En quelques mots...

Elisabeth Poulain
Elisabeth Poulain est docteur en droit et a longtemps exercé dans l'enseignement supérieur et la recherche sur les questions de commerce, de marketing et d'enjeux internationaux. Auteur de nombreux ouvrages, elle choisit de porter un regard analytique sur le système qui nous environne, en montrant les liens de connexion qui le sous-tendent.

Présentation

Archives

Recommander

Mardi 14 février 2012 2 14 /02 /Fév /2012 19:00

Nathalie Ragondet est une jeune femme de 23 ans qui aime la vie. Elle l’a voit en couleurs pastels, avec aussi beaucoup de créativité, de finesse et d’humour. Sur son site, elle se décrit comme une illustratrice, diplômée de l’Ecole Cohl à Lyon. Ca, c’est pour la version succincte qui vaut aussi pour la version développée, sur la page d’accueil,  à droite des deux loups qui hurlent joyeusement le soir à la lune. Elle aime beaucoup les animaux, qui lui servent de loyaux ambassadeurs de sa bonne humeur. Avec elle, une baleine prend la forme et la couleur d’une vague pour mieux fêter le passage d’un navire à l’allure d’un village du Moyen-Age ou la vue d’une petite voiture tirant une belle roulotte rouge hipie.

Carte Geneve-Nathalie Ragondet

Sa carte touristique de Genève, 2010

C’est un travail qu’elle a fait pour un projet qui n’a pas abouti. Elle l’a finalisé pour le présenter sur son blog. Entre les deux moments, son style a changé. Pour elle, c’est très visible. Pour moi, je ne l’avais pas remarqué. Il faut dire aussi que les  deux rives sont si différentes qu’il faut bien que cela se voit sur le dessin, avec la rive gauche plus ancienne et dense et la rive droite où les immeubles forment une trame classique que l’on retrouve en Europe dans les quartiers bourgeois des villes, entre  gare, rive et grands hôtels et, à Genève, le siège européen de l’ONU, en haut de la carte en bleu ciel à gauche de la voie ferrée.

Le centre-ville de Nathalie Ragondet est charmant, très vert, avec beaucoup d’espace disponible. C’est là que se promènent des jeunes bien sur leur personne, seul-e-s ou en couple, avec des petits enfants. On les voit aussi marcher, courir, pédaler… Genève est une ville-promenade placée sous le plaisir de déambuler, prendre un pot, voir les magasins…Les immeubles se rendent attirants, en se rapprochant en lignes courbes et douces. Les voitures y sont peu présentes;  rive gauche, celle que l’on voit est rouge orangée pour assortir sa couleur la vedette qui flotte sur le Lac, rive droite, elle est noire pour aller avec les wagons du train qui quitte la ville… Le Lac Léman  occupe un petit quart de la composition, avec vue sur le jet d’eau qui symbolise la ville. 

L’objectif était de mettre en lumière les participants à ce projet  de carte touristique, comme certaines grandes marques, des établissements hôteliers de luxe et le siège de l’ONU en indiquant leur emplacement rive gauche ou rive droite.

Les cartes de Genève Tourisme, 1999

     Carte Genève Tourism 1999  

Ce sont celles que l’Office de Tourisme remettait gratuitement aux visiteurs à leur demande, le coût étant pris en charge par des annonceurs acceptant de figurer dans le dépliant contre paiement. On y trouve, entourant la carte, chaque annonceur dans on rectangle, dans une grande mixité culturelle, Cindy Crawford pour des montres Omega, Swatch mais sans Cindy, le Musée de la Croix Rouge et du Croissant rouge, le CERN et aussi Velvet Night Club… Le dépliant très classique offre l’avantage de présenter trois cartes très visuelles,

. la petite pour bien voir le centre,   .

.  la grande qui offre l’avantage d’avoir une bonne vision globale, 

 . et une carte de tous les transports en commun existant jusqu’à la frontière française de façon à inciter les automobilistes à laisser leur voiture dans des parkings-relais. La préoccupation des autorités municipales depuis plusieurs décades est de les encourager à prendre les transports en commun. C’est en Suisse qu’on trouve les plus grands spécialistes européens en mobilité. 

La carte de Genève, 1602

Carte Genève-Bataille de Escalade-1602

A cette époque là, il ne s'agissait pas de joyeux touristes qui  étaient attendus ou d'automobilistes dont la venue était redoutée. En ce début du XVIIè siècle, ce furent les soldats des troupes savoyardes qui réussirent à pénétrer dans la cité, au cours de ce qu’on appelle la Bataille de l’Estacade. L’indépendance de Genève fut publiée peu après le 12 juillet 1603.

Une carte retrace cet épisode. Elle est impressionnante de force et d’ordre. On dirait le dessin d’un dragon entouré d’eau, où il est possible de compter chaque arbre, comme chez Nathalie Ragondet, le nombre de soldats ou d’échelles, mais cette fois-ci pas chez l’illustratrice.

En commun, l'artiste d'aujourd'hui et celui d'hier ont en commun cet art très singulier qui est de faire des cartes illustrées, où la représentation des personnes, des maisons, des paysages de ville ...figurent dans le dessin au même titre qu'une rue.    

Pour suivre le chemin.

. Voir le site de l’artiste sur http://nathalieragondet.blogspot.com/. Découvrir une interview d’elle sur http://lesmidinettes.com/coups-de-crayons/nathalie-ragondet . Voir aussi http://altamiranyc.bloglovin.com/en/blog/1821853/nathalie-ragondet, en allant à la fin pour admirer sa roulotte et sa joyeuse famille.

. Lire l’article  sur Genève sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Gen%C3%A8vepour voir la carte de 1602.

. Voir aussi sur ce blog La beauté des cartes > Le port d'Anvers > Belgique

. Photos: NR pour sa carte de Genève, avec son autorisation et mes remerciements, EP pour les autres

Par Elisabeth Poulain - Publié dans : Interculturel
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Pages

Recherche

Images Aléatoires

  • San Martin, Casa, Boulogne sur mer, uniforme Régiment des Grenadiers
  • Zao Wou-Ki, Jean-Pierre Arnaud
  • Abbaye-Bon-Port-Allée d'Entrée-Poteaux 239
  • MAP-Marcher-Angers-Penser-Traverser-368-Carte
  • Train Lille-Flandres-Nantes, Paysage ferroviaire de neige
  • Cassandre-L'Atlantique-paquebot-compagnie-navigation-sud-at
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés