Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

La Pierre bleue - du Hainaut - de Belgique > Un symbole de longévité

4 Janvier 2015, 11:46am

Publié par Elisabeth Poulain

C’est une pierre qui porte bien son nom. Il suffit de parler de la pierre bleue pour que tous sachent  que c’est bien elle, la Pierre du Hainaut en Belgique, la seule, la vraie, l’unique, celle qui offre des reflets bleutés quand le ciel est au bleu. Celle qu’on voit toujours bleu même quand elle est grise sous la pluie, elle qui n’absorbe absolument pas l’eau. C’est bien pour cette raison qu’elle possède un fort caractère inaltérable. Elle tisse des relations de confiance avec l’eau, que celle-ci vienne du ciel, de la terre, du robinet ou du pommeau de douche...  

Pierre bleue,

Retenez que son nom  de « Pierre bleue du Hainaut » est une marque déposée, l’entreprise du même nom est propriétaire de deux des trois carrières qui existent à Soignies. L’autre pierre bleue prend tout simplement le nom de Pierre bleue de Belgique. Les teintes de la pierre varient du bleu au gris en allant flirter aussi vers le noir. La couleur de la pierre est un critère extrêmement subtil qui dépend à la fois de la lumière du ciel, de son grain plus ou moins fin, de la forme qu’on lui donne, avec des variations très sensibles selon que la pierre est posée à plat horizontalement, verticalement, qu’elle est taillée à plat en grandes surfaces ou avec des arrondis comme c’est le cas avec des sculptures de rue…

Ses finitions font preuve d’une maîtrise exceptionnelle de l’art de traiter la pierre. A la société de la Pierre Bleue du Hainaut, elles sont au nombre de 17, chacune ayant un nom tiré le plus souvent du vocabulaire technique, avec des nouveautés sans signification lisible au premier abord. Voici l’intitulé : « 1 Ecuré, 2 Scié, 3 Piqueté, 4 Enodesign®, 5 Flammé bleu, 6 Adouci foncé, 7 Adouci clair, 8 Enostyl foncé, 9 Enostyl clair, 10 Taille ancienne, 11 Givré, 12 Meulé, 13 Poli brillant, 14 Ciselé, 15 Gradiné, 16 Sbattu, 17 Sclypé » 

Pierre-bleue-du-Hainaut-plaque-sous-le-plui DSC07450

Cette pierre calcaire a une résistance tout à fait étonnante. Elle est de ce fait capable de se prêter à tous les usages que demande notre société contemporaine dans les domaines de l’architecture surtout et de l’urbanisme aussi, pour des opérations de prestige. Par le passé, elle a été aussi utilisée par Victor Horta à Bruxelles par exemple, pour la base des murs, en gage de solidité. Elle recouvre plusieurs monuments dans la capitale belge qui est aussi la capitale de l’Europe, ainsi qu’à Strasbourg en Alsace, co-capitale de l’Europe, pour la gare. Pour fédérer les producteurs des trois carrières, un festival de sculpture a aussi lieu à Soignies tous les ans.

Les trois visuels des Carrières du Hainaut. Ils sont l’œuvre de l’agence Size Communication. Ils sont clairement ciblés sur la lectrice de magazines de décoration, telles qu’Elle Décoration ou de professionnels des deux genres de l’architecture, comme c’est le cas avec Le Moniteur Architecture AMC.  

Pierre-bleue-du-Hainaut-Pour la vie-DSC07456

. Le plus ancien place le visuel sous le titre suivant « Pour la vie » (2010 ?). Il montre une estacade qui serait en pierre bleue filant sur un lac à l’eau dormante au moment du coucher du soleil. L’argumentaire est placée sous le titre : «  la Pierre Bleue offre une esthétique intemporelle ; elle résiste à tout ce que le quotidien lui réserve et demande peu d’entretien. Hygiénique car non poreuse et durable par nature, elle respecte l’environnement. La Pierre Bleue du Hainaut, un produit 100% belge, est extraite dans notre pays et transformée grâce au savoir-faire local. Elle comblera tous vos souhaits tant en aménagement extérieurs qu’intérieurs. La Pierre Bleue du Hainaut, l’Original. » Le bleu est mis en valeur par la lumière du soir qui tombe sur l’eau, un bleu qui part de la jetée et qui gagne l’eau et le ciel.  

