Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

La fascination pour les falaises et portes d'Etretat, L'Illustration 1917

6 Avril 2014, 11:14am

Publié par Elisabeth Poulain

 

Le déclencheur de ce billet. C’est le numéro de l’Illustration, Journal universel, du samedi 24 février 1917 que j’ai sous les yeux. Un exemplaire très marqué par la guerre entrée dans sa troisième année avec des informations en provenance des différents fronts. C’est la 133è semaine de guerre. Le magazine mérite sa revendication d’ouverture, peut-être pas sur l’universalité du monde, mais sur de nombreux pays. Citons outre la France, la Pan-Germanie, la Grèce, l’Italie, le Ruanda colonie allemande, l’Angleterre…

Dirigeable de marine, Manche, Etretat, 1917

L’article qui occupe deux pleines pages du magazine s’intitule « Les yeux de la flotte ». Il est signé de Raymond Lestonnat. Il s’agissait, à ce moment du déroulement de la guerre,  de montrer l’avancée technologique des forces alliées dans leur lutte contre les Allemands, sur terre, sur mer et dans les airs, grâce à des photos montrant comment il était possible de surveiller tout ce qui se passait sur et dans l’eau, en particulier dans la Manche. Les trois clichés occupent plus d’une page entière, c’est dire l’importance de l’évènement.

. La Ière photographie. On découvre « un dirigeable-vedette de marine »photographié de dessous en train de voler, avec son énorme ballon et sa frêle nacelle accrochée en dessous, avec son allure de sauterelle bricolée si fragile. Il fallait un courage fou pour embarquer dedans.

Dirigeable de marine, Manche, Etretat, 1917

. Le second cliché est pris cette fois-ci de la nacelle, à 70 mètres d’altitude comme il est indiqué, lors de « l’arraisonnement d’un navire neutre ».   

. La troisième prise sélectionnée est celle qui nous intéresse. Cette fois-ci, le dirigeable a pris un cliché qui porte un titre en gros caractères. « LA MER ET LA COTE VUES D’UN DIRIGEABLE DE MARINE EN RECONNAISSANCE –Les falaises d’Etretat. Le dirigeable, au moment où fut prise cette photographie, entrait dans un nuage, à 300 mètres d’altitude. »

Dirigeable de marine, Manche, Etretat, Manneporte,1917

C’est la Manneporte qui a été photographiée en venant du sud. Presque cent ans après, on peut constater l’état d’usure qui se poursuit au fil du temps sous les effets conjugués de la mer et du vent sur ces falaises de craie et de silex. L’autre élément est de découvrir « de visu » à quoi ressemblera cette fameuse porte dans l’avenir. En premier plan en effet, on découvre ce qu’il reste d’une arche brisée. La mer a presque tout emporté.  

L’indication selon laquelle, le dirigeable entrait dans un nuage quand le cliché fut pris, est franchement émouvante. On y sent, à la fois, un petit agacement de la part du rédacteur qui ne peut pas disposer d’un cliché parfait montrant l’autre célébrité encore plus connue d’Etretat ( l’Arche et l’Aiguille), et une volonté de dire que le survol de la Manche, ce corridor à vents, n’était pas particulièrement une partie de plaisir.

Imaginez-vous à 300 mètres et plus au-dessus du sol dans cette espèce de sauterelle avec des roues pleines de bicyclette !  Les frissons sont garantis. S'y ajoute en plus maintenant  quasiment 100 plus tard, la fascination pour ces falaises et les effets de l'érosion qui perdure, elle reste toujours aussi forte...   

Pour suivre le chemin

. Aller à Etretat en dehors des grands week-ends et des périodes de vacances scolaires ; choisissez des entre-deux qui vous permettront d’apprécier toute la beauté du site tant sur le littoral que dans la petite ville de 1500 habitants qui connait tous les petits et grands problèmes d’une station balnéaire saturée en été.

.Lisez en même temps les articles très complets des contributeurs de wikipedia sur Etretat et sur Claude Monet http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tretat  et http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Monet.

. Photos Elisabeth Poulain pour l’Illustration, n° 3860, 75e année, 24 février 1917, pages 158 et 159

Commenter cet article