Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Métier: Tailleur de silex

18 Février 2007, 10:00am

Publié par Elisabeth Poulain

Métier: Tailleur de Silex

Au dernier Salon des Vins de Loire, qui vient de fermer ses portes à Angers, un vigneron de Meusnes Jacky Preys avait un invité sur son stand. Un invité qui ne parlait que si on s'adressait à lui. Pas bavard au point de prendre l'initiative de prendre la parole et qui préfère s'exprimer en laissant parler la pierre de silex qu'il taille et retaille de façon à formater des languettes de pierre à facettes indispensables au fonctionnement des pistolets et des fusils à poudre. Il y avait donc des clics, des clacs secs au son long ou bref avec des vibrations sèches. Il se passait quelquechose d'étrange sur ce stand  d'Amphitéa ce mardi 6 février 2007. Le silex parlait et dégageait une odeur étrange à nulle autre pareille, l'odeur du silex heurté séchement par une autre pierre  ou un outil. Pas de coup violent mais juste, avec des outils que l'on trouvait à l'âge de pierre (ça tombe bien), comme un bois de cervidé ou un os. Des bruits, une odeur et aussi une lumière, celle de l'étincelle, celle qui qui résulte du choc du métal et qui se transmet à la poudre contenue dans le fusil ou le pistolet et l'enflamme. Le coup part.

A peine la démonstration commencée à mon intention - je n'avais pas pu m'empécher de poser des questions à ce jeune homme asssi sur un tabouret posé sur une fourrure et qui avait posé sur ses cuisses une grande pièce de cuir - au bruit du silex, en quelques minutes plusieurs hommes sont venus attirés par ce spectacle insolite. Il ya avait trois très grands hollandais très intéressés par ce trio insolite, l'homme, la pierre et le vin.

Actuellement ce sont essentiellement les collectionneurs d'armes anciennes qui recherchent des pierres à fusil, ce qui fait de Meusnes le centre mondial de la pierre à fusil et du tailleur de pierre le seul artisan en Françe capable de parler à l'oreille de la pierre, de comprendre pistolets et fusils d'il ya plusieurs siècles et d'appliquer les gestes des hommes de la Préhistoire. Il est aussi le conservateur du seul musée en France de la peirre à fusil à Meusnes toujours. Il faut dire qu'il est venu spécialement de sa Belgique natale pour pouvoir laisser s'exprimer sa passion pour la pierre à silex, celle aussi qui fait de si grand vin. Et nous en revenons à Jacky Preys qui avait invité sur son stand Jean Jacques Dutrieux, fabricant de Pierres à Fusil. (DutrieuxJ-J@Wanadoo.fr)       

Commenter cet article