Pierre-bleue-du-Hainaut-Le plus beau trait d'union-DSC07455  

. Le second visuel et destiné aux professionnels, lecteurs d’AMC (2011). Le titre est le suivant : La Pierre Bleue du Hainaut. Le plus beau trait d’union entre vos idées et leurs réalisations. » Cette fois-ci, le visuel est plus complexe, moins facile à décrypter.  On retrouve l’appellation de la pierre, avec un argumentaire fondé sur le lien entre le concepteur architecte ou professionnel du bâtiment, pisciniste…et le professionnel du bâtiment. Il s’agit de prouver combien la pierre peut être une source originale d’inspiration.

L’eau   de la piscine se voit un peu grâce à sa couleur turquoise légère. Au premier abord, c’est la taille du gros rocher brut de pierre grise veinée de blanc non sciée qui attire toute l’attention. Une façon compliquée de faire valoir le sol gris clair striée  fortement d’une pierre bleue du Hainaut. Ce sol gris avec beaucoup de blanc dans les rainures est vu sous trois faces au sol. Le mur du fond est bleu parme très clair. Le texte reprend l’argumentaire précédent, en y ajoutant un site dédié réservé aux professionnels.  

Pierre-bleue-du-Hainaut-Le-début-d'une-belle-histoire-DSC07453

. Le troisième visuel se situe cette fois-ci clairement dans la maison (2012). Il s’agit de se positionner au premier abord clairement du côté de la femme, celle qui abandonne sa chaussure à talon au début de l’escalier pour monter à sa chambre. On ne peut s’empêcher de penser à Cendrillon et à sa chaussure de vair, la fourrure de petit-gris, ou de verre comme ici. L’intérêt de la composition  est de montrer l’utilisation de cette pierre à l’intérieur de la maison  aussi bien en sous-bassement débordant, en sol, qu’en escalier. Et pour ceux qui n’auraient pas compris quelles cibles  sont visées, le buste dénudé de la femme à la tête coupée est une indication qu’un  homme habite  aussi la maison. Le titre explique le double positionnement : « le début d’une belle histoire »

L’intéressant est que le cliché est maintenant calé par-dessous par une bande de cinq petits visuels montrant la polyvalence des usages, en dehors de la rencontre amoureuse. La PBH peut aussi servir d’étagères, d’encadrement de porte extérieure et de baie, de douche, d’évier ou de lavabo et de meuble de cuisine. Le texte d’accompagnement est le même. 

Quelques mots pour terminer. Ces visuels,  qui sont l’œuvre  de la même agence de publicité –sizecommunication - montrent clairement les deux différents cibles, en s’essayant à l’humour pour la 3é composition dite par moi « à la chaussure ». Pour les trois, Il s’agit de susciter l’envie de pierre bleue dans le paysage, dans l’univers du jardin et de la maison, en jouant sur des images compréhensibles. Le Ier à ce titre est le plus réussi ; on a l’impression de pouvoir marcher sur l’eau. L’impact est très fort. Le second interpelle de par la masse du gros rocher laissé à l’état brut. Quant au 3ème, je ne sais si les lecteurs n’en resteront pas à Cendrillon. 

Quant à ce que je retiens moi, ce sont les très belles photos des carrières d'une puissance étonnante, qui vous donnent l'impression d'aller fouiller au coeur de la terre.    

