Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le domaine de Florent Baumard à Rochefort sur Loire, rue de l'Abbaye

13 Septembre 2014, 10:49am

Publié par Elisabeth Poulain

A Rochefort-sur-Loire, où se trouve le domaine Baumard, coule le Louet, un affluent de la Loire qui n’est pourtant pas très éloignée. C’est pourtant elle, la Loire, le plus grand fleuve de France, qui permet aux vignes plantées sur le coteau en rive gauche de bénéficier du célèbre  climat ligérien, sans oublier la belle lumière de Loire, qui donnent naissance à des vins parmi les plus célèbres de France et ceci depuis des siècles.    

Rochefort sur Loire, Baumard, Façade sur rue

Il faut bien ça pour célébrer à la fois tous les vins Baumard, les grandes appellations, comme les Savennières en rive droite de la Loire par où je suis arrivée, les Quarts de Chaume en rive gauche dans le Layon et tous les autres vins du domaine de 40 hectares qui court d’une rive à l’autre en tressant  un chant d’amour au travail des hommes, au plant de vigne, en respect à la terre, à la roche sous-jacente, au climat et au temps…

Rochefort sur Loire, Baumard, Façade d'entrée

Il est toujours plusieurs façon d’aborder un lieu, quel que soit l’endroit d’où on vient et ce qu’on cherche. Pour moi, c’est d’abord la Loire que j’ai traversée et ensuite arrivée à Rochefort, c’est la petite rue de l’Abbaye qui m’a guidée vers le domaine, le parc ensuite qui devient vigne sans rupture, avec les roses en célébration, après être  passée devant la façade d’entrée de la gentilhommière du XVIe siècle, puis en arrivant devant le chai très contemporain dont la façade joue avec le clocher de l’église proche.    

 Rochefort sur Loire, Baumard, la Gentilhommière  

Avant d’entrer dans le chai, qui focalise toute l’attention des invités,  juste derrière le domaine, commence la vigne qui se poursuit sur les coteaux pentus qui captent le soleil comme un privilège qui bien sûr ne va jamais de soi. C’est là, en pleine ville,  que commencent les vignes qui ont fait et font la renommée de cette petite ville de 2200 habitants.

Rochefort sur Loire, Baumard, entrée & vieux rosiers 

Ces vignes hautes sont plantées en rangs larges enherbés un rang sur deux, une innovation de Jean Baumard, le père de Florent. Elles rutilent de brillance, entourées par de très vieux rosiers qui ornent le portail de l’entrée autrefois utilisée pour entrer à Rochefort sur Loire venant des Ponts de Cé au sud d’Angers. 

Rochefort sur Loire, Baumard, Vignobles, vue vers la ville

C’est d’abord la vigne que j'ai voulu parcourir, laissant le chai sur ma gauche pour une découverte de cette belle parcelle qui est au cœur du jardin. J’ai d’abord entrepris de faire le tour de cette vigne, pour voir le coteau d’en bas et ensuite revenir vers le chai, après cette immersion d’un pas lent, sans chercher à aller vite, ni à forcer, comme pour percevoir la beauté de l’intérieur.

Rochefort sur Loire, Baumard, Chai

Au domaine des Baumard, tout parle du temps qui s’écoule et jamais ne s’arrête,  tout autant que du temps se fige, un court instant chargé d’éternité, celui de laisser une gorgée d’un des vins du domaine pleinement s’épanouir en bouche. Les temps aussi de demain et d’après-demain et de la transmission qui va de pair, qui s’inscrivent dans des cycles longs à faire tourner la tête.

Rochefort sur Loire, Laurent Baumard, Chai

Quelques dates pour commencer. La gentilhommière, qui porte le joli nom du Logis de la Giraudière, date du XVIIe siècle. La famille grand-maternelle de Jean Baumard  a commencé à travailler la vigne en 1634, en devenant propriétaire de parcelles qui sont toujours au cœur du domaine actuel. La famille ensuite est devenue pépiniériste, un métier qui est aussi un engagement de vie où le plant et la plante jouent un rôle essentiel. C’est en 1955 que Jean, le père de Florent, a pris le domaine en charge et commencé à acquérir de très belles parcelles en particulier à Savennières et dans le Layon, à Chaume, tout en revitalisant l’ensemble grâce à des innovations techniques. 

