Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le monde du vin en pulsion en Anjou

5 Février 2010, 18:50pm

Publié par Elisabeth Poulain

Oui, ça chauffe en ce moment. Il faut dire qu’il y a de quoi : trois salons de suite Effet de lumiere dans une bouteilledont deux qui se chevauchent au moment où le troisième éprouve des langueurs de vieux pépère. 5 jours à ne parler que vin, à Angers et à Brézé, tout le monde en rêvait, ça vient de se faire et seuls certains sont contents. D’autres ont déjà quitté l’Anjou pour rejoindre la grande messe bordelaise à Vinexpo. Des traîtres en somme, Non, c’est logique. Normal aussi parce qu’on n’y parle pas tout à fait la même langue du vin. Il y a bien sûr vin et vin et vin et vin…

 

Vinexpo d’abord. Les premiers à avoir décidé d’être présent à Vinexpo et de ne plus venir au Salon des Vins de Loire à Angers, sont les grandes maisons de Saumur, comme Bouvet-Ladubay, qui avec d’autres, trouvent un air charmant à Angers mais peut être un peu trop confidentiel. On y ronronne au coin du feu et ça, si c’est bon pour les articulations, c’est mauvais pour le business des Fines Bulles. C’est le second salon qui se passe sans eux et clairement, ces grands acteurs manquent au salon. D’abord on ne perçoit rien et puis on s’interroge. Où sont-ils donc passés? Pas la peine de les chercher. Ils sont partis. Oh !

 

Restent 3 familles de vins.

 

Les plus dynamiques  sont ceux issus de la culture biologique et biodynamique regroupés autour de Nicolas Joly, grand maître Grenier Saint-Jean, Angers, 2010.01.31de Savennières, qui a su insuffler un air nouveau en Anjou mais aussi en France et plus loin. Ces viticulteurs, membres d’une pleine expression des terroirs, se sont réunis le samedi 30 janvier et le dimanche 31 janvier 2010 au  Grenier Saint-Jean à Angers.  Ils ont fait du ménage depuis l’année dernière, resserrer les boulons avec une conférence pour les exposants le matin, hors la présence du public et un prix dissuasif (15E) l’après-midi et le lendemain dimanche pour éviter les dérives des dégustations gratuites. Aux dires de plusieurs, ce salon a été un bon salon pour les professionnels qui ont pu renouer leurs liens entre eux, présenter leurs derniers millésimes et retrouver avec plaisir des amateurs connaisseurs de leurs vins. A noter la présence Philippe et Gourdonde jeunes vignerons qui exposaient pour la Ière fois au Grenier ou qui confirmaient leur venue de l’année précédente.

 

A la Dive, traduisez au Château de Brézé, bien connu maintenant par son château sous le château sans compter les annexes dans les douves, cela été la ruée, tant de la part des exposants de vin naturel que de la part des amateurs de vin. Il faut dire que c’est dans ces moments là, qu’on se souvient avec bonheur de la place médiane de la Loire en France et de la place très particulière de Saumur. Le vin naturel s’y sent bien. Les Ligériens y sont venus nombreux. C’est aussi un signe de Chateau de Brézévitalité sous le signe de la rapidité de la réaction et de l’envie de changement. Certains d’ailleurs ont signé leur présence dans les deux salons, comme Olivier  Cousin (Anjou), Thierry Germain (Saumur-Champigny);  Christian Chaussard lui n’a pas hésité à faire les trois salons…Un grand succès, c’est le constat unanime de ceux qui y ont participé. Ils ont eu froid de froid  certes, mais ils ont fini le week end contents. Il se disait que près de 2 000 personnes étaient  venus goûter les vins.  

