Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Des nouvelles des mini-jardins de rue d'Ixelles-Bruxelles

5 Août 2010, 11:11am

Publié par Elisabeth Poulain

 

Les mini-jardins, vous connaissez. Ce sont ces plantations que vous faîtes devant chez vous sur le trottoir pour embellir les abords de votre logement ou vous faire plaisir tout simplement. Je les photographie, non pas systématiquement, ce qui tuerait le plaisir de la découverte, mais au hasard de mes ballades. Je fais toujours de belles découvertes, parfois végétales, parfois créatives, parfois humaines, les trois en même temps ou plus. Il n’y a pas de limite…  

    Bruxelles-Ixelles; Plant de renoué 

L’imagination des jardiniers, qui ne connaît pas de limite en effet, m’enchante. Le jardinage, chacun à sa façon, est un acte de liberté, profondément  engagé dans la revendication sociale du mieux vivre ensemble, au cœur du développement durable (DD) ou soutenable (SD), un vocable que je préfère. Je suis frappée de la disproportion de la faible importance accordée à ce troisième volet du DD. On parle beaucoup de la nature et à juste titre, beaucoup de l’économique bien souvent sans lien avec la première composante (voir l’exemple de Bouyghes) et quant au vivre ensemble, il n’est évoqué qu’en cas de trouble dans des territoires à problèmes. Comme s’il n’y avait pas de lien avec le reste du territoire... Un vivre ensemble aux allures de rustine ou de sparadrap, à vous de choisir. C’est le jeu de l’été, vous êtes vélo ou peau ?  

    Ixelles-Bruxelles, Plants de tomates en MJR 

Revenons à nos mini-jardins de rue. L’année dernière à Ixelles, rue Lesbroussard, qui joint l’avenue Louise à la place Flagey, les petits carrés au pieds des arbres étaient plantés de tournesols arrivés à des degrés divers de floraison. Cette année, il y a toujours des tournesols à certains pieds d’arbres, mais d’autres innovent. C’est le cas de la dame de la laverie qui s’est lancée dans les pieds de mini-tomates. La terre argileuse à souhait convient très bien. Il y a plusieurs mini-tomates sur pied et par terre. Il faut dire que les jardiniers municipaux avaient bien fait les choses au printemps. Ils avaient nettoyé et rechargé les carrés en terre.

 

Le caviste, à l’angle de la seconde rue en descendant à gauche vers Flagey, arrose et entretient toujours aussi bien « ses » trois carrés d’arbre. Ses tournesols ressemblent à des vrais ; certains font presque un mètre de haut, ce qui est un véritable exploit en ville. Visiblement, il les arrose tous les jours et il a pris soin de les attacher par un lien au tronc d’arbre. Un accident est si vite arrivé.

 Ixelles-Bruxelles, Place Flagey, marché aux fleurs

Toujours sur ce trottoir de gauche, le plus fleuri, le plus soigné des deux, côtés la renouée a complètement caché la grande fenêtre du Ier étage, sans que visiblement cela n’inquiète ou n’agace les personnes du premier (photo n° 1). Comme quoi la liberté des uns appelle la tolérance des autres et réciproquement.    

Trottoir de droite, outre la dame de la laverie, il convient de citer aussi la pharmacienne qui est en bas de la rue. Elle a conçu et  installé devant sa vitrine deux superbes bacs à plantes qu’elle arrose tous les jours et qu’elle rentre tous les soirs. Son voisin, le vendeur de fleurs est en vacances. Son absence se fait sentir, même s’il n’est pas forcément un adepte des mini-jardins. Il faut dire aussi que les fleurs qu’il offre à la vente embellissent grandement cette portion usée du trottoir et que le carré autour de l'arbre près de son étal est particulièrement sensible.Il attire tous les chiens du coin et les jeteurs de papier.

 

Il est vrai que l’usure des trottoirs est souvent peu favorable aux mini-jardins de rue mais rien n’est vraiment arrêté dans ce domaine. Parfois cette vétusté ajoute au charme dégagé par une ou quelques plantes qui arrivent à s’épanouir dans un univers apparemment peu favorable. La largeur du trottoir compte certainement aussi mais cette condition non plus n’est pas si contraignante.

 

Ixelles-Bruxelles, le jardinier de MJR

     

Je suis frappée de voir combien les passants instinctivement passent entre les plantes sans les abîmer. En fluidité et pas en force. C’est peut être ça aussi un des secrets du vivre ensemble. Il est vrai que Bruxelles sait faire dans ce domaine aussi. On y compte quelques 80 nationalités  d’origine différente, « des gens d’ici venus d’ailleurs », comme on dit si joliment là-bas. 

 

J’ai déjà cité le fleuriste de la rue Lesbroussart qui embellit le trottoir tous les jours. Je voudrais aussi saluer ces commerçants qui viennent le samedi et le dimanche matin fleurir le bas de la Place Flagey . Le choix des fleurs et des plantes est impressionnant. Tout à côté des fleurs, on peut aussi s’arrêter et s’asseoir pour déguster des vins tout en mangeant des huîtres.

 

Bruxelles, en allant vers le canal, plant de vigne

 

Pour finir ce rapide tour des mini-jardins, un hommage aussi à ce  magnifique jardinier, enchanté de parler jardinage avec un copain de rue. Je lui ai demandé l’autorisation de le prendre en photo près de « son » carré d’arbre. Il est particulièrement méritant car il a  choisi un des carrés le plus difficile à entretenir :  celui-ci accueille presque  chaque soir des sacs poubelle qui seraient bien mieux ailleurs.

 

Et enfin en guise de clin d’oeil, une photo prise en allant vers le Canal de Bruxelles pour découvrir l’opération de Bruxelles les Bains. J’ai eu le plaisir de découvrir la façon qu’a eue un fleuriste de se signaler aux automobilistes qui s’arrêtent au feu : poser deux gros plants de vignes en bordure de trottoir !  

Pour suivre le chemin

. Consultez le site d’un comité de quartier à Ixelles pour savoir ce que vous pouvez planter sur  http://sites.google.com/site/abeillesbxl/que-planter

. Lire les autres billets sur la rue Lesbroussard, les mini-jardins de rue et le végétal en ville sur ce blog

La bouteille et la rue > Le vin dans la ville > Le bar à Ixelles > BE

Impasse du Sauvage, les premiers mini-jardins de rue de la Doutre, Angers

www.elisabethpoulain.com/article-ville-identite-coherence-societale-et-lien-vegetal-40037040.html

. Découvrir l’opération Bruxelles les Bains sur   http://www.bruxelles.be/artdet.cfm?id=5497

. En attendant de que j’ai le temps de faire un billet dessus. Il faut savoir être patient dans la vie ! 

. Photos EP

Commenter cet article