Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Christophe Lesort quitte ses fonctions dans la collectivité angevine

14 Novembre 2014, 09:18am

Publié par Elisabeth Poulain

Le titre en commençant par Christophe Lesort  en Ier.  Cet urbaniste, qui aime les gens et la ville, vient de quitter ses fonctions de Directeur général délégué de la Société Angers Rives Nouvelles pour prendre sa retraite. Il devient maintenant consultant dans ce domaine très foisonnant de l’aménagement de la ville en phase avec son évolution dans le temps.  

DSC03945

Un chaleureux pot d’adieu dans la grande salle de la mairie d’Angers,  s’est tenu en la présence du maire en exercice Christophe Béchu, d’un des précédents maires Jean-Claude Antonini  ainsi que de Jean-Luc Rotureau, un des candidats à l’élection à la mairie d’Angers. M. Frédéric Béatse, l’ancien maire  étant retenu à Nantes par ses fonctions. Christophe Lesort n’a pas oubliée pas non plus de citer M. Jean Monnier, maire d’Angers, qui l’avait fait venir à Angers, avant que M. J-C Antonini prenne le relais. 

DSC03937

A l’Hôtel de Ville d’Angers, en ce 29 septembre 2014, outres ces hauts représentants de la ville, il y avait de nombreuses personnes attachées aux différents services de la ville et des organismes associés.  En particulier les membres des équipes avec lesquelles Christophe Lesort a travaillé pendant 14 ans depuis qu’il s’est s’installé à Angers, avec sa famille. Etaient présents aussi ce jour, quelques membres-citoyens des ateliers qui ont participé à la grande opération de concertation urbaine qui s’est déroulée pour lancer le projet de l’aménagement des Berges de la Maine à Angers.    Jacques Bineau était là aussi; c’est un des associés du cabinet de psychosociologie Emanence. Avec Gérard Bossé, son associé, tous deux ont conduit avec beaucoup de finesse la concertation avec les habitants,  une grande première pour la ville d’Angers. 

 DSC03913  

Dans le domaine de l’aménagement de la ville, on ne  travaille jamais sans les autres, comme le souligne Christophe Lesort. « Le travail d’une vie ne se fait jamais seul. » On porte le projet urbain en équipe,  en s’enrichissant chacun des apports des autres et des échanges qui se font naturellement. C’est toujours le cas dès lors que l’on parle  de la ville et de son accès à l’eau, comme ici à Angers touchée aussi par une déccélération industrielle. Ou de sa profonde revitalisation comme à Dunkerque, dans un territoire très meurtri par les guerres. Angers, Dunkerque, mais aussi Angoulême et Marseille constituent les quatre grandes collectivités locales dans lesquelles Christophe Lesort s’est impliqué, avec toujours beaucoup de contact avec les gens du terrain.

DSC03912

Aucune de ces villes ne ressemble à une autre. Chacune a sa culture. « Je suis frappé, dit-il par la différence des cultures. Je m’élève par exemple contre l’idée de la banalisation des villes. » Ses diverses expériences professionnelles sur le terrain lui permettent en effet  d’avoir développé une forte sensibilité à la diversité urbaine, sociologique, patrimoniale et paysagère du territoire urbain angevin. Cette palette de différenciations est aussi une des singularités notables de la France et une de ses profondes richesses.

DSC03914

Quant à ses liens avec l’Anjou, il dit simplement « j’ai pris des racines ici. » Il est vrai que le projet d’aménagement des Berges de Maine, qui s’est poursuivi par la création de la société publique locale Angers Rives Nouvelles, dont Christophe Lesort est devenu directeur général délégué, est devenu, avec ses 300 hectares de reconquête en centre-ville et la très forte imbrication des différentes problématiques qui se posent à la ville, quasiment un modèle de grand projet urbain qui apporte de nouvelles visions de la culture du métier… La ville se construit petit à petit, dans sa durée en perspective pour qu’elle puisse se développer…A Angers la crise industrielle a été différée, l’habitat social est intégré à la ville, les cultures sont différentes. Ici on est plus dans une culture boule de fort, qui n’est pas forcément celle de la ligne droite… J’ai vécu ici une aventure professionnelle exceptionnelle.  »

 DSC03911     

Comme l’a noté M. Christophe Béchu dans son discours préliminaire, « ces différents lieux de travail cités par l’urbaniste présentent beaucoup de nuances et de différences. Christophe Lesort a montré une grande capacité d’adaptation et un attachement sincère à Angers, un véritable amour porté à son développement…dans un dossier qui demandait beaucoup de pédagogie. »  Concernant plus spécifiquement l’opération Berges de Maine, il rappelle qu'il s’agit d’arrêter de tourner le dos à la rivière, une intuition partagée par les Angevins. La situation (de la traversée automobile) est très compliquée en raison de la rocade centrale (qui coupe la ville en deux). « Ces villes (citées par CL) présentent beaucoup de différences et de nuances, qui nécessitent de grandes capacités d’adaptation… L’énorme travail de réflexion qui existe actuellement à  Angers répond à la question de savoir ce qu’il faut faire à court terme dans une vision à long terme. Ce travail d’aujourd’hui sert de base pour demain et après-demain ». Et le maire « remercie Christophe Lesort du fond du cœur. »  

DSC03964

Quant au héros du jour, il remercie à son tour avec beaucoup de chaleur « les habitants qui ont donné beaucoup de leur temps pour faire un vrai travail de fond avec les professionnels et impulsé un vrai mouvement, ainsi que les élus, sans qui rien ne pourrait se faire. » Et il termine avec un grand sourire par cette magnifique citation de François Ier qui garde toute la force de sa profonde vérité:

« Si on se préoccupait de l'achèvement des choses, on ne construirait  jamais rien. »

DSC03930

Pour suivre le chemin  

. Attendre avec patience le texte promis par Christophe Lesort sur sa vision de la ville et son parcours professionnel.

. Retrouver les grandes lignes de son profil professionnel sur https://fr.linkedin.com/pub/christophe-lesort/61/76/37 , 2013-2014- directeur général délégué de la SPL Angers Rives Nouvelles, 2008-2012- directeur de la mission des berges de Maine de la ville d'Angers,  2000-2008- directeur de l’Agence d'Urbanisme de la Région angevine,  1989-2000- directeur de l’Agence d'Urbanisme et de Développement de la Région dunkerquoise.

. Relire sur ce blog le billet dédié à la grande opération de la reconquête des Berges de Maine, orchestré par Christophe Lesort, alors urbaniste responsable de l’Agence d’Urbanisme de la Région angevine (AURA) http://www.elisabethpoulain.com/article-amenager-les-rives-de-maine-christophe-lesort-urbaniste-angers-64597020.html

France-Poulain-Architecte-des-Bâtiments-de-France-Mairie Angers

. Photos Elisabeth Poulain prises lors de la chaleureuse cérémonie.

Commenter cet article