 

Oui parce que le lundi matin, rebelotte, on remettait ça, cette fois-ci au Parc des Expositions d’Angers pour le 24è Salon des Blog 2010.02.01 236Vins de Loire sous la présidence de Pierre Aguilas. Le choc a été rude. Cette fois-ci, ce n’était pas le froid qui saisissait le visiteur mais le différentiel entre les couleurs mi-languedociennes mi-africaines du catalogue officiel et l’entrée dans le parc-expo lui-même. On se serait cru  dans un cimetière. Oh certes, il y avait un rapport avec le vin, le vent, celui qui indique au chercheur d’où vient le vin. Franchement, il y a plus gai. On a retrouvé avec plaisir les vignerons qu’on aime bien, au moins certains d’entre eux. Un certain nombre a déjà sauté le pas d’avoir un stand au Grenier-Saint-Jean et/ou au Château de Brézé sans plus venir à Angers. Le Salon bruitait de toutes parts. Il faudra voir l’année prochaine, au vu des Blog 2010.02.01 304ventes d’après-salon.

 

Oui, ça pulse à Angers et en Anjou. C’est bien la première fois que les nouvelles générations de vignerons ont autant fait parler d’eux.        


Pour suivre le chemin

 

*Grenier Saint-Jean, du fait qu’il n’y a aucune adresse ni site sur leur livret de dégustation, contactez directement coulee-de-serrant@wanadoo pour avoir des infos

*Brézé, la Dive Bouteille, tous les participants à voir sur http://diveb.blogspot.com/

Ici, je ne présente que ceux de la Loire

. Jocelyne et Joseph Landron (Muscadet), Jérôme Bretaudeau, Bellevue (Muscadet), Marc Pesnot, la Sénéchalière (Muscadet)

.Affiche La Dive Brézé Christine et Joël Ménard, les Sablonnettes (Anjou), Eric Morgat (Savennières), Loïc Mahé, Gué d’Orger (Savennières - Anjou), Joseph et Wendy Paillé, Pithon-Paillé (Anjou), Julien Bresteau et Marc Houtin, La Grange aux Belles (Anjou), Nicolas Bertin (Anjou), Benoît Courault (Anjou), Olivier Cousin (Anjou), Eric Dubois, Clos Cristal (Saumur-Champigny), Thierry Germain (Saumur-Champigny), Antoine Foucault, le Collier (Saumur),

Romain Guiberteau (Saumur), Nicolas Reau (Anjou-Chinon)

. Patrick Corbineau (Touraine-Chinon), Luc Sébille (Chinon), Gérard Marula (Touraine-Chinon), Catherine et Pierre Breton (Bourgueil-Chinon), Lise et Bertrand Jousset (Montlouis), Sébastien Brunet (Vouvray), C. et D. Delecheneau, La Grange Tiphaine (Touraine-Montlouis), Frantz Saumon (Touraine-Montlouis), Grégory Leclerc, Chahut et Prodiges (Touraine), Thierry et Jean-Marie Puzelat, Tue Bœuf (Cheveny-Touraine), Noella Morantin (Touraine), Pascal Simonutti, le Pré Noir (Touraine), Edith et Pascal Potaire, les Capriades (Touraine)

Isabelle et Hervé Villemade, le Moulin (Cheverny), Christian Venier (Touraine), Olivier Lemasson, les Vins comtés (Touraine)

. Emile Hérédia, Montrieux (Côteaux du Vendômois), Nathalie et Christian Chaussard (Jasnières-Ctx du Loir),

Noella et Jean-Pierre Robinot, l’Ange Vin (Jasnières -Ctx du Loir), Renaud Guettier, La Grapperie (Côteaux du Loir),

. Alexandre Bain (Pouilly-Fumé)

. Pierre Beauger (Côtes d’Auvergne), Patrick Bouju, La Bohème (Côtes d’Auvergne), Jean Maupertuis (Côtes d’Auvergne), Géraldine et Christophe Pialoux, Picatier (Côtes Roannaises)


Salons des Vins de Loire, www.salondesvinsdeloire. com
Lire aussi un texte écrit avant cette Dive n° 11 qui recadre bien les problématiques sur
vins-boissons-et-gastronomie-de-loire.over-blog.com/article-11eme-dive-bouteille-en-janvier-2010-42716029.html


*Photos EP n°1-Lumière, 2 Grenier Saint-Jean, 3 Philippe et Françoise Gourdon, 4 Parc Expo Angers, 5 Jean-Pierre Robinot 

Commenter cet article