Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Sam, Le vigneron de demain

4 Avril 2007, 19:06pm

Publié par Elisabeth Poulain

Le vigneron de demain

 

Il sait tout faire. Pour preuve, il lui faut exercer à lui tout seul 5 métiers qui demandent chacun des compétences quasi exclusives avec des profils psychologiques parfois difficilement compatibles. A vous de voir:

1. Il est viti-culteur, sait choisir les bonnes parcelles en fonction des bons cépages et vice et versa, travailler sa vigne dans une optique de respect de la nature, faire les nombreux travaux de taille et d'entretien, vendanger à bonne date dans les conditions de respect du raisin, à parfaite maturité.

2. Il est vigneron et fait son vin avec les bons choix, il l'élève dans de bonnes conditions, parfois pendant des années. 

3. Il est distributeur de ses vins et sait utiliser son réseau de distribution, en vente directe au chai pour l'ancrage dans sa région, en CHR pour se faire connaitre des clients des restaurateurs et cavistes en France et surtout à Paris, à l'étranter pour la renommée.

4. Il est entrepreneur et gère son entreprise sans laquelle tout le travail  déjà fait ne sert à rien, il connait et assure le travail administratif, à commencer par l'administration des ventes, les relations avec les services de l'administration, traite la compta...

5. Il est l'ambassadeur de ses vins, c'est lui qui les porte et sait le mieux en parler. Il est le meilleur communicateur de ses vins

= Comptez bien, 5 métiers avec des journées qui ne comptent "que" 12 heures sur des semaines de 6 jours sur 7, et encore, en enlevant les dimanches pendant lesquels il faut soit être sur les salons soit préparer les salons. C'est vrai que faire du vin est un plaisir; pour certains c'est un privilège. C'est aussi un tel travail qu'on se demande comment  on peut y arriver et qu'il faut surtout se poser de savoir 1. quel est son coeur de métier et 2 ce qu'on aime le plus. 

 

- Quand on est seul, allonger les journées étant exclu, il faut inventer d'autres façons de travailler, sans nuire à la qualité. Surtout que la seule prévision qu'il est possible de faire dans le domaine du vin est que ce sera par la qualité d'expression que se fera la différence.

- Quand on s'associe et/ou travaille en groupe, il faut apprendre à manager et se spécialiser dans l'une ou l'autre tâches. Et ce n'est facile. La aussi il faut courage, endurance, compétence et innovation par la qualité d'expression.     

Commenter cet article