Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le "Emmaüs Plain Blue"

28 Décembre 2010, 15:39pm

Publié par Elisabeth Poulain

 Emmaüs Plain Blue, le Plongeur

C’est un bleu forcément curieux, si non je ne lui aurais pas donné de nom. Il est la rencontre entre un bleu très intense avec une pointe de violet sur un papier simple de faible grammage qui a jauni avec le temps. Retrouver son nom de code me semble mission impossible. Ce qui semble s’en rapprocher le plus est le Blue 072 mixé avec le PMS 2738 en nuancier de couleurs Pantone.  

 

Mais il y a plus. Le papier, je viens de le souligner, est étrange tant il n’est visiblement pas fait pour ça.  C’est clairement du papier blanc d’emballage.  Mon autre sujet d’étonnement, c’est la cherté du cadre qui a été visiblement fait sur mesure dans du chêne clair pour les quatre éléments de la série.

 Emmaüs Plain Blue, l'Homme sans tête

Il reste ces énigmatiques coulures de gouache absolument densément uniforme au point que ce bleu a aussi pour particularité à mes yeux d’être « plein ». En fait en anglais, c’est encore mieux, cela pourrait être  alors du bleu « plain » comme il y a du bleu « Klein ».

 

Les dimensions extravagantes - 1,05 x 0,70m du cadre de chêne clair - offrent une surface de vide  impressionnante par rapport aux impressions bleues :

. le plongeur mesure avec 53 cm de long, non déplié

. l’homme sans tête, dit « La carotte », 56 cm

. l’amphore au long col 61cm.   

 Emmaüs Plain Blue, l'Amphore au long col

Il reste une quatrième gouache, pour l’instant sans titre. Et toutes ces gouaches ont été dénichées dans un des Centre Emmaüs de France, qui comme les autres, ont connu une forte affluence pour les fêtes. Vous comprenez alors le titre.          

 

Pour suivre le chemin

. Une première approche, http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_couleurs#B

. L’approfondissement sur http://www.awanaby.com/images/pantone_PDF.pdf

. Emmaüs France à redécouvrir sur www.emmaus-france.org/ 

. Photos EP de toutes ces oeuvres que je vous présente couchées, pour le fun.   

Commenter cet article