Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bouger à Bordeaux sur les quais de la Garonne

1 Juin 2010, 15:33pm

Publié par Elisabeth Poulain

Hier, souvenez-vous, je vous ai déjà emmené à Bordeaux rejoindre la troupe des Bordeaux-2010.05.29 012Hardis Voyageurs Angevins, partis en voyage d’études pour découvrir les berges de Bordeaux telles quelles sont maintenant après avoir été totalement re-conçues pour le XXIè siècle et les suivants, grâce à un projet politique de grande envergure de requalification urbaine.

 

Le thème d’aujourd’hui -Bouger-  porte aussi bien sur l’accessibilité au fleuve désormais possible,  que sur la mobilité des gens, les moyens de locomotion ou la possibilité de bouger son corps. Ca bouge à Bordeaux, tel pourrait être un slogan d’agence de com.

 

Un bref rappel pour ceux qui ont zappé le billet n° 1 sur les « hardis Angevins… », nous avons utilisé un beau bus vert à étage pour nous rendre à Bordeaux.

 

Bordeaux-2010.05.29 052Arrivés sur place, nous avons croisé de nombreux marcheurs ainsi que le tramway aux couleurs de schiste un jour de nuages. Il dispose d’une alimentation au sol. Après une mise en service un peu chahuté, dont il n’a pas été question, il est déjà presque saturé. Il a été de la volonté de la ville qu’une des trois lignes puisse emprunter les quais. M. Duchêne, l’adjoint en charge de l’urbanisme a rappelé « qu’en matière d’investissement, un euro dédié à l’affaiblissement de l’emprise de la voiture génère plus de retombées que 100E pour favoriser le développement des transports en commun ». A retenir sous la forme d’une formule suivante «  1E pour --- voiture > 100E pour +++ TC » (transports en commun).      

 

Quant à nous, nous avons pris notre pied pour rBordeaux-2010.05.29 126ejoindre la Garonne en traversant une partie du centre ville. Nous avons rejoint le Quai de la Douane qui se poursuivent ensuite par le Quai Louis XVIII en descendant le fleuve. Ensuite, il s’est agi de longer le long Quai des Chartrains, pour finir au début du Quai de Bacalan, pile poil à l’endroit où notre grand vert nous attendait.

 

Entre temps, nous avons vu beaucoup de gens arrêtés ou en mouvement sur les quais. Impossible de dire ce qu’ils faisaient, tant il y avait de choses à voir, d’activités diverses, de plantes à admirer, d’astuces végétales à garder en tête, avec un mobilier urbain japonisant, particulièrement les lampadaires. Pour ma part, j’ai plutôt regardé les gens. Ce sont eux qui m’intéressent. J’ai ainsi vu : 

 

. un couple d’amoureux qui avaient franchi la barrière de la clôture en bois séparant la partie jardin de la rive proprement dite, parler les yeux dans les yeux,

Bordeaux-2010.05.29-057-copie-1.JPG. des gens dans le tram,  

. des squatters de rives discuter partie sur le quai partie sur la rive,

. des marcheurs choisir la pelouse plutôt que la terre battue revêtue d’une couche blanche,

. certains lire la pancarte signalant que les fleurs au pied des arbres n’étaient pas le fait du hasard,     

. des enfants jouer au ballon, taper la balle au base ball, courir,

. des gens regarder une montgolfière rouge qui faisait du bruit,

. des parents poussant une poussette avec un enfant,

. beaucoup scruter l’eau, comme si elle allait leur parler,  à la hauteur du pont en bois, inachevé,

. des jeunes tremper leurs pieds dans le miroir,

. une jeune maman sagement assise sur le sol regarder son mari revenir avec leur petit garçon qui avait voulu tenter cette grande aventure, marcher sur l’eau,

. des ados sauter avec leur skate board sur la piste prévue à cet effet, vers le Quai BacalanBordeaux-2010.05.29 171

. beaucoup, assis à la terrasse de cafés proches de l’eau sur le Quai Bacalan, étaient fort occupés à recréer le monde en buvant un café, près des Hangars, les seuls vestiges de la grande période portuaire, qui accueillent maintenant des activités commerciales

. des motards bardés de cuir noir clouté chevauchant leur Harley Davidson, pénétrer dans la place proche qui sert de parking, sous les acclamations de certains,

. sans oublier une belle vigne poussant sur un mur, à la fin de la promenade, comme un clin d’œil

. et un immeuble blanc qui m’a bien plu...

 

Nous, « les photographes », avons également repéré au cours de la promenade la formidable voiture américaine rose, longue de 3 voitures ou presque, sagement garée de Bordeaux-2010.05.29 183l’autre côté de la voie, pour nous. Quelques ont même traversé la chaussée en courant pour la photographier de près tant son pouvoir d’attraction était fort, sans souci, les voitures ont simplement ralenti.       

 

Pour suivre le chemin, avant le prochain billet

. Voir le billet précédent sur les Berges de la Garonne

Des hardis Angevins à Bordeaux sur les berges de la Garonne

 

. Découvrir toutes les photos dans l’album ‘Rives de Villes’ dans ce blog

. Photos EP       

Commenter cet article