. Il en a vu de toutes les couleurs ; maintenant il n’est même plus américain. La RY Reynolds Tobacco Company l’a revendu à la Japan Tobacco Cy. Ca fait dur quand vous êtes un emblème de la civilisation américaine. Etonnez-vous qu’on soit râleur dans ces conditions.

 

Et bien vous avez tout faux. Le chameau de Camel est le plus sympa qui soit, capable de faire de l’œil à une jolie fille, avec une grand sourire gueule fermée pour ne pas perdre son clope qui pend bien juste devant l’objectif, comme un vrai clopeur qui fait bien attention à ne pas prendre la fumée dans l’oeil. Sa présence est si forte qu’il en crève le papier du paquet ou du rideau de scène devant lequel des pin-ups défilent en maillot de bain une pièce. Pour l’occasion, Old Joe s’est fait faire une beauté pour ne pas porter préjudice aux Miss sur scène. Il s’est fait poser des faux cils abondamment recouverts de rimmel. Quel admirable Joe !

 

Il faut dire que les années 70/80 du siècle dernier ont été fastes pour lui, surtout en France grâce à l’agence Homsy Delafosse. Déjà présent sur les paquets de la marque partout dans le monde, avec le même dessin vu de profil, la tête impassible regardant vers la gauche, ce chameau de Camel a connu une nouvelle vie grâce à la campagne publicitaire de l’agence française que je viens de citer. Une campagne faite pour toucher la jeunesse de 1968, drôle, pleine d’humour un brin provocateur, multiforme, surfant sur le non-conformisme, au point de nous montrer qu’aujourd’hui nous sommes vraiment inhibés.  


Pour suivre le chemin
. En Asie, le chameau est symbole de prétention et non de mauvais caractère comme en Occident. Dans les deux cas, il est quand même celui qui permet la traversée du désert.

. L’agence Homsy-Delafosse n’existe plus, si ce n’est dans des ouvrages à acheter sur E’Bay

. Reynolds Tobacco à découvrir sur     http://www.rjrt.com/

. Japan Tobacco à voir  sur  http://www.jti.com/

 

Commenter cet article