Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog d'Elisabeth Poulain

Le sucre-glace en personnages, formes & couleurs > Daddy en exemple

11 Novembre 2014, 11:10am

Publié par Elisabeth Poulain

             

Comment connaître et reconnaître le sucre, le matérialiser à la vue, sans utiliser les mots habituels qui parlent de douceur, de plaisir, de réconfort, de partage…En particulier pour des enfants qui ne possèdent pas encore la capacité de comprendre tous les mots compliqués des adultes. Par contre, ils savent dès leurs premières heures de vie reconnaître la saveur sucrée qu’ils distinguent très bien de l’amer, du vinaigré… qui provoquent chez eux immédiatement des grimaces de rejet. On ne les voit jamais ces mimiques de répulsion  avec le sucré et cela partout dans le monde. C’est quand même extraordinaire.  

DSC05726-copie-1

L’exemple du sucre glace Daddy. Ce sont quatre flacons plastiques revêtus d’une pellicule plastique en couleurs de 500 grammes sorties en en série limitée, il y a plusieurs années. Je les avais achetées à l’intention d’étudiants de cinquième d’école d’ingénieurs. Ils avaient eu à étudier, qualifier et commenter le packaging de ces flacons qui ont même conservés leur sucre glace. Un exercice intéressant aux réponses vraiment différenciées selon les nationalités ou l'origine régionale des étudiants composant les groupes de travail.  

Quelques mots sur le flacon. C’est un gros tube resserré à la taille de façon à pouvoir le prendre facilement dans une main d’adulte, ce qui pose la question de la cible visée par ce packaging. Il mesure 18cm de hauteur, bouchon compris. Il atteint 29,4cm à la poitrine et aux hanches, son tour de taille étant de 24cm. Il est revêtu en haut d’un bouchon à vis rose dont une partie se relève afin de pouvoir verser le sucre plus facilement, l’amidon ajouté au sucre glace ayant pour objectif à de faciliter l’écoulement du mélange.   

    DSC05716

. Le trio de la première série. Le seul flacon que j’ai pu me procurer est un personnage à destination des filles, les deux autres étant plutôt faits pour des garçons. Ce sont « les catcheurs de glace ». Celui qui est en bleu veut faire peur avec sa grosse moustache retombante, tandis que le violet  éveille ma perplexité avec ses yeux qui louchent.

La mignonne toute en rose. Elle a de grands yeux étirés qu’on devine sous un masque, avec un cœur au-dessus du nez. Ses lèvres sont roses. En guise de bras, elle a des spatules pour faire les gâteaux et sur son ventre rebondit, elle porte un tablier où il est marqué « Daddy ». Sur son ventre, elle porte à la hauteur du nombril le logo de Daddy « Sucre Glace ».

DSC05722

. Le trio de la seconde série. Ce sont tous des flacons-garçons. Le look a changé. Le design est plus travaillé. La recherche d’humour est clairement perceptible et le travail sur les couleurs plus amusant. Visuellement la série est plus réussie. Ils font partie d’ « Entreprise brises-glace » avec un s à brises, qui ressort en blanc sur fond marron. Le bouchon est maintenant plus sophistiqué avec un côté « verseur » à grande ouverture  et un autre côté « moulin » à grille.

L’Orange. Le bonhomme a une casquette bleue avec le sigle Daddy, des yeux qui biglent et quatre quenottes (des dents) qui ressortent. Son ventre rebondi est orné d’une ceinture porte-outil, avec en particulier une clé bleue, tandis que sa main droite tient un tourne-vis.

DSC05724

Le vert. Sa casquette est orange-jaune. Ses yeux biglent aussi. Il n’a que deux quenottes qui ressortent sous une moustache. Et il a un marteau sur le ventre et une sorte de règle à la main droite.

DSC05719

Le rose. Une casquette verte occupe le haut de son front, sa moustache ne laisse voir que deux dents, une de chaque côté, son ventre est orné d’une sorte de spatule  et sa main s’efforce de tenir une clé. 

Le  score entre les trois derniers et entre les deux roses. C’est l’orange qui est le plus réussi à mon goût. Quant à la comparaison entre le flacon-fille rose à la bouche rose et le flacon-garçon moustachu, c’est le second qui l’emporte visiblement. Les outils gagnent contre les grandes cuillères à pâtisserie, le flacon fille étant franchement kitch.Par rapport aux autres, il est daté.

Reste quand même quelques éléments troublants qui interrogent, à savoir :

DSC05727

. A qui est destiné ce packaging, à la personne qui fait les courses, celle qui fait la pâtisserie, aux enfants dont les mains sont trop petites pour tenir le flacon et qui pourtant semblent être la cible choisie?

.  N’est-ce pas une façon de transformer le flacon de sucre-glace, dont la consommation ne doit pas être si développée, en objet ludique et de décoration pour la cuisine, une habile façon de renforcer la présence du sucre dans l’univers de la cuisine familiale ? Une façon très directe d’associer la cuisine au sucre et cela par le jeu visuel dès l’enfance ?

. La forme ronde, très ronde n’est-elle pas aussi le signe d’une personne bien nourrie, dont la silhouette appelle la sympathie ? Dans de nombreux pays du monde, la rondeur est un signe très  positif.                    

Pour suivre le chemin

. Retrouvez la marque Daddy sur http://www.daddy.fr/#daddy . Voir aussi le site mère http://www.cristal-union.fr/le-groupe/nos-marques/ à Actualités 2013 avec  la boîte rose qui se met au vert, ainsi que l’entreprise  CristalCo cité sur les flacons juste avant l’adresse de Daddy  http://cristalco.fr/produits-services/sucre/   

. Photos Elisabeth Poulain à voir dans l'album photos "Manger2"

Commenter cet article