Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Devoirs de vacances > La gym du vin avec Tolmer > Le rangement

20 Juillet 2011, 10:46am

Publié par Elisabeth Poulain

Le Tour de France

Je l’aime vraiment beaucoup. Assise sur le tapis devant la télévision, avec une oreille à l’écoute et un œil pour admirer les paysages vus du ciel, je fais du rangement dans ma documentation foisonnante forcément hétéroclite et disparate, par définition impossible à classer simplement. Et pourtant il le faut bien, sous peine d’être obligé de slalomer entre les piles, comme les coureurs du tour de France entre les bornes, les poteaux ou les stupides. Ranger devient alors un vrai défi ; il s’agit de trouver un autre désordre, un nouvel ordre créatif fait de juxtapositions nouvelles auxquelles je n’avais pas pensé jusqu’alors. 

Le rangement

De temps en temps, je me lève aussi pour détendre mes jambes, chercher un thé, tout en créant de nouvelles piles thématiques et toujours en suivant les paysages pendant que les coureurs s’épuisent à monter et à descendre sous la pluie froide. Au moins, quand le temps est mauvais, y-a-t-il moins de fous à taper dans le dos des coureurs, comme sur le cul d’une vache un peu lente, alors que là, s’il y en a un des deux qui est lent, ce n’est pas le coureur.  Moins de mecs aussi à crier leur enthousiasme agressif, la gueule grande ouverte, à 20 cm du visage de ces champions cyclistes.

Tour de France 2011, Arrivée dans les Pyrénés

La sérénité 

Vous avez compris, que le Tour n’est pas seulement un grand moment pour la France, pour les équipes et tous ces touristes concentrés aux endroits les plus improbables parce que les plus protégés au titre du développement durable, c’est un moment aussi où il faut trouver ou retrouver sa sérénité profonde. Celle qui est bien cachée au plus profonde de soi. Dans ces cas là, pas besoin de faire des étirements dignes d’une sirène onduleuse, il suffit de se concentrer sur le petit guide de Tolmer, celui qu’il a conçu pour le Bistral, un bistrot parisien il y a quelques années.  

Rappel avant gym

Tolmer est un artiste, peintre, dessinateur. Il est l’un des trois piliers de Glougueule, avec Philippe Quesnot photographe et Sylvie Augereau journaliste et écrivain du vin. Son guide est un dépliant en 8 séquences connu chez les vignerons comme « L’épaulé-jeté de Michel T… ou Tolmer » pour les intimes. Si je pouvais encore faire appel à Léon Zitrone, je parlerai volontiers de salto arrière. En dessin, c’est très chouette.  

Tolmer, Guide de dégustation du vin, dépliant

La gym et ses 8 mouvements

Avec le verre rempli de vin rouge, c’est très dur. S’il n’y a pas de vin, ça ne vaut pas. Quant à essayer aussi sans le verre, pas la peine d’y penser. Ne soyez pas petit. Allez y franco. 

En 1 ---) le verre est plus que rempli selon les normes de dégustation INAO. Passons, il faut peut être ça, si on tient compte de la déperdition naturelle due à la gravité pendant l’exécution de mouvements forcément maladroits.

En 2 ---) le sauteur s’étire vers le haut et monte son verre. L’effort n’est pas encore intense.

En 3 ---) un miracle vient de se passer. Le buveur échappe à la pesanteur. Il boit. Remarquez que l’effort a du être intense. Il reste très peu de vin dans le verre.

En 4 ---) dans ces conditions, le reste du vin coule naturellement dans le gosier de ce sportif.

En 5 ---) l’homme est pressé, il n’a plus rien dans son verre. Il  se dépêche de terminer son looping aérien. Il se prend maintenant pour un avion.

En 6 ---) vite, vite il lui faut se dépêcher. Le moment est dangereux. L’homme n’a plus de vitesse, ni de carburant. Il risque la chute.

En 7 ---) Ouf, l’épreuve se termine. Admirez la parfaite maîtrise de sa posture corporelle, la taille du verre, la silhouette parfaite.  

En 8---) Vous croyez peut être que c’est la dernière séquence. Erreur, vous êtes un petit joueur. C’est la première phase de la séquence, quand le verre était encore vide, avant remplissage.  

Tolmer, Guide de dégustation du vin, dépliant 7 et 8

Tolmer, la Gym, le Tour

A ce stade, le gymnaste devient philosophe et pense à la dureté de la vie des autres. Lui, il a trouvé, il plane. Il pense déjà à ce qu’il racontera quand on lui demandera « comment c’était là-haut. »

Et il pourra dire : c’est grand comme un tour, sans montagne, sans pluie à vous fouetter le visage, de hurleurs à vous crier dessus. Ici, dans mon tour à moi, ce n’était que calme et volupté, avec les applaudissements des copains à la fin. Great, vraiment. »  

Pour suivre Tolmer et le Tour

. Pour Tolmer, http://www.glougueule.fr/

. Pour le Tour, vous savez. Pour les lecteurs, je précise qu'il s'agit du Tour de France cycliste, une des plus grandes manifestations sportives au monde qui attire une foule incroyable et pour laquelle on ferme des routes entières, on mobilise la force publique, on aménage des villages de toile ou de campings cars en plein nature protégée...C'est le seul moment de l'année où on peut planter sa tente de camping près du bord de la route, sans problème avec la maréchaussée, ou recréer des campements circulaires de campings cars.. 

Tour de France 2011, Arrivée dans les Pyrénés

 

L'épreuve se termine aux Champs-Elysées presque deux semaines après que cette avenue emblématique de Paris avec la Tour Eiffel soit cette fois-ci entièrement dévolue aux coureurs et à la foule de leurs supporters et non plus à la parade militaire. La seule autre fois ou l'avenue est fermée à toute voiture est la nuit du Nouvel-An. Cette fois-ci, ce sont les gens qui déambulent sur l'avenue.

. Photos EP, deux captures d'écran pour le Tour        

Commenter cet article