Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

La re-dynamisation du centre de Saumur grâce à sa relation avec la Loire

24 Octobre 2012, 18:13pm

Publié par Elisabeth Poulain

La relation à l’eau est une problématique qui est maintenant bien connue dans nos pays anciens de vieilles cultures qui donnent une grande place à la ville et à l’espace public partagé. L’eau, présente sous sa forme paisible et maîtrisée du fleuve, a été et est toujours le signe le plus connu du paysage de la ville et de sa richesse. Autrefois, absolument indispensable à la survie des habitants, à l’approvisionnement  et aux activités marchandes des agglomérations, c’est maintenant la formidable présence paysagère et culturelle du fleuve qui importe. Cet espace d’eau toujours en mouvement, qui vient de quelque part et qui s’en va vers la mer,  prend une place prééminente dans la capacité d’attraction de la ville qui se définit par son lien avec l’eau.

Saumur-vue-avec-la-Loire-Falbisoner-2011-Wikipedia 

A Saumur plus qu’ailleurs, c’est la Loire qui a modelé l’histoire et le développement de la ville. Comme dans toutes les cités anciennes, le centre a vieilli, asphyxié par les voitures - roulantes ou dormantes - et les services accumulés confiés à l’espace public allant toujours croissants. Parmi ceux-ci, citons les terrasses de café, les étals des marchands les jours de marché, les différents usages des personnes se déplaçant dans la ville à pied, vélo et aussi les voitures... Le tout associé conduit à des espaces qui ont perdu leur sens, qu’on ne voit plus et qui ne sont plus cités que par leurs aspects négatifs. 

Pour contrer ces effets du vieillissement urbain, la municipalité de Saumur, conduite par son maire M. Apchin, a lancé une opération de « requalification » à caractéristique piétonnière  en quatre endroits bien spécifiques du centre-ville. Les objectifs sont de « relancer l'attractivité » du centre de Saumur et de favoriser l'activité économique et touristique », en faisant des piétons et des touristes  les animateurs du cœur de la ville en symbiose avec les bords de la Loire.

Saumur, Marc Ganuchaud-CAUE49 

C’est pour nous parler du choix fait par la collectivité de Saumur que le CAUE du Maine et Loire (49) a invité deux intervenants majeurs pour nous parler de leur vision de la ville et du projet. Il s’agit de Marc Ganuchaud, Directeur des Services techniques de Saumur qui est intervenu en premier, et de Bernard Althabégoïty, Architecte-Urbaniste de l’Agence Athabégoïty-Bayle qui a remporté le marché.

Ce premier billet porte sur l’analyse par  la ville  de la situation et ses attentes pour les quatre sites.  

Saumur, Vue aérienne, M. Ganuchaud-CAUE49 

La présentation de Saumur par Marc Ganuchaud. « Cela fait maintenant vingt ans que je suis architecte-urbaniste en poste à Saumur, une ville à la qualité architecturale et urbanistique reconnue mais vieillissante. En fait, c’est cette 'Belle endormie' que l’équipe municipale actuelle a choisi de réveiller par un projet ambitieux, lourd en matière urbaine. Le projet est situé  en cœur de ville ancienne, dans quatre endroits distincts, dont les liens entre eux seront renforcés par l’unicité de l’équipe retenue, avec une mise en valeur forte de la relation à la Loire et à l’eau. 

Les quatre sites visés par le projet. Ils sont distincts, bien que peu distants les uns des autres. Ils sont aussi différents, chacun ayant son histoire, ses particularités et ses contraintes propres. La collectivité a choisi dès le début de la réflexion de n’avoir qu’une seule équipe pour les 4, pour éviter les dispersions et les faux sens paysagers ainsi que les confusions de fonctionnement. Il s’agit aussi et surtout de faire ressortir un air de famille entre les quatre lieux.  La réflexion doit donc se faire au niveau global et les liens entre les quatre pouvoir être perçus par les Saumurois et les visiteurs, tout en renforçant la logique identitaire profonde de chacun des quatre projets. Cette décision est assez rare pour être souligné. L’objectif est de re-valoriser ce centre-ville qui a vieilli.

Saumur, Place de la République, M. Ganuchaud- CAUE 

. Le premier site est la Place de la République proche des quais qui sont actuellement transformés en parking à voitures. C’est par là que bon nombre de touristes découvrent la ville, l’Hôtel de Ville, les quais et la Loire. C’est aussi le point focal de toute la ville, où le théâtre actuellement n’est pas assez mis en valeur. Son environnement est surtout constitué de voitures garées, qui cherchent une place ou qui circulent parallèlement ou transversalement à la Loire. C’est pour Saumur inacceptable dans un paysage classé Unesco.   