Avec quelques chiffres sur les vins Baumard, à débuter avec les deux types de vin, tranquilles et à bulles, les trois couleurs, avec des blancs très majoritaires, des rosés  et même deux rouges, les différentes appellations telles les Savennières, les Coteaux du Layon AOC moelleux, les Quarts de Chaume AOC moelleux en blanc, les Rosé de Loire et Le Cabernet d'Anjou en rosé, sans bien sûr oublier la distinction entre les célèbres clos de Savennières et les millésimes de la Réserve du Domaine et la gamme très connue des Crémants de Loire...

Rochefort sur Loire, Baumard, Chai, Dégustation

Florent Baumard à sa suite a pris la direction du domaine en 1987, qu’il a conforté de plusieurs façons.  Il a en particulier fait construire le chai actuel qui combine les atouts du haut de gamme, les avancées techniques telles que le bouchon à vis ainsi que la qualification et l’attachement du personnel à « son » domaine. Au plan des vins, il a à la fois resserré la gamme très large, conservé toutes les appellations, grandes et plus confidentielles qui font et ont fait la notoriété mondiale du domaine et élargi la palette avec par exemple ses Crémants de Loire. 

Les vins du domaine, qui ont ici commencé leur vie parfois déjà longue, impressionnent par leur diversité,  tout en conservant leur profonde identité ligérienne, dans plusieurs millésimes. Sur le site du domaine, par exemple chaque vin à la vente est présenté dans sa singularité avec sa fiche technique, les appréciations qui ont été faites, son prix et ses autres modalités de vente.

Baumard, Rochefort s/Loire, Coteaux du Layon, le paon

Cette démarche très claire, très anglo-saxonne aussi, est fort appréciée des acheteurs étrangers, en particulier américains. Ce sont eux qui permettent tout particulièrement de conserver les Quarts de Chaume dans la gamme.

Baumard-Quarts de Chaume-grains de raisin surmûri-Layon

Le respect de la terre, celui du plant et de la vinification, sans oublier la préservation du vin grâce au bouchon à vis, vont de pair aussi avec l’écoute du marché, la connaissance de la demande des acheteurs et la fidélité aux distributeurs. Il  n’y a pas d’antinomie comme encore trop souvent on le pense en France. La qualité est globale et l’innovation perpétuelle. C’est ce que Florent Baumard a appris après ses études en France. Il est allé poursuivre sa formation en partant à la découverte du monde tel qu’on le vit, tel qu’on le voit particulièrement en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, une forme essentielle de connaissance pour un monde, celui du vin en particulier, qui ne connait plus de frontières. Cette ouverture et une démarche très active de prospection, de finesse  et de fidélité permettent de comprendre pourquoi le domaine vend une grande partie de son    chiffre d'affaires en Grand-Export.  

Baumard, vignes, vélo, Rochefort sur Loire

Pour ma part, il est temps de repartir en passant près du vieux vélo adossé à un arbre et plus loin admirant les belles roses du domaine.  

Pour suivre le chemin

. Découvrir le site impressionnant de clarté et d’ouverture du Domaine Baumard sur  http://www.baumard.fr/

. Voir sur Facebook des séries de clichés remarquables du vignoble Baumard https://www.facebook.com/VinsDeLoire.Baumard

. Voir en particulier l'appréciation sur Florent Baumard et les vins de son domaine sur http://vintuswines.com/estates/domaine_des_baumard  

. Voir ausssi http://www.vinsvignesvignerons.com/Regions/Loire/ANJOU-SAUMUR/Les-appellations/(aoc)/Les-appellations/Quarts-de-Chaume-A.O.C    

A lire dans "Vins de Loire Magazine", n° 1, une interview de Patrick Amara avec des photos de Yolande Mignot sur "La saga du Domaine Baumard"  

. Relire "Un grand vin du monde, Le Quarts de Chaume" de Jean Baumard  

Rochefort sur Loire, Baumard, sortie, vue vers la ville

. Retrouver la ville de Rochefort sur Loire sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Rochefort-sur-Loire

. Photos Elisabeth Poulain, à retrouver dans l’album « Le vin dans tous ses états » ... et la photo signée Baumard par Baumard of course.

Commenter cet article