Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Balade à Marseille au Vallon des Auffes et son mini-jardin de rue

12 Septembre 2012, 16:03pm

Publié par Elisabeth Poulain

C’est un de ces endroits où chacun rêve d’avoir son cabanon, sa petite maison de pêcheur, avec de préférence vue sur la mer, son bateau ancré au port tout près du pont pour rejoindre tout de suite la mer, avec aussi une place de parking privative où garer facilement et avec certitude sa voiture. C’est un très vieux quartier aussi sans qu’on connaisse d’ailleurs la date de construction des premières petites maisons, accolées les unes aux autres, accrochées à la colline pentue qui constitue le vallon, agrandies au fil du temps et des naissances. Quand la place a commencé à manquer, les constructions ont développé l’art de s’enchevêtrer, sans plan d’urbanisme préalable, mais avec un grand savoir de l’art de pousser les murs, comme c’est toujours le cas en Méditerranée. Sa notoriété toutefois est un peu antérieure à l’époque qui a fait de la mer méditerranée un must sociétal en matière de soleil, de belle vie et de bonnes vacances.

Marseille, Vallon des Auffes, Imbrication, Vue sur la colline

Le site est désormais protégé, ce qui aujourd’hui consacre son attrait touristique assuré. Plusieurs films y ont été tournés. Les touristes y viennent avec grand plaisir, d’autant plus volontiers que de nombreux restaurants offrent au menu bouillabaisse et fruits de mer qui figurent sur la liste des musts obligés de Marseille… C’est dans cet endroit où l’espace disponible est plus que compté que des habitants ont aménagé un mini-jardin qu’on a peine à appeler ‘de rue’ dans la mesure où il est accroché à un coteau très pentu, si pentu qu’aucun architecte n’aurait eu l’autorisation de construire. Il aurait fallu dynamiter le rocher! Peut-être le terrain a-t-il aussi le statut d’un « délaissé administratif » (sans propriétaire désigné)?

Marseille, Vallon des Auffes, Mini-Jardin de rue

Des sentiers y ont été tracés, avec des marches quand la pente est trop forte. La terre a été rassemblée là où il a été possible de constituer de petites cuvettes où des plantes résistantes à la sécheresse peuvent survivre à la chaleur de l’été. Le tout forme un endroit très attractif et plein de charme, d’autant plus qu’on sent que cette création est l’œuvre de jardiniers amateurs qui ont fait avec les moyens du bord. L’entretien est soigné.

Marseille, Vallon des Auffes, Mini-Jardin de rue

L’implantation de ce mini-jardin de coteau est d’autant mieux choisie qu’il est protégé par la pente naturelle très forte. Il est ainsi à l’abri des chiens qui passent ou des hordes de touristes, qui peuvent être charmants par ailleurs, mais pas en trop grand nombre. C’est d’autant plus remarquable que l'usage de plantes visibles de l’extérieur ne semble faire partie de la culture du quartier. On trouve certes un rosier, un laurier rose et quelques pots tout en bas au port mais pas en remontant le vallon. C’est pourtant là que vous pourrez vous imaginer jardiner avec tout le plaisir du monde ou semer par exemple quelques graines de fleurs qui trainent toujours dans vos poches.

Marseille, Vallon des Auffes, Mini-Jardin de rue

Et vous vous surprendrez à penser que des fleurs ou des petites plantes pousseront bientôt peut-être grâce à vous. En repartant cette fois-ci par le haut du vallon, vous emprunterez le fameux pont qui vous offre cette fois-ci, en vous éloignant du centre, une vue panoramique sur les Auffes du côté gauche et sur la droite un magnifique panneau vous interdisant de plonger du haut en mer. Visiblement certains l’ont fait puisque le panneau est là.

Marseille, Vallon des Auffes, Sur le pont

Bientôt toujours côté mer, à une courbe proche de la corniche, vous admirerez une fresque publicitaire « Coca Cola » de la taille du pignon aveugle d’une maison à étages. Cet emplacement a été certainement un des plus coûteux de France : Zidane, le grand homme du foot que tous connaissent encore même ceux qui n’y connaissent rien (du foot ni de ses héros) a occupé le mur pendant 5 ans pour une marque, le temps de calmer les ardeurs des nostalgiques…La fresque a ceci de remarquable que la marque intégre "la Bonne Mère", la protectrice de la ville, dans son visuel. Quelle reconnaissance!

Marseille, Vallon des Auffes, Tout près du pont dessus,

Pour suivre le chemin

. Aller au Vallon des Auffes en dehors de la période estivale, quand le soleil est moins chaud et qu’il y a moins de monde.

. Voir la présentation texte plus que succincte de Wikipedia, avec de belles photos http://fr.wikipedia.org/wiki/Vallon_des_Auffes

. Photos EP

Commenter cet article