Saumur, Place de la Bilange, M. Ganuchaud- CAUE

. Le second site, la Place de la Bilange, est   situé en un autre endroit stratégique sur l’axe transversal à la Loire, non loin du pont Cessart. L’endroit, qui est très commercial et où passe beaucoup de monde, ne ressemble plus à grand-chose, avec ses revêtements usés, un plan de circulation à revoir…  

Saumur, Place de Saint-Pierre, M. Ganuchaud- CAUE 

. Le site n°3 est  la Place Saint-Pierre bordée de petites maisons du XVIe-XVIIe avec un petit côté provincial, des bistrots, un revêtement noir plus qu’usé…Elle est située  au point de jonction de rues anciennes telles que la rue du Puits neuf, la rue Dacier, la rue de la Tonnelle, avec la forte présence de l’Eglise saint-Pierre. 

Saumur, Espace Saint-Nicolas, M. Ganuchaud-CAUE49-2012 

. Le dernier site est constitué par  l’axe formé par la rue Saint-Nicolas, la Place Charles Foucault, la Place du Chardonnet où est érigé le Manège des Ecuyers du Cadre Noir que chacun connaît. Contrairement aux autres projets, celui-ci offre la particularité de ne pas être une place mais une longue travée parallèle au fleuve, en aval du pont qui relie le centre à l’Ile d’Offard et à la rive droite sur laquelle la ville s’étend de façon réduite. La rue est un peu ‘ has been’, avec ses jardinières de fleurs fatiguées. Tout doit être revu.

  Le contexte actuel. L’idée retenue est de supprimer le muret qui borde le quai haut en bordure de trottoir actuellement. Ils avaient comme justification de protéger la ville contre les inondations. Ces barrières à la vue que constituent ces murs proches du théâtre ne peuvent se justifier en site Unesco, tout comme les parkings du bas sur les quais qui sont proprement inacceptables. La protection contre les inondations se fera par un parapet mobile, avec des rails de 60 cm de haut qui seront mis en place sur des structures mobiles quand l’inondation est annoncée. Cette solution a été un des  éléments déterminants du choix du parti retenu. Le gain de visibilité est étonnant : le fleuve est au bout de la place ; les voitures passent  à 1,5m en contrebas. En cas d’inondation, elles seront autorisées à remonter sur la place.

Saumur, Bernard Althabégoïty- Muret-CAUE49-2012 

Une autre question porte sur le plan de circulation. Une étude du plan global des déplacements est en cours. A Saumur, on considère qu’il y a un problème de stationnement dès lors qu’on doit faire plus de 5 minutes à pied. Les gens ne veulent pas marcher au-delà de 100 mètres. Il va nous falloir trouver un équilibre entre les voitures, les bus et les piétons. Une solution pourrait être d’implanter un parking en souterrain sur deux ou trois niveaux, Place de la République près de la Loire. Des négociations sont en cours actuellement avec l’Etat.

Le lancement de l’opération. Nous avons reçu une vingtaine de dossiers de candidature. Nous en avons retenu cinq. Le choix du lauréat, l’équipe d’Althabegoïty-  Bayle, a été fait par le jury constitué d’élus et de professionnels. Il a été également demandé aux Saumurois quel était leur préféré par une brochure envoyée à leur domicile. 835 personnes étaient concernées, 151 personnes ont exprimé leur avis et 91 ont indiqué leur préférence. Le choix du jury et celui des habitants s’est fait sur la même équipe.      

Le Ier avril 2012, le conseil municipal de Saumur a annoncé le résultat : est retenu le projet  de l’équipe d’architectes-urbanistes Althabégoïty-Bayle, constituée avec les paysagistes Babylone, les concepteurs lumière On et le bureau d’études OGI. Je passe maintenant la parole à Bernard Althabégoïty pour qu’il vous présente le projet de son équipe ».  

Saumur, M. Ganuchaud laisse la place à B. Althabégoïty- CAUE 

Pour suivre le chemin

. Saumur, à retrouver sur le site officiel http://www.ville-saumur.fr/

. Retrouver l’information sur  http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/actualite/847465-saumur-la-renovation-du-centre-ville-confiee-a-althabegoity-bayle

. Le projet à voir avec des photos, dans http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=6975

Saumur-Manège des Ecuyers du Cadre-Noir-SaumurImages 

. Pour l’histoire de la ville, retrouver la vue la plus connue de la ville se reflétant dans la Loire, avec le château en arrière-plan, http://fr.wikipedia.org/wiki/Saumur   

. Photos Wikipedia pour la vue générale, Elisabeth Poulain pour les autres, avec des captures d’écran pendant la présentation de Marc Ganuchaud au CAUE 49 à Angers, placé sous la direction de Bruno Letellier qui a accueilli les intervenants après une brève présentation et la Ville de Saumur pour la photo du manège .

Saumur, M. Ganuchaud- B. Lethellier-CAUE49-2012

. Retrouver le CAUE49  http://www.caue49.com/-rubrique2-.html

Commenter cet article