Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Gelati Amo > Les Glaces de Tiziana Biliato > Marché de la Pommeraye > 49

11 Juillet 2013, 08:25am

Publié par Elisabeth Poulain

Samedi matin, c’est le jour du marché à la Pommeraye sur le côteau qui domine la Loire  à quelques kilomètres du pont de Montjean qui permet de traverser le grand fleuve qui se montre sous ses plus atours d’été. On y voit des pêcheurs dans l’eau presque jusqu’à  mi-corps, ou sur des barques à fond plat arrêtées dans les passages à poissons en tête des iles couleurs sable doré qui parsèment le grand fleuve qui cette année est particulièrement en eau.

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 126

Assis à une table de café, des vacanciers et quelques cyclistes qui chaque jour tracent un bout de Loire, rive droite et/ou rive gauche, reprennent leur souffle en  regardant l’eau couler. Le farniente sous le soleil de Loire, dans un air encore frais et limpide d’’un été qui vient juste de commencer, ce sont là des vrais  plaisirs de vie qui évoquent celui de se promener le soir à la fraîche au bord de l’eau du lac de Côme en Italie du Nord, un cornet de glace à la main, crème glacée ou sorbet de fruit, pour varier les plaisirs.

Quand on est italienne comme Tiziana Biliato, originaire de Côme située au bord du lac du même nom, dans le nord de l’Italie, dont toute la famille vit encore à « Como »,  une des choses qui lui ont manqué depuis qu’elle vit en France, dans le Val de Loire à La Pommeraye, ce sont ces glaces qu’on déguste à chaque âge de la vie, pour la promenade du soir, après le repas ou quand a une petite faim, pour le plaisir d’être ensemble.   

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 259

C’est ainsi qu’est née chez elle l’idée de produire ses propres glaces artisanales italiennes, à partir des matières premières de qualité d’ici, issues pour une partie du riche terroir des bords de Loire, surtout en rive gauche, celle qui attire le plus le soleil. Tiziana Biliato est une fervente défenseure du produire local. Pour les sorbets par exemple, elle fait appel à des producteurs voisins, pour les fruits rouges, la menthe également…Pour la rhubarbe, le circuit est encore plus court puisqu’elle vient de son jardin. Les fraises viennent de chez Emmanuel Cesbron. Quant au lait entier et à la crème liquide, elle se fournit auprès du Gaec « La Forte Maison ». Tous les deux sont à la Pommeraye bien sûr.  

Avec sa camionnette qui conserve le froid, elle vend ses glaces dans les marchés, comme ce samedi matin à la Pommeraye, à Montjean et à Angers au marché Lafayette. Elle se déplace aussi dans les manifestations culturelles d’été à Angers comme Tempo Rives ou Les Accroches Cœurs et  les nombreuses fêtes de villages qui fleurissent à la belle saison. Elle reçoit aussi les clients chez elle, le jeudi après-midi.

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 270

Et c’est ainsi que j’ai passé le samedi matin dernier au chaud soleil de l’Anjou quand il se décide à comprendre qu’on est enfin en été. Je suis arrivée un peu en avance pour me balader dans cette petite ville de 4 000 habitants située à 3kms des bords de Loire qui accueille la vigne en particulier aux Rinières sur des schistes dans son versant penché vers la Loire et une riche terre agricole particulièrement  favorable à l’élevage, la production fructicole et légumière sur son versant, côté Mauges en s’éloignant de la Loire. La ville est très connue en Europe et dans le reste du monde aussi pour sa forte dimension chrétienne. Elle accueille en effet la Congrégation des Carmélites des Sœurs  de la Providence.

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 252

Le marché du samedi regroupe essentiellement des producteurs de la Pommeraye et de ses environs. La nature est luxuriante dans cette petite ville bien-nommée, surtout cette année où il tant plu au printemps. C’est un marché de clients réguliers qui connaissent les bons produits de la terre. Ils ont leurs habitudes et font toujours dans le même sens le tour de la place située au pied de l’église, de l’autre côté de la rue. Certains, qui ne feront pas les courses, ont investi la terrasse du petit café situé à un des coins de la place. Les clients, femmes et hommes viennent très régulièrement chez les marchands qui ont leurs préférences. L’achat des glaces arrive en dernier, juste après le pain bio, qui suit les fruits et les légumes en premier.

Il y a indéniablement un effet récompense dans l’achat d’une glace de « Gelati Amo » (‘J’aime les glaces’ en italien).  C’est la fin de la semaine, la fin de la matinée, juste avant de rentrer préparer le déjeuner. On peut y goûter les nouveautés   du printemps, cette année le parfum de la rhubarbe entre dans la collection. Tout dépend assurément des ressources du marché amont. Trouver de la rhubarbe n’est pas facile sauf quand on en a dans son jardin -c'est le cas pour Tiziana -, la cerise est capricieuse, plus que la mûre que les amateurs apprécient particulièrement car Tiziana enlève les petits pépins. Actuellement dans les glaces, les enfants préfèrent le parfum « Fleur de Lait » à la vanille, grande star des glaces préférées,  avec toujours la fraise dans les parfums rouges des sorbets.

