Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Style de Pub > La Presse Magazine > L’Œil sur la Société > 2009

11 Février 2015, 12:36pm

Publié par Elisabeth Poulain

 

Ou comment la presse magazine fait sa propre publicité pour conforter sa place éminente dans la société et cela en avril 2009. Le visuel se présente sous forme  d’une double page de couleur bleu ciel-turquoise avec un minimum de texte paru dans Connaissance des Arts.


Le texte ne comprend que deux phrases sous forme d’affirmations. «Les magazines culturels sont indispensables pour connaître les évènements à ne pas rater, et presque suffisants pour prétendre les avoir vus. Rien n’est plus vivant que la presse magazine. » Signé « pressemagazine.eu »  

 

Pub-Presse-Magazine-2009-DSC08542

L’œil et une franche réussite, au point qu’on aurait aimé le voir seul, avec un tout petit texte au fond de la pupille, mais il aurait fallu alors que l’œil soit franchement plus gros, au risque de devenir inquiétant, comme s’il mangeait tout. Le choix des concepteurs s’est donc porté sur le décalage en léger biais de la première phrase en caractères noirs alors que la signature figure en blanc sur ce fond bleu léger turquoise avec un ombrage à peine perceptible  sur le coin haut à droite pour faire ressortir les caractères imprimés.  

 

La composition de l’œil. Il est constitué de trois magazines, le premier pour figurer le bas de la paupière, un second pour celle du haut, avec de longs cils et le troisième enroulé pour la pupille, avec là aussi un jeu de pliage impressionnant pour rappeler la force du papier, qu’on a pu admirer pour les cils de toute beauté du dessus.

 

Pub-Presse-Magazine-2009-DSC08542

Cette composition fondée sur le principe de la longue-vue  est à la fois très compréhensible, très forte et très subtile. Le résultat est un très beau travail de design visuel, surtout aussi grâce aux cils.          

 

Pour suivre le chemin

. Retrouver le visuel dans Connaissance des Arts,  n° 670, avril 2009.

. Photo Elisabeth Poulain

Commenter cet article