Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Bruxelles, Les couleurs de la ville > 2 > Les tuyaux à enfouir

26 Août 2014, 10:32am

Publié par Elisabeth Poulain

Il y a toujours un tuyau pour chaque usage. Ne me demandez pas à quel usage correspond  la couleur de chacun d’entre eux. Ce type de connaissance relève de la compétence de vrais spécialistes du transport du gaz, de l’électricité, des connexions informatiques et que sais-je encore…

Bruxelles, voirie, bobine tuyau souple jaune

Il doit bien y avoir des normes européennes.  Avec, je gage, en plus certainement ou presque des spécificités par pays. Je sais bien qu’il existe des codes couleurs en électricité mais il n’y a pas que ça dans le sous-sol. C’est en tout cas ce que j’ai appris en regardant des chantiers de travaux de voirie à Bruxelles.    

Bruxelles, voirie, bobine tuyau souple orange 

Les couleurs  des tuyaux. J’en au moins huit différentes sous les yeux, à classer en deux catégories, les uniformes et les bicolores. Ce sont ceux qui portent en plus deux lignes fines d’une couleur plus claire, une au-dessous et une au-dessus. Peut-être est-ce une façon de signaler à l’opérateur de ne pas tordre le tuyau !? Dans tous les cas, il y a une raison technique. Il ne s’agit pas ici de vouloir faire joli.

Bruxelles, voirie, bobune tutau souple bleu

. Le tuyau à couleur simple. J’entends par là, celui qui porte une couleur uniforme, sans ligne de couleur différenciée...) Il est orange fort et après avoir sorti ma loupe, je peux attester qu’il ne porte pas d’autre impression de couleur au moins dans la partie photographiée.

Bruxelles, voirie, bobine, tuyau souple rouge

. Les tuyaux à nom de marque imprimé sur une seule ligne…) Le tuyau vert avec un nom de marque imprimé. Ils sont deux à avoir cette  caractéristique, l’un est jaune orangé avec un nom de marque blanc et l’autre vert mousse avec une impression noire.

Bruxelles, voirie, bobine, tuyau souple griis

. Les tuyaux à plusieurs lignes d’autre couleurs. J’en vois au moins deux, ce qui signifie qu’il en existe peut-être deux autres de l’autre côté qui n’est pas visible, même à une vue perçante. On peut voir un vert franc avec des lignes blanches, un bleu moyen avec des lignes jaunes bien visibles, puis un gris beige avec des lignes de couleur orange. Arrive enfin en véritable star, un tuyau rouge avec des lignes grises.

Bruxelles, voirie, bobine tuyau souple vert jaune

Il me reste de vous parler de tubes orangés d’un plus gros diamètre qui doivent pouvoir s’emboîter les uns dans les autres. Ils sont posés à terre dans des racks. On peut supposer que les différents câbles  dont je vous ai parlés rentrent dedans…

Bruxelles, voirie, bobine tuyeau souple vert

Et voici la riche récolte chromatique d'une après-midi à se promener dans le centre touristique de Bruxelles à chercher des bobines de tuyaux des yeux ou ces gros tuyaux orangés dans lesquels les plus petits tuyaux sont insérés, sans forcer, tout en admirant ce qu'il y avait à admirer  ou découvrir. Tout ça pour dire que je n'ai pas voulu faire un parcours spécial "bobines", en imaginant le dialogue suivant: "alors vous avez vu quoi à Bruxelles cette fois-ci, Elisabeth" et ma réponse "j'ai vu de belle bobines de tutaux", "Ah!".

Bruxelles, gros tuyaux, voirie

Pour suivre le chemin

. Ce billet fait suite à « Bruxelles, Les couleurs de la ville, les panneaux de chantier »

Bruxelles, bocaux à bonbons, vitrine

. Photos Elisabeth Poulain prises, pour moi, en pleine période « Couleurs » à Bruxelles, qui est une ville délicieuse aussi de ce côté-là. Le même jour par exemple, j’ai photographié des bocaux de bonbons vides en verre dans une devanture. La raison ? Ils étaient faits d’anneaux accolés, avec « un rendu-tuyau amusant ».

Commenter cet article