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 262

 Un des plaisirs des clients est de pouvoir goûter les parfums de sorte qu’ils peuvent panacher leur achat aux 500grammes ou au kilo présentés en coffret polystyrène qui conserve le froid jusqu’à leur domicile. Mais il est possible aussi de demander une coupe ou un cornet à manger tout de suite. Voici quelques scènes vécues sur le vif :

. Voici ce monsieur au t’shirt bleu qui savoure sa glace sans dissimuler son plaisir. Une jeune femme l’accompagne ainsi qu’un ami du couple, un jeune homme autrichien originaire de la Styrie, au sud-est près de la frontière avec la Slovénie, qui est en vacances en France.  

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 258

. Une dame avec sa fille et son mari, qui passe ses vacances en famille au camping ; elle, a bien aimé le dimanche précédent le parfum qu’elle avait choisi pour un pique-nique. Cette fois-ci, elle veut découvrir autre chose. 

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 261

. Ce sont trois petits garçons pressés contre le camion qui attendent bien sagement chacun leur tour d’avoir leur cornet de glace, sous les yeux vigilants de leurs parents.

. Il y a aussi cette maman qui vient renouveler son stock familial de glace. Elle  destine cette glace à plusieurs parfums  à la fin du déjeuner de midi du dimanche. Elle me précise qu’elle veillera par ailleurs à ce qu’il n’y ait pas de commandos non programmés dans le congélateur de la part des membres de la jeune génération « sur le coup de 4 heures ».

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 128

. Arrive une dame dont la belle-sœur lui a recommandé les glaces de Gelati Amo et qui est déjà venue. Cette fois-ci, elle veut tester un panachage menthe/noisette/cerise dans un coffret de 500gr.

. Un jeune couple d’amoureux arrive, chacun prend le même parfum, un sorbet  pom-pom qui a beaucoup de succès. Deux cyclistes se présentent, l’un goûte la rhubarbe sur une petite cuillère que lui donne Tiziana, et dit « d’accord » et l’autre dit « pareil. »

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 267

. Une longue discussion commence avec un quadra originaire de Paris et qui vient de s’installer à la Pommeraye. Pendant qu’il m’explique sa volonté de changer de vie, en revenant ou plutôt en venant à la terre , une jeune femme, accompagnée d’un adolescent et d’un petit garçon, achète trois coffrets de 500gr, un de pistache, un de vanille et un de fraise.   

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 276

. Et pour finir, voici ces deux adorables petits garçons sportifs,  dont l’un vient avec son vélo sans roulettes et l’autre avec sa trottinette, et qui sont copains et voisins. Chaque dimanche à la belle saison,  le Papa d’Arthur emmène les deux petits prendre une coupe de glace à Gelati Amo. A chaque fois, Arthur choisit le parfum banane, alors qu’Antonin prend une glace chocolat. Ils ont tous deux chacun leur place, assis sur le petit banc, à la petite table de camping sous un parasol, l’autre petit banc en face d’eux étant réservé au Papa d’Arthur. Je ne sais pas quel parfum, il  a choisi pour lui !  

Blog 2013-07-06 La Pommeray & co 283 

Et comme le dit Tiziana,« il faut toujours penser aux enfants ! » C’est elle qui  apporte cet ensemble de camping pour les enfants à chaque fois. Avec ce soleil, cette douceur de vivre en Loire, elle me dit combien elle se sent bien ici avec ses glaces italiennes aux couleurs de l’Italie…    

 Pour suivre le chemin . Le conseil de Tiziana, sortez la glace 20 minutes avant de le goûter, elle n’en sera que meilleure.

. Gelati Amo, Un Amour de Glace, Tiziana Biliato, Les Grandes Loges, 06 98 15 87 22 et 02 41 57 35 20, Les Grandes Loges, 49620 La Pommeraye. Tiziana Biliato est présente aussi à Angers, Place Lafayette, le mercredi matin, samedi matin donc à la Pommeraye, et à Chalonnes sur Loire un mardi matin sur deux. La vente directe se fait chez elle le jeudi après-midi de 15h à 21h. Par ailleurs, elle sera présente à Tempo Rives, la grande fête d’été à Angers en rive droite, près du Quai, en face du château de l’autre côté de la Maine, à partir du 13 juillet. 

Blog 20133-07-06 La Pommeray & co 013

. Emmanuel Cesbron, producteur de fruits, L'Abémonderie, 49620 La Pommeraye, 06 23 80 82 52, 02 41 87 23 02

. Découvrir la ville sur  http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Pommeraye_(Maine-et-Loire)  http://www.lapommeraye.fr/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-218.html

. Photos Elisabeth Poulain prises ce samedi matin de juillet sous le soleil de la Pommeraye, avec l’accord des clients petits et grands amateurs de glace « Gelati Amo ». A voir dans l'album photos "Manger2".

Commenter cet article