 Pierre bleue Carrières du Hainaut Soignies          

Pour suivre le chemin  

.  Vous rendre sur place, Carrières du Hainaut, Rue de Cognebeau 245, 7060 Soignies, Belgique – Tél.: +32 (0)67 34 78 00 - Fax: +32 (0)67 33 00 59

. Visiter le site  « grand public » des Carrières du Hainaut   sur http://www.carrieresduhainaut.com/docs/publications/brochure_FR.pdf  et http://www.carrieresduhainaut.com/fr/societe/historique.html

. Le site pour les professionnels est le suivant :  www.cdhpro.be 

. Retrouver plus d’informations techniques sur l’entreprise, à l’occasion de sa participation au  salon Batibouw,  dans un article de Michel Bellefontaine dans  http://unebriquedanslecentre.com/2014/04/04/les-carrieres-du-hainaut-s-a-une-entreprise-bien-exposee/

. Les deux visuels pour les particuliers, « La Pierre bleue du Hainaut, Pour la vie », Elle Décoration, « La Pierre Bleue des Carrières du Hainaut « Le début d’une belle histoire » dans Elle-Décoration juillet-août 2012 et le visuel  pour les professionnels, à voir dans AMC janvier 2011, n° 2011.

. Découvrir l’agence de communication qui conçoit les publicités des carrières du Hainaut depuis 2004, avec d’autres visuels http://www.sizecommunication.eu/fr/

. Découvrir aussi « la pierre bleue belge » du nom d’une autre société  qui met en ligne un site très pédagogique et clair, qui vous offre une visite virtuelle des carrières avec de belles photos sur http://www.pierrebleuebelge.be/finition.288-fr.html. On y apprend notamment qu’il existe quatre phases qui sont l’extraction, l’équarrissage, le sciage et la finition. Cette entreprise possède aussi maintenant une nouvelle carrière de pierre bleue  belge à Tellier du Prés http://www.tellierdespres.be/

. Et sur celui de la Fédération des Carrières de Petit Granit-Pierre bleue de Belgique, le Petit-Granit étant la dénomination courante plus ancienne  http://www.federationpierrebleue.be/la-fédération/

. Retrouver l’essentiel sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_bleue_(calcaire)   

. Pour le Hainaut, la province belge proche de la France, avec Mons en capitale, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Province_de_Hainaut

. Retrouver la photo des carrières vues d’en haut sur  http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.carrieresduhainaut.com/images/illus/illu_visites.gif&imgrefurl=http://www.carrieresduhainaut.com/fr/societe/visite.html&h=227&w=394&tbnid=c-mgsdnsIlgp7M:&zoom=1&tbnh=90&tbnw=156&usg=__kHJ6vkFdpnmoa846mnPA1Cqp-io=&docid=bB5HPJ_doekUFM&sa=X&ei=9-ejVKXbKoLjau_rgegL&sqi=2&ved=0CEcQ9QEwAw&dur=67

. Aller visiter Soignies, une charmante et ancienne ville fortifiée fondée au VIIe siècle, qui est le Centre européen de la pierre de taille –pdt- à découvrir  avec de très belles photos d’un photographe d’excellence, contributeur de Wikipedia,  Jean-Pol Grandmont,  qui a fait le cliché des carrières à retrouver sur l'article de wikipedia dédié à la pierre bleue  http://commons.wikimedia.org/wiki/File:0_Carri%C3%A8res_du_Hainaut_%C3%A0_Soignies_(1).JPG

DSC07447

. A voir aussi des sculptures monumentales en pierre bleue faites ou finies au Festival de sculptures monumentales de Soignies sur http://www.centre-culturel-soignies.be/fr/galerie.html?i_dir=album5  avec 25 photos datant de 2012, dont celle-ci, la n°12.        

. Elisabeth Poulain  pour les photos des publicités + celle de la plaque au sol avec le lierre et la capture d’écran du cliché de deux tailleurs de pierre regardant une carrière pris en 2012, la n°15/25  (à voir sur le site précédent),   celle de la carrière est de Jean-Pol Grandmont  sur wikipedia.

 

Commenter cet article