Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Ca vibre en soirée à Tati avec les Patati Masqués > Angers

3 Février 2011, 15:49pm

Publié par Elisabeth Poulain

Comme à chaque fois en janvier, l’équipe du Centre Jacques Tati a cœur à fêter la nouvelle année au cours d’une grande soirée chaque fois différente pour mieux souligner les différentes facettes de la créativité des ateliers. C’est aussi l’occasion de présenter des nouveaux talents ligériens. La cuvée 2011 n’a pas manqué à la règle, avec une soirée très éclectique au Centre  Tati de Belle Beille à Angers.  

Centre Tati, Mathias Jagueneau, AngersMathias

C’est lui qui nous accueille avec un jus de fruit et de jolies verrines préparées par le Resto Troc voisin. Il est le responsable de l’atelier "Informatique", qui recueille tous les suffrages, et du Journal du Centre Tati, sans compter ses autres activités au Centre.

 

C’est tout bon en bouche et l’œil est ravi par les couleurs. Chacune, chacun parle  à ses voisines et voisins. On échange, on parle ‘chats errants’ avec Annie, photo avec une jeune professionnelle en recherche d’emploi…    

  Centre Tati, Nazair, Angers

Nazair

C’est un jeune chanteur intimiste qui a ouvert en douceur la soirée à la guitare, avec des chansons ténues et vibrantes d’une musique fragile qui parle de « jolies petites histoires » d’amour et de nostalgie, avec aussi de temps en temps des clins d’œil pour décrire « l’histoire d’un mec trop beau, un peu chiant ». A côté de nous, des jeunes femmes rient. Une façon originale d’ouvrir la soirée avec l’auteur d’Emma.  « C’est vrai qu’elle boit beaucoup Emma, c’est vrai qu’elle est jolie Emma… »

 

Centre Tati, Olivier Dj Stok, AngersOlivier DJ Spok

C’est lui qui officie derrière la console. Il adore la musique et le son. Il est l’animateur jeunesse, régisseur…Son sourire est certainement aussi célèbre que sa très belle chevelure. C’est aussi lui qu’on appelle quand les échanges sont un peu vifs entre jeunes.

 

Un point commun avec Mathias Jagueneau, tous deux n’aiment pas du tout être photographiés et parler d’eux. Mais il faut bien quand même savoir leur dire que, grâce à eux et à toute l’équipe, qu’on a plaisir à se retrouver ici à Tati, même si, parfois, on ‘sèche’ les séances d’informatique. Le ‘vivre ensemble’ n’est pas un vain mot à Belle-Beille.

 

Les Patati masqués

Ils seront bientôt à nouveau en scène au TheatraTati du 24 au 29 mai prochain, comme me l’annonce Fabienne. Elle est la grande conceptrice-animatrice de cette troupe nombreuse. Ses membres investissent l’espace de la grande salle avec une franche volonté de dire « c’est nous ». La vitesse donne l’énergie et le rythme endiablé  avec des galopades, des étirements, des télescopages,  des évitements… comme autant de molécules qui se font, se défont, avec un texte abscons. Il y a des mots dont on n’en perçoit que quelques-uns, comme un flash visuel. De la même façon, que des scènes accrochent l’œil, comme un arrêt sur image. De la vraie sculpture vivante de corps qui se cherchent pour dire…  

 

Le repas

Il se goûte avant et pendant le spectacle. Chacun des plats a été apporté par un des convives. Mon voisin, Nicolas, avait fait un bon gâteau au chocolat. Il y avait de tout, des quiches, des hors d’œuvres, des salades de pâtes ou autres, des plats de charcuterie, des fromages, beaucoup de dessert, des pains spéciaux… ainsi que la dernière part d’une délicieuse tarte à la framboise qu’une jeune femme a  partagée avec moi.

 

Ce qui m’étonne à chaque fois est qu’aucune consigne n’est donnée d’aucune sorte et que malgré cette caractéristique aléatoire, il y a un vrai repas pour autant de personnes, chacun mangeant à sa façon. Comme un ordre qui se recrée dans un désordre au départ. La Bavarde au Léon

 

La Bavarde au Léon

Elle a un sacré tempérament cette nana, qui a un drôle de nom. Elle a réussi à donner une vraie ambiance à cette grande salle, cette chanteuse qui s'accompagne à l'accordéon pour chanter "des chansons de filles à faire pleurer les gars." Elle a fait venir sur scène un monsieur sympa pour être, sur la scène, son cavalier le temps d'une chanson. 

 

La Bavarde  a terminé en beauté une belle et bonne soirée avec Lazare, Annie, Jacqueline, Nicolas et tous ceux et celles dont je ne connais pas le prénom et avec lesquels nous avons échangés. Sans oublier Isabelle, Raymonde, Marie-Joe et Didier qui n'avait pu venir. Dommage pour elles, pour lui  et pour nous.

 

Un hommage

Ce billet est dédié à Paul Schellenberg, un habitant de Belle-Beille, vivant une partie de l'année au Brésil, assidu à l'atelier d'informatique pour comprendre le monde, continuant à apprendre l'esperanto en plus des langues qu'il connaissait  et pratiquait déjà. Les échanges avec lui étaient toujours passionnants. Il nous manque.    

  

Pour suivre le chemin

. Nazair  http://fr.akamusic.com/nazair   et    http://www.myspace.com/nazairr#ixzz0usCgLb3k

. Les Patati Masqués au TheatraTati, 24 au 29 mai 2011 au Centre Tati

http://www.centrejacquestati.fr/

 La Bavarde au Léon, à voir sur  http://www.facebook.com/pages/La-Bavarde-au-leon/286979374553?v=info

 

 

 

. Photos EP, celle de la Bavarde au Léon provient de la Bavarde, avec mes remerciements.   

Commenter cet article