Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

A Amsterdam > Allo Maman > Vélo Bobo

5 Novembre 2010, 11:35am

Publié par Elisabeth Poulain

Le bobo-à-vélo BXL-ADM 187

Oh, c’est une triste histoire que je vais vous conter. Une qui vous serre le cœur devant tant d’ingratitude  de la part de ces propriétaires cyclistes. Oui, je l’affirme avec force : ce sont vraiment des ingrats, ceux qui n’entretiennent jamais leur vélo, le laissent rouiller sous le pluie, ne savent même plus où ils l’ont posé, l’abandonnent  à son sort et en ‘prennent’ un autre qui lui ressemble tant qu’on dirait que c’est le leur, quitte à l’abandonner à son tour un peu plus loin. Qui à son tour…

  BXL-ADM 193

La mer-à-vélo

BXL-ADM 514

Il faut dire aussi qu’il y en a beaucoup, des vélos. Des fois vous arrivez à voir le vôtre de loin, si loin, ce vélo qui est à vous, mais qu’il vous est impossible d’atteindre. Il est coincé contre le mur. Entre vous et lui, il y a des mètres de vélos enchevêtrés les uns avec les autres, sans passage entre eux. Il faudrait poser des planches à l’horizontale sur ces vélos et ramper sur cette mer de guidons et de selles pour accéder à celui qui justement est tout au fond. Je ne vois littéralement pas d’autres solutions. C’est un nouveau sport-jeu à inventer. Mais au moins vous pouvez toujours rêver à ce vélo immobilisé devenu inaccessible par le fol amour que les Amsterdamois ont pour lui.

  BXL-ADM 894

Le spot-à-vélo

Quant à penser le rentrer chez vous quand vous ne vous servez pas, c’est bon quand vous habitez en dehors du centre de la ville, quand votre logement possède quelque espace - privatif ou non - près de chez vous. Pour venir au boulot dans le centre, c’est mission impossible, la seule solution étant de le laisser là où vous arrêtez, où que ce soit, sur les ponts, prés des arbres, à côté d’autres vélos ou en créant un nouveau spot à bicyclettes, devant des immeubles en laissant aux gens une allée pour entrer et sortir…C’est le plus grand pragmatisme et la plus grande liberté imaginable. Une vraie pagaille pour les Français toujours critiques. Une réalité que vivent sans problème les habitants d’Amsterdam. Ils arrivent sans aucun souci à slalomer entre les vélos pour courir attraper leur bus, leur tram ou leur train de banlieue. Ils doivent avoir un œil bionique à détecteur de vélo.

  BXL-ADM 414

L’art vivant ‘vélo’

BXL-ADM 406

C’est un bon truc à faire savoir. Si vous, les urbanistes et autres valeureux aménageurs de notre vivre ensemble dans la ville, ne savez comment rendre une place chaleureuse, vivante, une rue attractive, pensez vélo. Voyez comment avec ces centaines, ces milliers de carcasses de métal avec des roues devant et derrière, vous pourriez créer des îlots de dynamisme de vie sympa qui attirent les jeunes aussi bien qu’une vieille carcasse de navire où un tank rouillé forcément au fond de la mer pour les petits et gros poissons. Devant un îlot à préservation de vélos, il vous suffirait de planter quelques bistrots à terrasses et le tour est joué. La danse du vélo peut commencer. Une bonne façon de préserver la bio-diversité. Oh pardon, la vélo-diversité !  

BXL-ADM 466

Pour suivre le chemin de la vélo-diversité

. Enfourchez votre vélo et regardez bien de chaque côté pour éviter ceux qui ne vous voient pas. Scrutez  bien aussi devant vous, pour voir en particulier si vous ne passez pas lorsque le vert passe subrepticement à l’orange, voir au rouge. Ca peut vous coûter cher : 160 E à Bruxelles par exemple, en paiement immédiat. Aih!

. Pour Amsterdam, je ne sais pas. Je lance un appel trans-européen. Il doit bien y avoir une réglementation applicable mais ce que je vois, à chaque fois que j’y vais, c’est une franche tolérance plus que bienveillante. Ca va même plus loin que ça, c'est la priorité absolue.

. Photos EP à Amsterdam; d'autres vélos à voir dans l'album photos 'Vélos'                 

Commenter cet article